Moins de 1% : la hausse du prix du gaz en janvier ?

Au 1e janvier, le prix du gaz devrait augmenter de moins de 1%, indiquent les Echos ce vendredi. Une hausse limitée qui pourrait être remise en question si le Conseil d'Etat donnait raison aux opérateurs alternatifs qui contestent les limitations imposées en octobre par le gouvernement.
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2012. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

Si cette option est choisie, cela pourrait faire figure de coup de pouce pour les ménages qui utilisent le gaz. Grâce à la relative stabilité du prix du pétrole depuis six mois, les prix du gaz ne devraient augmenter que de façon limitée au 1e janvier. Indexés sur le cours du pétrole et du gaz qui déterminent le coût des contrats d'approvisionnement pour GDF Suez, les tarifs du gaz subiraient une hausse inférieure à 1%, selon les Echos.

Une précédente limitation contestée

Toutefois, une décision du Conseil d'Etat pourrait changer la donne. En effet, les opérateurs alternatifs réunis au sein de l'Anode (Association Nationale des Operateurs Detaillants en Energie) ont saisi le Conseil en référé. Ils contestent une décision du gouvernement de limiter à 2% la hausse des prix du gaz en octobre. Une décision similaire avait déjà été annulée par le Conseil d'Etat,ce qui avait aboutit à une hausse de 4,4% en janvier 2012.

Vers un nouveau calcul?

Face à ces polémiques suscitées par cette évolution du prix du gaz, le gouvernement lui-même serait favorable à une nouvelle forme de calcul. Et pourquoi pas à une augmentation mensuelle. >> Et si le prix du gaz changeait chaque mois...

 

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 7
à écrit le 23/11/2012 à 15:25
Signaler
@Marion a écrit le 23/11/2012 à 09:12 : Il faudra instaurer deux prix : un prix très élevé pour les classes moyennes et un bas prix, disons 50 % moins cher, pour les plus démunis. Ainsi tout monde pourra se chauffer. Laissez moi rire, faisant p...

à écrit le 23/11/2012 à 14:15
Signaler
il faut indexer le prix du gaz sur la pluviométrie du mois d'octobre en bretagne

le 23/11/2012 à 14:47
Signaler
il n'a pleut plus en Bretagne que dans le midi, a bon entendeur, salut...,c'est vraiment du n'importe quoi ?

le 23/11/2012 à 15:39
Signaler
Stop à la mauvaise foi. Les régions les plus pluvieuses de France sont autours des massifs montagneux : Alpes, Pyrénées, Massif central, Corse, et Bretagne aussi (Le Massif armoricain).

à écrit le 23/11/2012 à 12:54
Signaler
encore une hausse , merci flambi

le 23/11/2012 à 14:18
Signaler
Flambi ? Et pourquoi pas toi le responsable pendant qu'on y est ?

à écrit le 23/11/2012 à 12:25
Signaler
Quand est-ce que notre courageux gouvernement va-t-il se décider à dé-corréler le prix du gaz du prix de l'or noir.

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.