GDF Suez vend du vent au Crédit Agricole

 |   |  215  mots
Crédit Agricole Assurances, via sa filiale Predica, entre à hauteur de 50% au capital de la filiale de GDF Suez Futures Energies Investissement Holding (FEIH)
Crédit Agricole Assurances, via sa filiale Predica, entre à hauteur de 50% au capital de la filiale de GDF Suez Futures Energies Investissement Holding (FEIH) (Crédits : Bloomberg)
GDF Suez a annoncé lundi un accord avec Crédit Agricole Assurances pour lui vendre la moitié du capital d'une de ses importantes filiales dans l'éolien en France, afin de réduire la dette du groupe énergétique français de 400 millions d'euros.

Marché conclu entre GDF Suez et Crédit Agricole Assurances. "Crédit Agricole Assurances, via sa filiale Predica, entre à hauteur de 50% au capital de la filiale de GDF Suez Futures Energies Investissement Holding (FEIH)", indiquent les deux groupes dans un communiqué commun. Le groupe dirigé par Gérard Mestrallet souligne:

"Cette transaction inaugure un partenariat de long terme ambitieux dont l'objectif est de faire croître le portefeuille d'actifs éoliens de FEIH" Avant de préciser qu'il espère porter sa capacité éolienne dans l'Hexagone à "plus de 2.000 MW à l'horizon 2016", soit 800 mégawatts de plus qu'actuellement.

L'opération devrait se concrétiser début 2014

Par ailleurs, le groupe indique que:

"L'opération, soumise aux conditions usuelles à ce type d'opération, devrait se réaliser au cours du 1er trimestre 2014. Cette opération permettra à GDF Suez de réduire son endettement net d'environ 400 millions d'euros"

Pour mener à bien son plan de cessions de 11 milliards d'euros en 2013-2014, GDF Suez a privilégié les cessions de participations non majoritaires dans plusieurs de ses projets, réduisant la note des investissements consentis par le groupe ainsi que sa dette.

De son côté, le Crédit Agricole estime que:

"Ce partenariat de long terme permet (à sa division assurances) de poursuivre ses investissements dans les infrastructures, en particulier énergétiques"

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :