Sans gazoduc russe il faut "construire une Union de l'Energie" (UE)

 |   |  226  mots
La diversification des sources d'approvisionnements est importante pour l'Europe, soutient la Bulgare Kristalina Georgieva.
"La diversification des sources d'approvisionnements est importante pour l'Europe", soutient la Bulgare Kristalina Georgieva. (Crédits : Reuters)
Moscou a abandonné le projet de gazoduc South Stream rejettant la faute sur Bruxelles. La vice-présidente de la Commission chargée du Budget a sous-entendu que l'Europe devait être moins dépendante de la Russie dans l'énergie.

"La décision de la Russie d'arrêter SouthStream et la manière dont cela a été décidé confirme combien la diversification des sources d'approvisionnements est importante pour l'Europe."

Ainsi, la vice-présidente de la Commission chargée du Budget, la Bulgare Kristalina Georgieva, à réagi à l'annonce de l'abandon du projet russo-italien de gazoduc South Stream, par le président russe Vladimir Poutine, lundi 1er décembre. Censé relier la Russie à la Bulgarie, il était prévu pour contourner l'Ukraine et les conflits tarifaires liés.

Le Président russe a assuré ne pas avoir "reçu la permission de la Bulgarie". Le projet a en effet été bloqué par l'UE dans le cadre des sanctions visant Moscou dans le conflit qui l'oppose à Kiev. Elle exige de Gazprom, géant russe de l'énergie à l'initiative du projet, le strict respect des règles de l'UE, notamment l'accès du gazoduc à des tiers.

"La sécurité des approvisionnements", une priorité

Le vice-président responsable de l'Energie à la Commission européenne, Maros Sefcovic, a rejoint Kristalina Georgieva, en faisant valoir un nécessaire renforcement de la sécurité énergétique:

"Ce nouveau développement va devoir être discuté. L'évolution constante du paysage énergétique est une raison pour l'UE de construire une Union de l'Energie dont l'une des priorités sera la sécurité des approvisionnements".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 04/12/2014 à 3:39 :
à force de se replier , et de devenir une province des USA, l'europe va créer une guerre mondiale contre l'asie et l'afrique et l'amérique du sud, ce qui semble déjà être le cas...
a écrit le 03/12/2014 à 12:50 :
EXAT???

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :