Carburant : indemnité de 100 euros pour les 10 millions de « travailleurs » les plus modestes

Afin de remplacer la ristourne de 10 centimes encore appliquée à la pompe jusqu'au 31 décembre, Elisabeth Borne a annoncé, ce mercredi, une « indemnité carburant pour les Français modestes qui ont besoin de leur voiture pour aller au travail ». La moitié des ménages percevra donc cette nouvelle aide de 100 euros, soit « une remise de l'ordre de 10 centimes par litre », a assuré la Première ministre. Le tout pour un budget d'environ un milliard d'euros.
La ristourne sur le carburant prendra fin le 31 décembre.
La ristourne sur le carburant prendra fin le 31 décembre. (Crédits : Reuters)

Elle n'est plus que de 10 centimes depuis mi-novembre, contre 30 auparavant, et disparaîtra le 31 décembre : la ristourne sur le carburant, mise en place pour permettre aux Français de faire face à la flambée des prix du pétrole, va être remplacée par un nouveau dispositif dont la Première ministre a présenté les contours, ce mercredi.

Dès début janvier, une indemnité carburant de 100 euros pour l'ensemble de l'année 2023 sera débloquée pour les 10 millions de « travailleurs » les plus modestes, a, en effet, annoncé Elisabeth Borne au micro de RTL. « On va mettre en place une indemnité carburant pour les Français modestes qui ont besoin de leur voiture pour aller au travail, donc c'est 100 euros pour à peu près la moitié des ménages, ça représente une remise de l'ordre de 10 centimes par litre » à la pompe, a indiqué la cheffe du gouvernement, précisant que ce dispositif sera doté d'une enveloppe d'environ un milliard d'euros. Fin octobre, le ministre de l'Action et des Comptes publics, Gabriel Attal, avait, lui, évoqué un dispositif d'aides ciblées « pour les gros rouleurs » doté d'environ 1,5 milliard d'euros. En 2022, la ristourne carburant aura coûté à l'Etat 8 milliards d'euros, soit « l'équivalent du budget du ministère de la Justice », avait-il souligné.

La moitié des ménages concernés

Cette aide, versée en une fois, pour 2023, concernera la moitié des ménages, soit ceux situés dans « les cinq premiers déciles » de revenus.

Quant aux chômeurs qui ont « besoin de se déplacer pour chercher un travail », ils pourront solliciter des aides auprès de Pôle emploi, a précisé la Première ministre, ce mercredi.

Les Français concernés devront se rendre sur le site impots.gouv.fr, y rentrer leur numéro fiscal et leur plaque d'immatriculation, remplir une « déclaration sur l'honneur » indiquant qu'ils ont besoin de leur voiture pour aller au travail, afin de recevoir ces 100 euros sur leur compte en banque.

Légère baisse des prix du carburant

En début de semaine, les prix des carburants routiers baissaient légèrement, selon des chiffres publiés lundi par le gouvernement. Dans les stations-services françaises, le gazole se vendait au prix moyen de 1,8202 euro le litre, soit 4,09 centimes de moins que la semaine précédente. L'essence sans plomb 95 perdait pour sa part 2,29 centimes, affichée à la pompe à 1,7336 euro le litre en moyenne, et le sans plomb 95-E10 était en baisse de 2,01 centimes, vendu à un prix moyen national de 1,6951 euro le litre. Un constat qui confirme la tendance à la baisse observée depuis le milieu du mois d'octobre.

Lire aussiCarburant : ce boom des importations qui fait flamber les prix à la pompe

(Avec AFP)

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 8
à écrit le 07/12/2022 à 18:16
Signaler
Merci patron, merci patron...............

à écrit le 07/12/2022 à 17:14
Signaler
Vu les conditions d'attribution, un célibataire pourra pas toucher ces aides sauf qu'il ne travail pas à temps plein... Encore une fausse gestion d’annonce qui bénéficiera a personne ou presque.

à écrit le 07/12/2022 à 10:07
Signaler
on croit rever! segolene royal a releve les taxes de 35 cts, macron a commence pareil, avant de modifier sa politique, suite aux gilets jaunes! l'essence c'est 70% de taxe, ' pour te faciliter la transition ecolo', comme on dit.........et en meme t...

le 07/12/2022 à 11:00
Signaler
Et oui, la hausse du prix de l'énergie profite d'abord à l'état qui fait semblant de nous faire un cadeau. On veut encore nous faire croire au père noël... Le marché de l'énergie européen est bien pratique pour nous faire les poches.

le 07/12/2022 à 17:12
Signaler
La majorité des Francais ont décidé de ne pas aller voter permettant à Macron de continuer a détruire leur vie. Que ceux qui ont refuser d'aller voté se taise. Et qu'ils ne se plaignent pas qu Macron donne aux riches qui ont vote et en plus pour lui....

à écrit le 07/12/2022 à 10:02
Signaler
Aidons les pollueurs à polluer encore. Et n'oubliez pas d'éteindre votre wifi la nuit, hein, il faut sauver la planète

à écrit le 07/12/2022 à 9:39
Signaler
"soit ceux situés dans « les cinq premiers déciles » de revenus." Soit environ 20 850€ entre le 4eme et 5eme décile et entre le 5eme et 6eme décile 23 250€

à écrit le 07/12/2022 à 9:15
Signaler
Curieuse manie que d'écrire ou de dire que cela coûtera tant à l'Etat.

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.