Le démarrage de l'EPR Flamanville à nouveau repoussé, la facture grimpe encore

L'électricien EDF repousse la mise en route du réacteur nucléaire EPR à Flamanville au 4e trimestre 2018. La facture totale grimpe à 10,5 milliards d'euros.
En avril, l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) a annoncé qu'une anomalie sérieuse avait été détectée dans la composition de l'acier du couvercle et du fond de la cuve de l'EPR de Flamanville.
En avril, l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) a annoncé qu'une "anomalie sérieuse" avait été détectée dans la composition de l'acier du couvercle et du fond de la cuve de l'EPR de Flamanville. (Crédits : reuters.com)

Publié le 03/09/2015 à 07:45. Mis à jour le 03/09/2015 à 09:19.

Fin 2014, le démarrage du réacteur nucléaire de Flamanville avait été reporté à novembre 2017. Mais l'EPR va accuser un nouveau retard. Jeudi 3 septembre, EDF a annoncé que sa sa mise en route est repoussée au 4e trimestre 2018. Pour rappel, elle était prévue initialement pour 2012.

Le groupe a annoncé ce report de la mise en marche à l'occasion d'une conférence de presse du PDG Jean-Bernard Lévy, jeudi matin. Elle a été présentée comme un point d'étape sur l'EPR de Flamanville.

"Anomalie sérieuse".

La facture va ainsi grimper à 10,5 milliards d'euros. Début 2014, les coûts des travaux étaient chiffrés à 8,5 milliards d'euros.

Au début de l'année, le projet de Flamanville a connu de nouveaux déboires. En avril, l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) a annoncé qu'une "anomalie sérieuse" avait été détectée dans la composition de l'acier du couvercle et du fond de la cuve de ce réacteur nucléaire. Areva avait réagi dans la foulée assurant que l'EPR de Flamanville ne présente aucun risque de sûreté.

Suite à cette annonce, le titre EDF reculait de 4,25% à 9h26, l'action atteignant alors les 17,92 euros.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 17
à écrit le 04/09/2015 à 8:51
Signaler
J'ai travaillé chez Framatome devenu Aréva dans le domaine Qualité durant les années 19 80 à 2000 ,l'inspecteur des Mines chargé de l'acceptation finale ne quittait plus les ateliers du Creusot et de Châlon tant la production était intense à certains...

à écrit le 03/09/2015 à 15:37
Signaler
Incroyable. On aurait voulu couler la filière nucléaire française on aurait pas fait mieux. Lamentable.

à écrit le 03/09/2015 à 15:34
Signaler
le cout de l' EPR de Flamanville va largement gréver le cout de notre électricité, auquel il va falloir ajouter tous les surcouts liés à l 'EPR de Hinkley Point en Angleterre. Lisez cet article paru dans PEI : http://www.powerengineeringint.com/art...

à écrit le 03/09/2015 à 14:11
Signaler
Sachant que : - 9 milliard € etait le prix de l'EPR de Flamanvile et est celui des 2 EPRs de Hinkley Point, que EDF demande a etre payé 11.5 ce/kWh pour ces derniers. - A present le prix de l'EPR francais passe à 10.5 milliards Quel est le cou...

le 03/09/2015 à 14:58
Signaler
11.5 ce/kWh c'est pour le marché anglais, prix différent de la France non? "Sachant que le kWh eolien est payé 8 c€ et celui du solaire l'est a 7.5, et que le kWh EPR ne se stocke pas non plus, lequel est meilleur marché ?" Pour le prix des KWh...

à écrit le 03/09/2015 à 13:29
Signaler
Les compétences d'Areva sont surestimées et il est très dangereux de laisser cette société au commande du nucléaire. Je travaille pour Areva sur un autre projet nucléaire : Nous sommes bon nombre à espérer que le réacteur reste à l'arrêt car très da...

le 03/09/2015 à 14:46
Signaler
Oh! Moi je bosse sur les 4 EPR et je vois pas en quoi il est dangereux. C'est quasiment la même techno que les PWR en fonctionnement. Le génie civile est juste abusé (90% des retards) et c'est surtout les normes qui sont différentes (plus débile). J'...

à écrit le 03/09/2015 à 13:19
Signaler
Il faut augmenter la CSPE, le prix du KWh (disons 10€ le W), la CSG, le RDS, l'IS, l'IR, la TVA, ....tout augmenter. Et frapper tout le monde : des bactéries aux êtres humains en passant par le monde végétal... Je rêve de taux à 100%. Voire 200% si ...

à écrit le 03/09/2015 à 12:24
Signaler
Quel dommage de ne pouvoir engager une procédure collective au pénal pour sabotage économique (oui c'est le terme) d'Anne... Le contribuable va devoir payer la facture en raison de son incompétence. Sans parler de l'autre EPR en Finlande. Où est plan...

à écrit le 03/09/2015 à 12:13
Signaler
Voila ce qui arrive quand les politiciens mettent leurs copines

à écrit le 03/09/2015 à 11:16
Signaler
Les médias oublie de rappeler que l'anomalie est née d'un changement de réglementation avec effet rétroactif. Quand on veut tuer son chien, on l'accuse de la rage ...

à écrit le 03/09/2015 à 10:25
Signaler
Le retard, ou même l’échec d'un projet technologique passe encore. Mais c'est surtout l’entêtement et la mauvaise foi des protagonistes de ce dossier qui est maintenant mise à jour. Ce n'est pas rassurant quand à la maitrise d'ouvrage et à la perti...

à écrit le 03/09/2015 à 10:09
Signaler
un coup de bulldozer et on en parle plus

à écrit le 03/09/2015 à 10:00
Signaler
Areva a raison de vanter l'EPR comme étant le plus sûr des réacteurs nucléaires. Comme il n'entrera jamais en service à force de report permanent de son démarrage, il ne risque absolument rien en restant à l'arrêt !!

le 03/09/2015 à 10:11
Signaler
Je fais plus d'électricité en pédalant sur ma bicyclette, que ce réacteur.

à écrit le 03/09/2015 à 9:38
Signaler
"Anomalie sérieuse" ... ouf, il n'est pas dans le fond de mon jardin, j’espère que Mme ROYAL se porte responsable et garante du bon fonctionnement, en cas de mise en danger des populations .... prison à vie pour ...

à écrit le 03/09/2015 à 8:12
Signaler
Il n' y a que , lorsque nous produisons français et dans les délais et à peu près au prix prévu, que nous refusons de livrer les commandes...???? Mistral. Ce réacteur est une vitrine ,rideau baissé , sur les performances de l' industrie " résidue...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.