EPR : les "fissures" de Flamanville condamneraient le nucléaire français ?

[Replay 28'] La Tribune publie chaque jour des extraits issus de l'émission "28 minutes", diffusée sur Arte. Aujourd'hui, les réacteurs fragilisés de Flamanville sonneraient le glas du nucléaire français ?
Pose du dôme de l'EPR de la centrale de Flamanville.
Pose du dôme de l'EPR de la centrale de Flamanville. (Crédits : DR)

MISE AU POINT
Par Sandrine Lecalvez

Des anomalies trouvées dans la fabrication de la cuve du futur réacteur nucléaire à Flamanville posent la question de la qualité et de la sûreté du nucléaire français à une époque où cette énergie est de plus en plus contestée.

RETROVISEUR
Par Marc-Antoine de Poret

Tchernobyl, un drame radioactif
En avril 1986 survient la catastrophe nucléaire de Tchernobyl, un accident dont les conséquences mettront du temps avant d'être réellement assumées par les différents chefs d'Etat européens.

DEBAT
Pour en débattre, Yannick Rousselet, chargé de campagne nucléaire à Greenpeace France, Dominique Seux, directeur délégué de la rédaction des Échos, et Isabelle Jouette, porte-parole de la Société Française d'Énergie Nucléaire.

_____

>>> Suivez 28 minutes sur le site de l'émission
sur
 Twitter @28minutes et sur Facebook

28 minutes

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 14
à écrit le 24/04/2015 à 14:48
Signaler
Beaucoup d'incompetences sur ce chantier!!!les tests devaient etre faits en atelier. et non apres l'intallation de la piece dans les enceintes donc incompetence et sabatage!!!

le 28/04/2015 à 19:37
Signaler
Je pense que vous ne connaissez rien au nucleaire !! Des testes ont été réalisés en usine, et ils étaient bon, mais comme en France les réglementations changent tout le temps sur les équipement sous pression, il a fallu refaire des testes encore plus...

à écrit le 24/04/2015 à 11:19
Signaler
Je vote à droite mais je suis sensibilisé à l'écologie et je suis contre le nucléaire ! L'écologie est apolitique et le nucléaire doit être abandonné. Le contexte actuel de terrorisme, drones, Fukushima et j'en passe, montre que tout process indust...

à écrit le 24/04/2015 à 9:56
Signaler
La France dans l'UE de Bruxelles n'aura jamais le "dernier mot" sur la question de l'énergie nucléaire!

à écrit le 24/04/2015 à 2:46
Signaler
Débat conventionnel et convenu qui ne révèle rien qui ne soit déjà connu. Il faudrait plutôt en revenir aux fondamentaux, qui éclairent souvent les points obscurs, comme des décisions camouflées, et là ce n'est pas l'EPR qui est important, ni même le...

à écrit le 23/04/2015 à 18:00
Signaler
Et dire que lauvergeon venait faire la maline le matin a la radio avec ces slogan de qualite de jamais vu de maîtrise des prix etc ... C'est toute la clique d énarques qui est à remette en cause Le bon sens doit revenir dans l'industrie Pourquoi pa...

le 24/04/2015 à 18:34
Signaler
Madame Lauvergeon n'a aucune responsabilité dans la conception de l'EPR, puisqu'elle est arrivée après que les options techniques de ce réacteur, notamment le chois d'utiliser du "mox" renforcé comme combustible, d'où le qualificatif de 3° génération...

à écrit le 23/04/2015 à 17:03
Signaler
Les "promesses" de qualité à la signature sont par la suite tellement diluées dans la chaine des sous-traitants qui eux même sous-traitent a des sociétés étrangères pour une main d'oeuvre bon marché.

le 23/04/2015 à 17:48
Signaler
Oui, mais ... non. Pour avoir participé à la construction d'une usine nucléaire, les procédures qualité sont relativement infernales. Et c'est pire maintenant. Ce qui me parait plus que bizarre est que des contrôles complets sont réalisés chez le fab...

le 23/04/2015 à 18:59
Signaler
Bien d'accord avec vous. Qualité au top niveau et sous-traitance en cascade pour gagner le max de pognon style Bouygues, ça ne fait pas bon ménage

à écrit le 23/04/2015 à 16:37
Signaler
L'objectivité ne me semble pas le fort d'Arte dans ce domaine, le partenaire allemand étant opposé au nucléaire. Néanmoins, ça semble assez mal parti pour cette filière EPR, car en plus des malfaçons possibles, il y a le contrôle commande réalisé par...

le 23/04/2015 à 21:09
Signaler
"(voir l'usine d'enrichissement militaire du Tricastin où les constructeurs avaient prévu de changer les colonnes d'enrichissement tous les 5 ans, et ils ne les ont finalement jamais changé, car ils s'étaient complétement plantés sur la corrosion)" ...

le 24/04/2015 à 7:30
Signaler
@fx Non, ils avaient prévu de changer les colonnes de diffusion tous les 5 ans (des trucs énormes d'au moins de haut) et bâti leur usine en conséquence (je l'ai visité), sauf que l'acier au zirconium a beaucoup mieux résisté que ce qu'ils avaient p...

à écrit le 23/04/2015 à 16:32
Signaler
Bien fait!! Ca fait des années et des années que les écologistes nous mettent en garde, mais rien n'y fais, impossible de faire raisonner un têtu! Il ne manquerait plus que Sarkozy revienne avec son tout au nucléaire.

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.