Le redémarrage canon de la consommation chinoise fait bondir le pétrole à 70 dollars le baril

 |  | 371 mots
Lecture 2 min.
(Crédits : ANN WANG)
Production industrielle et ventes de détail ont affiché des hausses record en Chine sur un an lors des deux premiers mois de l'année. Du jamais vu depuis des décennies.

Les cours du pétrole commençaient la semaine du bon pied lundi, le Brent repassant temporairement le seuil de 70 dollars le baril, rassérénés par de bons chiffres de l'économie chinoise et les perspectives prometteuses de la demande d'or noir.

Vers 10H35 GMT (11H35 à Paris), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en mai valait 69,50 dollars à Londres, en hausse de 0,40% par rapport à la clôture de vendredi.

Le Brent a passé plus tôt dans la journée la barre des 70 dollars le baril, qu'il avait déjà franchi brièvement lundi dernier, un première alors depuis le 8 janvier 2020.

À New York, le baril américain de WTI pour avril avançait de 0,40%, à 65,87 dollars.

"Une économie chinoise plus solide encourage l'optimisme des investisseurs sur les marchés du pétrole brut", a commenté Neil Wilson, analyste de Markets.com.

La production industrielle et les ventes de détail ont en effet affiché des hausses record en Chine sur un an lors des deux premiers mois de l'année, selon les chiffres publiés lundi par le Bureau national des statistiques.

Rédémarrage canon de la consommation chinoise

La production industrielle du géant asiatique a progressé de 35,1% sur les deux premiers mois de l'année comparé à janvier/février 2020, tandis que les ventes de détail, principal indicateur de la consommation, ont augmenté de 33,8%. Ces hausses sont les plus fortes depuis des décennies pour la deuxième économie mondiale.

"La confiance dans la reprise de la demande mondiale de pétrole est de plus en plus grande", a indiqué de son côté Bjarne Schieldrop, de Seb.

En fin de semaine dernière, l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) avait dans son rapport mensuel révisé à la hausse ses prévisions de rebond de la demande mondiale d'or noir cette année: celui-ci est désormais attendu à quelque 5,9 millions de barils (mbj) par jour pour atteindre 96,3 mbj.

Les campagnes de vaccination, de même que le colossal plan de relance aux Etats-Unis et la politique de restriction d'offre du cartel et de ses alliés ajoutaient à l'environnement haussier du brut lundi, pointait un autre analyste, Tamas Varga, de PVM.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 15/03/2021 à 23:09 :
C'est irréversible. Lentement mais sûrement, le déclin de l'occident est amorcé. Ainsi se succèdent les apogées et les décadences de toute civilisation. L'histoire en est témoin sinon pourquoi aztèques, mayas, romains ne sont plus là ?
a écrit le 15/03/2021 à 16:22 :
Bon placement pour l’OPEP en Chine , mauvaise nouvelle pour l’UE, l’ancien monde , l’ancien économie .
Tout les paramètres sont forcés pour mettre face à face la Chine et l’UE : un coup de maître du genre : «  diviser pour mieux régner « 
Des alliances hors nature sur les gains financiers gigantesques et internationaux.
Bref l’avenir ne sera pas rose en UE, si les financiers ne trouvent pas «  une issue pour inverser ce phénomène « de manière urgente, peut être créer une monnaie d’échange uniquement au sein de l’UE , faire des échanges au sein de l’UE et mieux contrôler ( limiter , d’abord l’UE )les échanges étrangers et investissements, faire passer les intérêts de l’UE en priorité et stopper l’extension financiers chinoise , russe et des usa en Europe . L’UE peut s’en sortir avec une bonne stratégie ( il faut virer ceux qui bossent contre les intérêts de l’UE)
a écrit le 15/03/2021 à 13:02 :
Logique vu que l'économie chinoise il y a un an était déja arrêtée depuis deux mois vu qu'ils étaient totalement et brutalement confiné dans la région la plus industrielle du pays.

Ils sont vraiment complètement stupides alors les saigneurs de la finance c'est bien ça ?

La pensée courtermiste n'est que de la pensée courte.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :