Les énergies renouvelables pourraient créer 10 millions d'emplois dans le monde

Le cabinet EY-Parthenon a identifié 13.000 projets de production d'énergies renouvelables prêts à être déployés dans 47 pays à travers le monde. Leur réalisation permettrait de générer 10 millions d'emplois, dont un peu plus de 140.000 en France.

3 mn

En France, 60.478 emplois pourraient être créés localement, ainsi que 81.467 emplois supplémentaires dans les chaînes d'approvisionnement, soit un total de près de 142.000 emplois.
En France, 60.478 emplois pourraient être créés localement, ainsi que 81.467 emplois supplémentaires dans les chaînes d'approvisionnement, soit un total de près de 142.000 emplois. (Crédits : Reuters)

Un nouveau rapport d'EY-Parthenon souligne le gisement massif d'emplois que pourrait représenter le développement des énergies renouvelables à court terme. Commandée par la Fondation européenne pour le climat (European climate foundation), cette étude montre que 13.000 projets de production d'énergies renouvelables (regroupant solaire, éolien terrestre, éolien offshore et hydraulique) en attente de financement dans 47 pays pourraient créer 10 millions d'emplois verts directs et indirects.

Pour réaliser cette estimation, le cabinet s'est concentré sur les projets prêts à être déployés, c'est-à-dire ceux dont le bouclage financier est prévu dans les deux ou trois prochaines années. Leur mise en œuvre nécessite toutefois des investissements colossaux estimés à 2.000 milliards de dollars (soit environ 1.700 milliards d'euros). Pour y parvenir, EY-Parthenon a identifié trois leviers majeurs : tout d'abord, que les institutions financières internationales ne considèrent plus les investissements dans les énergies renouvelables comme des investissements à risque. Autres conditions : le développement des infrastructures de base pour les énergies renouvelables mais aussi de politiques publiques qui soutiennent ce type d'investissements.

Plus de 140.000 emplois en France

Si un tel scénario voyait le jour, ces projets généreraient autant d'emplois localement que dans les chaînes d'approvisionnement. Les domaines concernés sont la construction, l'installation, la fabrication mais aussi l'ingénierie et la gestion de projets. "Plus les projets seront déployés rapidement, plus le nombre d'emplois créés sera important", indique EY-Parthenon dans son rapport.

En France, 60.478 emplois pourraient être créés localement, ainsi que 81.467 emplois supplémentaires dans les chaînes d'approvisionnement, soit un total de près de 142.000 emplois. La France est ainsi le deuxième pays de l'Union européenne en termes de potentiel de création d'emplois, derrière l'Espagne où le potentiel est estimé à 190.000 emplois pour 691 projets de renouvelables. A l'échelle de l'UE, cela représente une réserve de 1,6 million d'emplois.

Au Royaume-Uni, 540 projets dans le solaire et l'éolien permettraient de créer quelque 440.000 emplois. Et ce nombre pourrait grimper à 625.000 en prenant en compte les projets liés au stockage, à la transmission et à la distribution de ces énergies vertes. Sans surprise, le plus grand gisement d'emplois se trouve en Chine avec la création potentielle de 2 millions de postes pour 833 projets. Aux Etats-Unis, près de 2.700 projets permettraient de générer 1,8 million d'emplois.

Réduction significative des émissions

Ces 13.000 projets identifiés représentent une capacité de production de 1 térawatt d'électricité renouvelable. S'ils voient le jour, ils feraient plus que doubler le taux de déploiement des énergies renouvelables dans le monde. Par ailleurs, leur réalisation donnerait lieu à 22 % des réductions d'émissions de gaz à effet de serre (GES) promises d'ici à 2030 par les 47 pays couverts par l'étude, dans le cadre des contributions déterminées au niveau national au titre de l'Accord de Paris sur le climat.

A l'échelle de la France, ces investissements dans les renouvelables permettraient de produire 17 gigawatts d'électricité verte, dont 7 par l'énergie solaire, 6 par les éoliennes terrestres et 4 par les éoliennes en mer.

3 mn

Sommet du Grand Paris

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 19
à écrit le 12/07/2021 à 1:58
Signaler
Pour les mauvaises nouvelles c'est de l'affirmatif ,pour les bonnes c'est toujours du conditionnelle !

à écrit le 11/07/2021 à 21:57
Signaler
10 millions de personnes qui pédalent, ça fera pas mal d'électricité. Vraiment renouvelable?

à écrit le 11/07/2021 à 21:37
Signaler
C'est curieux cette façon de penser. S'il faut moins de personnes pour assurer nos besoins énergétiques, c'est plutôt positif?

le 12/07/2021 à 15:28
Signaler
c est positif. Sans aucun doute . En plus l eolien c est moins cher (40 euros par MWH produit contre 120 euros le MWH nucleaire), c est plus rapide a construire (2 ans contre 15 ans pour un EPR) c est moins polluant ( 30 wagons de dechets radio...

à écrit le 11/07/2021 à 20:56
Signaler
Si ce sont des emplois en plus, c'est que c'est moins productif que les emplois actuels au statut des IEG !

à écrit le 11/07/2021 à 18:28
Signaler
wow, 10 millions d'emplois net, sur une population de 8 milliards, genial...... bon sinon, quand on regarde ce qui va etre dtruit, forcement c'est a balancer; et evidemment, tout ca se fait ' a cout zero' car les gens achetent des twingos a 50.000 eu...

à écrit le 10/07/2021 à 19:52
Signaler
5/6 réacteurs nucléaires feraient tout aussi bien l'affaire, en garantissant du "jus" en temps et en heure sans défigurer plus qu'une zone industrielle.

le 11/07/2021 à 11:49
Signaler
Il s agit d emplois….

le 11/07/2021 à 23:29
Signaler
Je suis d'accord avec vous. Le nucléaire est de loin plus écologique, plus durable, moins cher que ces horribles pales.

le 12/07/2021 à 2:30
Signaler
sauf que personne n en veut du nucleaire. Plus de 13 000 projets contre meme pas une dizaine de centrales

à écrit le 10/07/2021 à 19:04
Signaler
énergies renouvelables polluantes et destructrices, d'ailleurs pourquoi n y en a t il pas en bordelais ou chez macron si cela est si nécessaire et propre ? mais non, installez donc cela dans les campagnes chez les arriérés et saupoudrez d'un peu de f...

le 11/07/2021 à 11:52
Signaler
C est incroyable ce manque de constructiviite des français … dans les autres pays européens - que je vous invite à visiter et non uniquement les spots touristiques auxquels vous vous cantonnez d orfdinzire- vous seriez étonné de découvrir le déploiem...

le 11/07/2021 à 14:50
Signaler
@reponse de Bréhat Franchement, dans la nature, les éoliennes, visuellement, c'est un cauchemar.

à écrit le 10/07/2021 à 17:25
Signaler
Les emplois dans le "renouvelable" sont en quelque sorte des nouveaux fonctionnaires déguisés puisque toutes ces énergies sont subventionnées par l'état puisqu'elles coutent plus qu'elle rapportent.

à écrit le 10/07/2021 à 15:34
Signaler
Ça fait quarante ans qu'on nous rabâche ce même discours, et ... rien, ou si peu ! Le chômage et les cdd précaires n'ont pas cesser d'augmenter. Bref, de la bonne propagande ecolo-bobo-transhumaniste.

à écrit le 10/07/2021 à 11:51
Signaler
On pourrait créer bien plus d'emplois si on mettait à pédaler tous les escrocs qui nous vendent l'industrialisation de ces énergies "renouvelables" comme une source d'énergie fiable pour l'avenir. Ces énergies sont des énergies d'appoint uniquement ...

à écrit le 10/07/2021 à 11:10
Signaler
Elles le pourraient déjà rien qu'en France si nos politiciens n'étaient pas soumis à des banquiers rentiers sans idées et exploitaient notre second domaine maritime mondial.

à écrit le 10/07/2021 à 10:55
Signaler
Drôle de manière de nous présenter la chose sachant qu'il y aura autant, sinon plus, d'emploi détruit! Tout, pour nous convaincre que même si l'on saccage les paysages on pourra avoir un salaire!

à écrit le 10/07/2021 à 9:15
Signaler
"dont un peu plus de 140.000 en France" mais vu qu'abandonner les énergies conventionnelles carbonées en aura détruit 140 000, tout ira bien (bilan nul). On ne parle que des créations mais jamais des pertes, destructions, ça fait "formidable" mais pa...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.