ArcelorMittal prolonge son offre sur Baffinland

 |   |  202  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2010. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Ce mardi, le sidérurgiste a annoncé la prolongation de la période d'acceptation de son offre visant les actions du canadien Baffinland. Nunavut Iron Ore, qui convoite également la société, a prolongé la sienne lundi.

La bataille se poursuit entre ArcelorMittal et Nunavut Iron Ore. ArcelorMittal a prolongé ce mardi son offre sur le producteur canadien de minerai de fer jusqu'au 21 janvier, selon un communiqué. Cette décision fait suite à celle de Nunavut Iron Ore, société canadienne soutenue par des fonds de capital-investissement, qui a prolongé lundi son offre concurrente jusqu'au 25 janvier.

Le sidérurgiste basé au Luxembourg, qui veut assouplir sa dépendance à l'égard des sources extérieures de matières premières, offre 1,40 dollar canadien par action pour 100% des parts, soit 550 millions de dollars canadiens.

De son côté son rival, Nunavut propose 1,45 dollar canadien par action pour 60% des parts, valorisant la société à 570 millions de dollars. Cette offre expire désormais le 25 janvier la clôture de l'offre initialement était prévue le 10 janvier.

Vendredi dernier, ArcelorMittal avait demandé aux actionnaires de Baffinland d'accepter son offre qu'elle estimait supérieure à celle du canadien Nunavut. Tandi que l'ancien patron de la société minière convoitée évoquait jeudi l'intérêt d'une société publique chinoise.

L'action Baffinland a clôturé en hausse de 1,14% à 1,44 dollar canadien lundi soir à la Bourse de Toronto, au-dessus de l'offre d'ArcelorMittal mais en-deçà de celle de Nunavut.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :