ArcelorMittal veut désormais s'offrir la totalité de Baffinland

 |   |  160  mots
Copyright Reuters
Pour contrer l'offre de son concurrent Nunavut Iron Ore sur Baffinland, ArcelorMittal surenchérit en proposant de racheter 100% du producteur canadien convoité.

ArcelorMittal a surenchéri lundi soir sur l'offre concurrente de Nunavut Iron Ore sur le canadien Baffinland. Le premier sidérurgiste mondial veut désormais racheter la totalité du capital du producteur canadien de minerai de fer, contre 50% plus une action jusque là. L'offre est toujours à 1,25 dollar canadien par titre.

Précédemment à cette nouvelle offre, le numéro un mondial de la sidérurgie avait déjà majoré le prix de l'offre qu'il avait lancée sur le canadien Baffinland. Ce dernier était passé de 1,10 à 1,25 dollar soit une prime de 14% par rapport à l'offre initiale.

Dans son communiqué, Arcelor précise qu'il a  répondu "aux récentes allégations de Nunavut Iron Ore Acquisition Inc. concernant l'offre majorée et financièrement supérieure d'ArcelorMittal visant Baffinland Iron Mines Corporation (" Baffinland "). L'offre majorée d'ArcelorMittal de 1,25 dollar canadien en espèces l'action ordinaire (" offre d'ArcelorMittal ") représente une valeur supérieure et une certitude pour les actionnaires de Baffinland."

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :