Mines : Glencore engage des mesures drastiques pour survivre à la chute des cours

 |   |  433  mots
Glencore a connu un début d'année particulièrement difficile avec une perte de 676 millions
Glencore a connu un début d'année particulièrement difficile avec une perte de 676 millions (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Le géant du négoce suspend le versement de dividendes, vend des actifs et augmente son capital afin de faire passer sa dette de 29,6 à 20 milliards de dollars.avant 2017.

Le géant du négoce des matières premières basé en suisse est en grande difficulté à cause de la chute des cours des matières premières. L'indice Bloomberg Commodities, qui mesure le cours des matières premières, a dévissé de 18% depuis le 1er janvier. Glencore a ainsi annoncé lundi 7 septembre un paquet de mesures drastiques pour faire passer sa dette de 29,6 milliards (26,5 milliards d'euros) à 20 milliards de dollars pour la fin de l'année 2016. Parmi celles-ci:

  • Le groupe compte augmenter son capital de 2,5 milliards de dollars;
  • Glencore a annoncé suspendre la production de cuivre dans deux mines: celle de Mopani, en Zambie, et de Katanga, en République démocratique du Congo (RDC). Une suspension prévue pour 18 mois. Cette mesure va entraîner le retrait d'environ 400.000 tonnes de cuivre du marché. Cela pourrait "booster le les prix des métaux", analyse le Financial Times.
  • Le groupe a suspendu "jusqu'à nouvel ordre" le versement de dividendes. Il prévoit ainsi d'économiser 1,6 milliard de dollars en 2015 pour les dividendes finaux.  La suspension du dividende intermédiaire rapporterait 800 millions de dollars en 2016.
  • Il a mis en vente des actifs et espère en retirer 2 milliards de dollars, dont des participations minoritaires dans le secteur agricole.
  • Le groupe prévoit une nouvelle réduction de l'enveloppe destinée à l'investissement de l'ordre de 500 millions à 1 milliard de dollars jusqu'à la fin de l'année 2016.

Les marchés satisfaits

L'annonce a largement satisfait les marchés: le titre grimpait de 7,71% à 1,81 euros à 10h25. Il grimpait même jusqu'à 13% un peu plus tôt.

C'est un second souffle pour une action Glencore qui avait perdu plus de 58% de sa valeur depuis le 1er janvier, avant l'ouverture de la séance de ce lundi.

Lourde perte au premier semestre

Il faut dire que Glencore a connu un début d'année particulièrement difficile. Il a essuyé une lourde perte de 676 millions de dollars au premier semestre 2015, après avoir enregistré un bénéfice de 1,7 milliard de dollars sur la même période l'année dernière.

Ces pertes sont dues notamment au versement d'un dividende aux actionnaires de Lonmin, le groupe britannique spécialisé dans le platine dans lequel il a cédé la participation dont il avait hérité lors de la fusion en 2013 avec le groupe minier Xstrata.

Les déboires en Nouvelle-Calédonie ont également pesé sur les comptes du groupe. L'arrêt de la production dans la région en décembre suite à une fuite de métal sur l'un des deux fours, lui a coûté 235 millions de dollars.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 07/09/2015 à 22:26 :
Ou sont passés les dizaines de milliards de dollars gagnés durant les années fastes ? En dividendes exponentiels... Et maintenant on pleure et on va rincer les petits porteurs ...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :