Volkswagen : Merkel déplore un "événement dramatique"

 |   |  271  mots
Je pense que la réputation de l'industrie allemande, la confiance dans l'économique allemande, n'est pas si éprouvée que nous ne soyons plus considérés comme un bon pays pour les affaires, a affirmé Angela Merkel ce dimanche.
"Je pense que la réputation de l'industrie allemande, la confiance dans l'économique allemande, n'est pas si éprouvée que nous ne soyons plus considérés comme un bon pays pour les affaires", a affirmé Angela Merkel ce dimanche. (Crédits : ERIC VIDAL)
Malgré l'ampleur de la fraude, la chancelière allemande juge que celle-ci n'aura pas d'impact sur la réputation de l'industrie allemande.

Après la claque, Berlin est en opération reconquête de confiance. La chancelière allemande Angela Merkel a estimé dimanche, selon l'AFP, que le scandale Volkswagen était "dramatique" mais n'aurait pas d'impact à long terme sur la réputation de l'industrie allemande. Dans une interview à la radio publique Deutschlandradio, Mme Merkel a souligné que Volkswagen devrait désormais s'en tenir à une "transparence nécessaire".

"C'est bien sûr un événement dramatique qui n'est pas bon", a-t-elle dit. "Mais je pense que la réputation de l'industrie allemande, la confiance dans l'économique allemande, n'est pas si éprouvée que nous ne soyons plus considérés comme un bon pays pour les affaires".

Une fraude lancée dès 2008

Le constructeur automobile, l'un des champions de l'industrie allemande, a dû reconnaître avoir installé sur 11 millions de ses véhicules vendus dans le monde des logiciels destinés à fausser les résultats des mesures de pollution. Le logiciel détectait quand la voiture était soumise à un test de contrôle et mettait alors le moteur en mode pollution minimum, le moteur reprenant ensuite son mode de fonctionnement habituel, 11 fois plus polluant.

Le scandale mondial a fait perdre à VW plus de 40% de sa valeur boursière, et son patron, Martin Winterkorn, a démissionné. Selon une révélation du journal Bild dimanche, des ingénieurs de Volkswagen ont reconnu avoir commencé à monter ces logiciels sur des véhicules en 2008. Selon eux, le moteur EA 189, mis au point en 2005, n'avait aucune chance sans ce logiciel de respecter à la fois les normes antipollution et les objectifs de coût.

(avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 05/10/2015 à 19:56 :
C'est sûr, le groupe s'est lamentablement vautré en brûlant les étapes d'un développement volontairement agressif vis à vis des concurrents, prenant des libertés avec les règles établies, trichant, mentant, persuadé que seule sa communication délétère serait entendue.. Les faits sont là, graves et le mammouth est à la renverse, les concurrents floués, les clients abusés ne s'en plaindront pas... Plus idiot comme dirait Frau Merkel, l' "évènement dramatique" c'est bien qu'ils se sont fait poter...!!!
a écrit le 05/10/2015 à 14:41 :
Prenons du recul.L'industrie allemande c'est surtout une multitude de pme que nous n'avons plus en France et pas seulement VW Siemens etc..Je rappelle (fin 2014) que GM rappelle 30 millions de voitures DEFECETUEUSES (directions,contacteurs, ayant pour conséquence au moins 12 morts pour l'instant après avoir été racheté 50 milliards pour éviter la faillite par le gouvernement US puis reprivatisé.Je rappelerai également les 12 millions de TOYOTA rapplées pour un pb qualité d'accélérateur étant aussi à l'origine d'accident mortel ! Quand à bon véhicule ou qualité du made in Germany , cessons cette guerre inutile.VW propose des véhicules tout électrique , hybride rechargeable (pas d'offre chez les constructeurs français) ou essence avec petits moteurs ( les allemands en propose depuis 5 ans , les constructeurs français depuis 2 ans) .Les principaux marchés d'avenir sont en Chine et autres.En conclusion les USA ont comme objectifs depuis 10 ans la chute des grandes compagnies européennes , bancaires, industrielles , alimentaires, etc...
Réponse de le 05/10/2015 à 15:05 :
ce que vous dîtes est faux, la guerre économique se fait principalement au sein de la zone Euro. VW est un concurrent direct de PSA ou de Renault.
Si le scandale VW peut profiter aux constructeurs français, c'est plutôt une bonne nouvelle. Faut acheter français dès que c'est possible, nous avons assez de chômeurs en France!
Réponse de le 05/10/2015 à 19:48 :
Il est normal que le groupe VW plonge, depuis15 ans pas de développement, des problèmes techniques colossaux, le scandale des bv auto DSG en est la face émergée de l'iceberg, pas de fiabilité, l'argent passe dans la com. On voyait cette société tournicoter et lourdement passer son temps à dire du bien d'elle, c'est de fait plus facile qu'indemniser les clients lésés ... Das Auto plante sur un énorme mensonge, il était temps, convenez-en..
a écrit le 05/10/2015 à 9:57 :
je vais acheter une voiture française la prochaine fois, je ne fais plus confiance à VW et au made in Germany. De toute façon, les VW sont plus très fiables et coûtent trop chères à entretenir.
Réponse de le 05/10/2015 à 10:49 :
@Markus 1 Après les truandages de l' Adac qui installait la Golf numéro 1 au pouvoir pendant 12 ans, ne fallait-il pas s'attendre à ce que VW fasse un jour cette sortie de route si prévisible..???
a écrit le 05/10/2015 à 9:07 :
Je tiens solennellement à rendre hommage aux autorités américaines. Sans elles, VW aurait continué à polluer la planète, sans scrupule et sans honte. Par là même, les Etats-Unis ont contribué à la lutte contre le réchauffement climatique. Bravo !
Réponse de le 05/10/2015 à 19:41 :
Sûr qu'ils se sont fait eu les arrogants...!!!
a écrit le 05/10/2015 à 9:06 :
Vers le 25 septembre la capitalisation boursière du groupe était tombée sous les 50 milliards d’euros, en retenant que les actions ordinaires.
-Si on soustrait la seule amende américaine annoncée de 18 milliards d'euros il reste sur le papier moins de 32 milliards ce qui donne moins de 2909 euros pour réparer et indemniser chacun des 11 millions de véhicules concernés. Pas lourd !
Ces seules conséquences financières (et il y en aura bien d'autres qui pomperont la grosse trésorerie) sont donc supérieures à la capitalisation boursière des seules actions ordinaires.
C'est mal parti ! Extrapolons un peu: les américains feront ils une offre de rachat pour cesser les poursuites et éviter une interdiction d'accès au marché américain ?
Ne faisons pas du mauvais esprit !
a écrit le 05/10/2015 à 9:00 :
Il faut apprendre de ses erreurs... Mais non on prend les mêmes et on recommence, c'est l'esprit revanchard qui domine après l'Alsace Lorraine, puis la défaite de 45. Et les Allemands, en bons petits soldats, vont se mettre à acheter des VW pour sauver l'entreprise.
a écrit le 05/10/2015 à 8:44 :
On ne peut nier que c'est un cataclysme pour la ..vertueuse industrie allemande, d'ailleurs le nouveau directeur de la marque et de l'autre côté du Rhin, on ne fait pas dans la demi_mesure, d'ailleurs le nouveau président de la compagnie craint que le scandale provoque "une crise qui menace l'existence de la compagnie"... Quand ce sont eux qui le disent, je pense qu'on peut les croire au premier chef.
a écrit le 05/10/2015 à 8:03 :
Beaucoup de Français se réjouissent des problèmes des autres car ils ne savent pas résoudre les leurs. Ils voient la paille dans l'œil du voisin mais pas la poutre dans le leur. L'industrie allemande écrase l'industrie française et ce n'est pas ce bidouillage stupide sur les excellente VW qui y changera grand chose. Pour le reste, cette mentalité française, cette jalousie arrogante, ont quelque chose de honteux pour ce pays qui sombre dans le ridicule un peu pus chaque jour.
Réponse de le 05/10/2015 à 8:29 :
La jalousie arrogante ne se trouve pas de ce côté-ci du Rhin...
Réponse de le 05/10/2015 à 8:50 :
L' industrie allemande et VW en particulier n'est que le fruit d'une communication bidouillée et brouillée depuis toujours par les ..opacités.. Le voile vient de se lever, vous n'appréciez guère, ça se ..sent...!!! Ce groupe boulimique et obèse risque de "manger" gros, il me semble difficile pour lui de ramer à contre courant d'une histoire dont la chute était si prévisible.
a écrit le 05/10/2015 à 3:12 :
C est le meme esprit qui a mene l'allemagne a detourner les accords de la fin de 14/18 et a construire beacoup de choses que nous ñous sommes pris en pleine poire en 39/45
Tricherie . Tricherie.
a écrit le 05/10/2015 à 0:05 :
Bonjour
Tout le monde parle de fraude quel fraude consommer plus pour polluer moins il faudra que l on m explique si ma voiture consomme 1 litre de moins au cent avec le ( mauvais logiciel ) il va falloir que ww me paye pour la mettre dans les norme je n ai jamais vue ma passât fumer noir comme un vieux berliet!!!!
Réponse de le 05/10/2015 à 13:46 :
Parce que pendant que VW se permettait de mettre ses voitures aux normes de façon artificielle (et donc sans surcoût sur le produit final) d'autre marques elles faisaient de l'innovation pour rester dans les clous, avec forcément des équipements moteur qui ont un coûts. Et malgré cela en plus VW reste en majortié un peu plus cher que les concurrents, ont comprends mieux tout d'un coup leur marge !

C'est déjà déloyale envers la concurrence qui elle s'est pliée aux normes, c'est se mettre en défaut avec la justice car ils ont menti sur le produit, sciemment, en faisant en sorte que les voitures concernées passent justement les tests antipollution, et c'est un manque de respect du consommateur, qui achetait certains produit réputé peu pollueur, alors que ce n'était pas le cas !

Et venir dire ma voiture ne fume pas donc elle ne pollue pas, on voit bien le niveau, la combustion de l'essence est de toute façon polluante, une voiture à essence sera tjs polluante, quelle que soit les normes ou la consommation, qu'elle fume ou non, c'est un faite !
a écrit le 04/10/2015 à 23:47 :
@ BONSOIR : A quand la vérification des véhicules de construction française, après une bonne et honnête vérification nous aurions peut être une drôle de surprise vous ne croyez pas !
a écrit le 04/10/2015 à 22:18 :
On ne sait pas faire des voitures bourrées de chevaux qui soient frugales et qui polluent à minima. C'est du simple bon sens thermodynamique. Les allemands se sont positionnés sur ce créneau avec leur "blue efficiency ou leur efficience dynamics "et ils en vont je l'espère en payer le prix désormais .
a écrit le 04/10/2015 à 19:37 :
Traduisez: "C'est un evenement dramatique qu'on aurait préféré ne jamais découvrir! evenement dramatique qu'il ne faut d'ailleurs pas dramatiser!!!" ahahah!!!
Réponse de le 05/10/2015 à 19:40 :
Surtout quand on a laminé les Grecs pour avoir triché (aux dépens des créanciers, pas aux dépens de l'environnement, c'est-à-dire de l'humanité)
a écrit le 04/10/2015 à 19:02 :
Le commentaire de Gerdt m' a beaucoup amusé s'agissant probablement d'un allemand mangeur de saucisses, un véritable homme de goût..
a écrit le 04/10/2015 à 17:26 :
Il y a longtemps que je n'achète plus allemand. J'ai eu une Mercedes qui a connu des défauts sur la boîte de vitesses, des problèmes sur le calculateur et une carrosserie qui rouillait. Evidemment on m'a dit que j'étais tombé sur une mauvaise série! Quelle déveine. La qualité allemande on repassera. elle est surfaite et sert essentiellement à justifier un surcoût inutile.
a écrit le 04/10/2015 à 14:25 :
Manque plus qu'un deuxième petit scandale sur l'industrie allemande pour les achever.
a écrit le 04/10/2015 à 13:17 :
Les VW restent de très bonnes voitures malgré ce bidouillage stupide. Le Made in Germany reste le meilleur n'en déplaise à la France jalouse et incapable de s'adapter au monde croyant être le centre de celui-ci.
Réponse de le 04/10/2015 à 15:19 :
"jalouse" "incapable", heureusement que les allemands nous montrent le chemin : hypocrisie, mensonge, escroquerie, et maintenant dénigrement. Voila certainement un beau modèle pour une France incapable !
Et ils continuent à donner des leçons ...un peu de retenue, au moins ou bien ils croient revenues les années 30 ?
Réponse de le 04/10/2015 à 15:20 :
Le made in Germany c'est surtout une réputation. Et comme on dit, une bonne réputation ça met des années à se construire, mais il ne faut que quelques jours pour la perdre.
Et Volkswagen n'avait pas besoin de ça. Déjà que la marque se faisait cannibaliser par sa filiale Skoda (même finition, technologie mais beaucoup moins cher que le grand frère VW), le déclin va s'accélérer. Heureusement il y a Audi et Porsche qui rapportent du cash au groupe.
Enfin, ne retournez pas le problème. Ceux qui ont la grosse tête actuellement et se croient les meilleurs ce sont les Allemands. Une bonne leçon d'humilité leur fera du bien.
Réponse de le 04/10/2015 à 17:47 :
ja, ja, Deutschland über alles, on sait...
Réponse de le 04/10/2015 à 19:06 :
Je n'aime pas contrarier, c'est dans ma nature profonde, mais là Maurice vous poussez le bouchon, je ne me prononcerai pas sur les autres allemandes s'agissant d'un sujet VW, mais avouez que qualifier cette marque de "bonnes voitures" c'est un peu fort de café...
http://www.largus.fr/actualite-automobile/enquete-fiabilite-volkswagen-une-reputation-mise-a-mal-6412385.html#comment-sticky
Réponse de le 04/10/2015 à 19:06 :
Je te fais juste remarquer que sur le taux de panne , les allemandes sont loin derrière les françaises. Verifies par toi m^eme .. Mais bon comme tu es une victime du bashing, continues !
Et même si manifestement VW a triché car son moteur ne respectait pas les conditions, tu es satisfait... et tu en redemandes , encore + de fraude !
Heureusement qu'il y a des gens qui sont différents de vous.
Réponse de le 04/10/2015 à 19:07 :
si tu y croit ....
Réponse de le 04/10/2015 à 19:33 :
Vous devriez continuer à répéter votre première phrase comme un mantra pour continuer à vous convaincre car : http://en-voiture.blog.leparisien.fr/archive/2013/01/22/la-fiabilite-des-voitures-allemandes-un-mythe-qui-s-ecroule.html (Je ne reviendrais pas sur votre haine anti française pour ne pas trop appuyer sur votre pathologie)
Réponse de le 04/10/2015 à 19:38 :
pas d'accord la qualité a enormement baissée mais pas les prix!!!
Réponse de le 04/10/2015 à 19:59 :
@Markus
Les Allemands sont très forts pour faire croire qu'ils sont les plus forts.
Pour avoir travaillé dans la passé avec trois entreprises allemandes,(des PME) je peux assurer que les produits de ces entreprises n'étaient pas meilleurs que les produits Français, Italiens ou Espagnols concurrents.
Certains de leurs produits étaient déficients, on leur remontait l'information, ils ne modifiaient rien. En dépit des problèmes, ils considéraient qu'ils avaient raison, étaient les meilleurs ( la fameuse Deutsch Qualität). Avec les Italiens ou les Espagnols s'il y avait des problèmes, ils étaient pris en compte et les modifications ne tardaient pas.
Un effet induit était la difficulté avec les SAV qui ne reconnaissaient qu'avec difficulté que leurs pièces puissent être défectueuses et nécessitent d'être remplacées ou modifiées. Avec les Allemands, j'ai payé pour voir, mais pas longtemps...
Réponse de le 04/10/2015 à 20:02 :
Pour rouler en golf depuis 20 ans, VW n'est plus ce qu'il était, à mon grand désarroi.

Désolé
Réponse de le 04/10/2015 à 20:53 :
en quelques jours le groupe VW a montré au monde entier qu'il trichait pour faire croire qu'ils étaient les meilleurs. Je crois que le monde va s'apercevoir de la qualité allemande qui je pense est un mythe!
Réponse de le 04/10/2015 à 22:13 :
Pourquoi attaque tu le made in France alors qu'il s'agit d'un made in Germany pris la main dans le sac ? Pourquoi dénigrer les autres constructeurs? Markus, libre à toi d'acheter un véhicule qui n'est pas aux normes, mais s'il te plaît, ne pollus pas mon air !
a écrit le 04/10/2015 à 13:15 :
j'ai toujours préféré et privilégié les solutions franco-françaises pour mes autos, j'avais un multiple de fois raison, les vw trop chères tirent tout droit, ne sont pas fiables et fument, quelle leçon...!!
Réponse de le 04/10/2015 à 13:42 :
Il n'y a pas de solution franco-française pour les autos. 20% des voitures "françaises" vient des équipementiers allemands.
Réponse de le 05/10/2015 à 7:44 :
L'inverse est vrai aussi. 20% des voitures allemandes sont vient d'équipementiers français.
a écrit le 04/10/2015 à 12:58 :
Mme MERKEL, Vw nous a enfumé comme vous avez enfumé les grecs qui tiennent là leur revanche, il est trop tard pour l'industrie allemande, au revoir...
Réponse de le 04/10/2015 à 15:51 :
@SALUTAS MI AMIGA ! cela ne risque pas d'arriver à l'industrie française vu qu'elle n'existe plus !!!!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :