LTDE

La transition énergétique a fait bondir l’emploi de certains secteurs

 |   |  302  mots
(Crédits : Pixabay)
C’est le bilan d’une étude menée par l’Ademe. Du transport aux énergies renouvelables, la transition énergétique et écologique aurait fait doubler le marché de plusieurs secteurs économiques, de même qu’il y aurait généré un nombre considérable d’emplois directs.

Ce sont trois secteurs d'activité qui ont bénéficié à plein de la transition énergétique et écologique, selon une étude de l'Ademe : le transport, le bâtiment et les énergies renouvelables.

S'agissant du marché des énergies renouvelables de récupération, l'Agence pointe un secteur « qui a plus que doublé entre 2006 et 2017 », pour une augmentation de 39% des emplois. Au total, en 2017, il représentait 26 millions d'euros, pour 86 000 équivalents temps plein (ETP). Concernant la rénovation énergétique des bâtiments, la hausse se monte à 79% sur la même période pour le marché (31 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2017). Le volume d'emplois a lui aussi connu une belle trajectoire : +59%, pour 218 000 ETP. Enfin, sur le secteur des transports concourants à la transition énergétique et écologique, le chiffre d'affaires des marchés liés « a presque été multiplié par quatre en onze ans », relève l'Ademe. Il est ainsi estimé, fin 2017, à 33,5 millions d'euros, pour une filière qui emploie « plus de 94 000 ETP ».

Pour les auteurs de l'étude, ces derniers chiffres sont à mettre au crédit « de l'augmentation de la part des véhicules moins émetteurs de CO2 dans le parc automobile ainsi que du développement des modes alternatifs au transport routier individuel ».

Lire aussi : La feuille de route énergétique à 10 ans pour la France

Un processus bien accueilli par les Français

Au total, rapporte l'Ademe, « les marchés associés à ces filières ont plus que doublé et le nombre d'emplois directs a augmenté de 75% entre 2006 et 2017, avec plus de 370 000 personnes employées dans ces secteurs ».

Pour rappel, en début d'année, un sondage mené par OpinionWay pour l'association Qualit'EnR montrait qu'un peu plus d'un Français sur deux se dit prêt « à des actions concrètes » à la maison pour accélérer le processus de transition énergétique.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :