Un comité d'établissement assigne Teleperformance

 |   |  280  mots
(Crédits : © 2010 Thomson Reuters)
Le numéro un mondial des centres d'appels, qui a lancé un plan social en juillet, est assigné par un comité d'établissement. Ce dernier reproche notamment la délocalisation d'une activité en Turquie qui ne serait pas comptabilisée.Les syndicats appellent à la grève mardi 7 septembre.

Téléperformance qui prévoit une réduction d'un peu plus de 13% des effectifs en France et la fermeture de quatre sites pour revenir à l'équilibre d'exploitation est assigné par un de ses comités d'établissement. La première audience au tribunal de grande instance de Paris devrait avoir lieu mardi.

Ce comité d'établissement de Téléperformance assigne la société de centres d'appels car il signale que "l'activité qui a été délocalisée en Turquie ne se retrouve pas dans la comptabilité", alors que " Teleperformance -France a créé Teleperformance -Tunisie" et lui a transféré son activité. C'est ce qu'a déclaré  Abdou Keita (CFTC) secrétaire du comité d'établissement Centre-Est à l'agence france presse.

De leur côté, les organisations syndicales CFDT, CFTC, CGT, FO et SUD appelle à une "mobilisation unitaire le 7 septembre".  Ils demandent  notamment l'arrêt immédiat du plan social "qui privilégie la rentabilité et les actionnaires, au détriment de l'emploi" selon eux. Ils souhaitent également  "une totale transparence sur la politique commerciale de l'entreprise et sur les délocalisations" et enfin l''amélioration des conditions de travail du personnel de l'ensemble des sites, selon un communiqué de l'intersyndicale.

En juillet dernier, le groupe a décidé de lancer un nouveau plan de restructuration. Selon les syndicats, le plan social lancé par Teleperformance, devrait supprimer plus de 700 emplois et entrainer la fermeture des centres de Marseille, Rennes, Pantin, et Tours, ainsi que la fusion de 4 centres sur Lyon, Orléans, Le Mans, et Toulouse.

Ces derniers rappellent également que 560 postes ont déjà été supprimés en avril 2010 lors d'un précédent plan social initié en juin 2009.

 

 

 

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :