Teleperformance pénalisé par la chute de ses résultats annuels

 |   |  277  mots
Le numéro un mondial des centres d'appels Teleperformance a publié ce mardi des résultats 2009 en fort repli et annoncé une baisse de son dividende. En Bourse, le titre cède 1,6%.

Le numéro un mondial des centres d'appels Teleperformance a publié des résultats 2009 en fort repli. Son résultat net part du groupe ressort à 88,2 millions d'euros après une chute de 24,2% sur un an. Son résultat opérationnel tombe à 130 millions contre 177,9 millions en 2008, plombé par une provision de 21 millions d'euros. Celle-ci correspond à une première estimation du coût du plan social annoncé par la filiale TP France en 2009 et mis en oeuvre depuis le 4 février. En Bourse, le titre est sanctionné. Teleperformance perd 1,6%

Le dividende proposé au titre de 2009 s'élève à 33 cents par action, contre 44 cents en 2008.

Son chiffre d'affaires, déjà publié le 4 février, a en revanche progressé de 3,5% à 1,85 milliard d'euros.

Le début d'année sera "difficile" a prédit Teleperformance, particulièrement en Europe. Le groupe souligne que la réorganisation de son activité en France continuera de peser sur l'exercice 2010, l'Italie et la "zone germanique" restant "des sources de préoccupation".

"Les objectifs qui ont été annoncés en novembre 2009 seront réexaminés, comme tous les ans, à l'occasion de notre prochaine réunion financière qui se tiendra le 26 mai; ils s'appuieront sur les réalisations du 1er trimestre 2010 et une analyse des tendances du marché", a également indiqué Teleperformance. En novembre dernier, le groupe annonçait tabler sur un chiffre d'affaires 2010 en progression de 0 à 3% à données comparables et sur un résultat avant impôts, intérêts et amortissement (Ebita) courant représentant 9% à 9,5% des ventes, sur la base d'un euro à 1,5 dollar.

Ce mardi, le titre Teleperformance a terminé la séance en hausse de 1,39% à 24,41 euros, signant ainsi sa troisième séance de hausse.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :