Dix ans après son arrivée, Auchan poursuit sa conquête de la Russie

 |   |  541  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters
L'enseigne élargit son offre à l'électroménager sur Internet. Au cours des quatre dernières années, la valeur de l'enseigne en Russie aurait doublé.

Les Russes sont séduits par Auchan, qui du coup fourmille de projets dans le pays. L'enseigne tricolore, qui vient d'ouvrir son cinquantième hypermarché et fête ses dix ans de présence en Russie, a décidé de se faire une place au soleil sur le segment de l'électroménager et de l'électronique grand public. "Le nouveau format sera lancé cet été", a précisé le directeur général d'Auchan pour la Russie, Jean-Pierre Germain, précisant qu'il s'agira d'un magasin sur Internet.

Le projet se trouve actuellement en phase de test. Aucune information n'a été communiquée sur les investissements mais un entrepreneur du secteur de la distribution estime l'investissement autour de trois millions de dollars. La famille Mulliez, qui possède le groupe Auchan, va sans doute s'inspirer de la chaîne Boulanger, qu'elle possède également. Groupe Auchan S.A. a acquis les domaines ediscont.ru et e-discont.ru (pour Discount en russe), qui pourrait devenir le site du magasin en ligne. Ce n'est pas le premier essai d'Auchan sur la toile. En 2010, l'enseigne a commencé à proposer des meubles d'intérieur et de jardin. Actuellement, le site auchan.ru propose 1.400 articles. Une boutique en ligne distribue également des vins, spiritueux et cigares aux particuliers soue le nom "Château Chanot", mais ce projet n'a pas encore atteint le seuil de rentabilité.

Vers un report d'un Auchan drive russe ?

Quant au format Auchan drive, qui devait en principe être lancé cette année en Russie, le projet semble être au point mort. Jean-Pierre Germain révèle que le groupe n'a pour l'instant pas trouvé d'emplacement adéquat. Le déficit généralisé d'infrastructures routières adéquates, la cherté de l'immobilier commercial dans les centres urbains et la bureaucratie sont les freins traditionnels qu développement de la grande distribution en Russie. Pour contourner ces problèmes tout en restant en prise avec la croissance de la consommation des ménages, Auchan poursuit ses expérimentations sur Internet. Ce segment se développe très rapidement en Russie malgré la pénétration encore très faible du paiement en ligne.

Pour percer parmi le foisonnement des sites, Auchan dispose d'un avantage conséquent : la reconnaissance de sa marque à travers tous les grands centres urbains du pays. Selon l'agence InfoLine et le magazine Retailer, Auchan occupe la position de leader sur le segment des hypermarchés en Russie et la troisième place dans la distribution alimentaire, derrière les groupes russes X5 Retail Group et Magnit.

Sur l'exercice 2011, Auchan a réalisé au total un bénéfice net de 810 millions d'euros a augmenté trois fois plus (15 %) que le chiffre d'affaires (44,37 milliards d'euros), qui a cru de 4,4 %. La croissance du groupe a été "largement tirée par les pays ouverts ces dernières années, en particulier la Russie et la Chine", avait souligné en lmarrs dernier lors de la présentation des résultats 2011, le président du conseil d'administration, Vianney Mulliez. Se basant sur un "audit indépendant", Jean-Pierre Germain affirme que la valeur des actions d'Auchan a augmenté de 16 % l'année dernier et a doublé depuis 2008. 85 % des salariés d'Auchan, soit 17.000 personnes, possèdent des actions du groupe.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 04/06/2012 à 22:27 :
Bravo à Jean Pierre Germain que nous avons connu en Ukraine ... Belle réussite en Russie et aussi à Kiev , lviv , donesk etc ... Belle image de réussite française ou les investisseurs sont généralement frileux .
Réponse de le 05/06/2012 à 16:00 :
@jazzak: qui est frileux ?? A Voronej, nous avons Decathlon, Leroy Merlin, Auchan et l'opérateur du "Disney" local est français. Je ne suis pas certain de comprendre ce que tu dis. Es-tu allé en Russie récemment ???
a écrit le 04/06/2012 à 20:03 :
Personnellement, j'ai plusieurs problèmes avec Auchan Russie. 1) le magasin est situé sur une zone commerciale qui n'est pas près de chez moi en centre-ville de Voronej; 2) il faut utiliser leur carte pour payer, alors que les magasins du centre-ville acceptent n'importe quelle carte de crédit. Enfi, Aucuahn n'est pas meilleur, ni en gamme, ni en qualité de produits que les magasins du centre-ville. En plus, mon magasin Okeu (Okay) m'offre une carte de fidélité ouvrant droit à des réductions :-)

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :