Auchan lance sa propre banque en Russie

 |   |  577  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
Surfant sur la solide consommation des ménages russes, le groupe français cherche à centraliser ses flux financiers pour réaliser des économies d'échelle.

Auchan mène des négociations avec la banque centrale russe pour obtenir une licence avant cet été et démarrer l'activité bancaire en 2013, affirme ce matin le quotidien Kommersant. Le service de presse d'Auchan confirme que le groupe envisage cette option depuis plusieurs années, mais n'a pas pris pour l'instant de décision formelle ni ne mène de pourparlers avec le régulateur russe. Obtenir une licence permettra à la banque Accord, filiale à 100% d'Auchan, de fournir sans intermédiaire des crédits à ses clients et de contrôler tous les flux financiers de ses magasins.

 

La banque Accord  travaille depuis 2005 en Russie à travers BA Finans, une co-entreprise avec la banque russe Kredit Evropa Bank. Auchan propose aujourd'hui à ses clients des cartes de crédit Visa et MasterCard avec jusqu'à 50 jours de crédit gratuit. Les cartes sont délivrées immédiatement dans certains hypermarchés moscovites et la taille des crédits varie entre 80 et 4000 euros selon les contrats. Le pourcentage des achats réalisés avec crédit totalise environ 5% du chiffre d'affaires d'Auchan.

Aucune chaîne alimentaire n'a de banque à ce jour en Russie

 

Aucune chaîne de grande distribution russe n'a pour l'instant lancé sa propre banque. Ce modèle n'est utilisé en Russie que par les constructeurs automobiles. Le groupe russe X5, leader de la distribution alimentaire, utilise les services financiers basiques d'Alfa Bank, avec laquelle il compte des actionnaires communs. Magnit, le second distributeur alimentaire russe, ne propose aucun service financier à ses clients.

13,8% du chiffre d'affaires d'Auchan est réalisé en Russie

 

Les observateurs estiment qu'Auchan a atteint une taille critique lui permettant de réaliser des économies d'échelle importante dans ses activités financières. A ce jour, Auchan, qui célèbre cette année les 10 ans de son premier hypermarché russe, occupe la troisième position du marché de la grande distribution alimentaire local en terme de chiffre d'affaires. La chaîne compte 30 hypermarchés et 14 centres commerciaux « Auchan City ». Le groupe a aussi lancé en Russie les enseignes de supermarché « Atac », le discounter « Radouga » (sans caissiers) et le format « Auchan Drive » pour les automobilistes pressés. Les enseignes de la famille Mulliez, Decathlon et Leroy Merlin sont également bien implantées, à Moscou comme en province. Très confiant dans un marché qui représentait 13,8% de ses ventes globales en 2010 (avec un chiffre d'affaires de 5,87 milliards d'euros), Auchan compte atteindre le chiffre de 150 magasins d'ici à 5 ans. Soit trois fois plus qu'aujourd'hui. Le marché russe reste « prioritaire » pour l'enseigne.

Le revenu moyen russe en constante progression

 

Les distributeurs restent confiants dans le marché russe, qui continue d'afficher une croissance, tranchant avec la stagnation européenne. Le revenu moyen des Russes a été multiplié par seize depuis douze ans, ce qui a provoqué un très rapide développement de la grande distribution. Parmi les enseignes étrangères de l'alimentaire, Auchan est le groupe étranger qui a le mieux réussi son coup, à l'inverse de Carrefour, qui a tenté deux entrées en 1998 et en 2008, mais s'est retiré à chaque fois. Wal-Mart et Tesco ne se sont jamais décidés. Le groupe allemand Metro connaît aussi un succès certain avec ses magasins Cash&Carry, au nombre de 63. Son chiffre d'affaires 2011 atteint 3,4 milliards d'euros. Autre facteur positif pour le pays : son entrée dans l'OMC, formalisée en décembre dernier, va à partir de cet été abaisser la taxe d'importation sur les produits d'alimentation de 10% à 7,8%.

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 19/04/2012 à 1:27 :
En Russie, j'utilise le shopping "Auchan" chaque semaine. Payez en espèces. Distributeurs automatiques de billets sont installés pour cela partout. Être un nationaliste russe et un homme d'affaires, les distributeurs français nous accueillir!
a écrit le 19/04/2012 à 1:26 :
En Russie, j'utilise le shopping "Auchan" chaque semaine. Payez en espèces. Distributeurs automatiques de billets sont installés pour cela partout. Être un nationaliste russe et un homme d'affaires, les distributeurs français nous accueillir!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :