Pressée de payer plus d'impôts, Starbucks déménage son siège européen à Londres

 |   |  435  mots
L'entreprise tente de restaurer une image ternie par sa gymnastique comptable qui lui permettait de payer le moins d'impôts possibles. (Reuters)
L'entreprise tente de restaurer une image ternie par sa gymnastique comptable qui lui permettait de payer le moins d'impôts possibles. (Reuters) (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2012. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
La chaîne américaine de cafés devrait payer plus d'impôts. Poussée par des consommateurs et des parlementaires à verser davantage de taxes au Royaume-Uni - où elle réalise d'importants bénéfices - l'entreprise a accepté de déménager son siège européen d'Amsterdam à Londres.

La chaîne américaine de cafés Starbucks, conspuée au Royaume-Uni pour ses méthodes d'optimisation fiscale, va déplacer d'ici la fin de l'année son siège européen d'Amsterdam à Londres.

"Ce déménagement signifie que nous allons payer plus d'impôts au Royaume-Uni" a fait valoir Starbucks dans un communiqué.

Pas d'impôts payés entre 2009 et 2013

L'entreprise tente ainsi de restaurer une image ternie par sa gymnastique comptable qui lui permettait de payer le moins d'impôts possibles. Selon un article du New York Times, elle n'aurait pas payé d'impôts de 2009 à 2013 outre-Manche. Fin décembre 2012, la chaîne de cafés, ainsi que Google, Amazon et Apple, avait été passée au gril par une commission parlementaire britannique sur ses pratiques fiscales.

Les responsables de Starbucks avaient annoncé en janvier un bénéfice de 540 millions de dollars (390 millions d'euros) contre 432 millions un an plus tôt. Ils s'étaient justifiés devant les députés britanniques du peu d'impôts qu'ils payaient en affirmant avoir subi des pertes pendant 14 des 15 années de leur implantation au Royaume-Uni.

20 millions de livres de taxes supplémentaires en 2013 et 2014

Le groupe avait néanmoins assuré dans la foulée qu'il renonçait à ces pratiques d'optimisation fiscale et allait payer environ 20 millions de livres (24 millions d'euros) supplémentaires d'impôts en 2013 et 2014, selon l'AFP.

Pour le gouvernement britannique, le paiement de ces impôts par ces grands groupes représentera des rentrées de deux milliards de livres (2,4 milliards d'euros) chaque année dans les caisses de l'État.

Développer son activité en Europe

Ce choix de Starbucks d'installer son siège européen à Londres ne relève pas de l'acte citoyen. La chaîne a prévu de s'y développer et compte ouvrir 100 nouvelles boutiques dans le pays. "Cette décision parle d'elle-même: Londres est l'endroit idéal pour développer notre activité européenne", a déclaré Kris Engskov, le président Europe, Moyen-Orient et Afrique du groupe. 

Un nombre "modeste" de hauts dirigeants du groupe vont se déplacer d'Amsterdam à Londres et "seront mieux à même de superviser le marché britannique, où se trouve plus de la moitié de nos boutiques européennes, qui emploient plus de 7.500 personnes", explique un communiqué.

Le marché britannique "est le plus important et celui qui grossit le plus rapidement en Europe. Avec l''ouverture de nouvelles boutiques au Royaume Uni, nous prévoyons de créer 1.000 nouveaux emplois permanents", a également annoncé le groupe originaire de Seattle (nord-ouest des Etats-Unis) et qui compte 19.000 cafés dans le monde.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 17/04/2014 à 18:01 :
Ils ont raison du moment que je paie le café moins cher je paie assez de taxes.
Réponse de le 17/04/2014 à 19:31 :
qui croit que Starbucks délocalise pour vendre ses cafés moins chers...
Réponse de le 18/04/2014 à 0:52 :
@Des: on croirait rêver devant tant de naïveté. De toute manière Starbucks va payer plus d'impôts puisque jusqu'à présent ils payaient zéro :-) et s'ils choisissent la GB, c'est pas pour vendre la café moins cher, mais pour optimiser fiscalement, car les taxes sont moins élevées en Angleterre qu'aux Pays-Bas.
Réponse de le 18/04/2014 à 8:48 :
Ce qui compte c'est qu'il font chi.. Les français et c'est ce qui compte et du moment qu'il nous roule c'est parfait.
Réponse de le 18/04/2014 à 8:54 :
Ils ont raison il faut optimiser même si je dois payer plus cher c'est une marque étrangère et c'est très bien le naïf vous salue bien du moment qu'il choisissent un autre pays pour se faire du fric. Si vous aviez la science infuse ça se saurait.
a écrit le 17/04/2014 à 17:39 :
le dumping fiscal intra européen est un véritable scandale. La France a payé le développement de l'Irlande notamment qui désormais lui bouffe toutes les recettes fiscales par un dumping scandaleux.
La même chose pour la Belgique, le Luxembourg, la Suisse; le Royaume Uni : des parasites qui ruines les contribuables français, allemands et italiens. Il faut absolument combattre cela... en commençant par les EDF, Renault et autres qui transmettent leurs bénéfices aux Pays-Bas... lire à ce sujet l'enquête de Médiapart, seul journal français qui fait son travail : le journalisme!!!
Réponse de le 18/04/2014 à 8:06 :
Je pense que vous n'avez plus du sortir de votre lorraine profonde depuis un petit bout de temps ... Les parasites qui ruinent le reste de l'Europe sont bien les français et non l'inverse ... Si des entreprises françaises préfèrent avoir leurs sièges sociaux à l'étranger, c'est peut être que la politique socialiste de la France leur coûte cher ... Même airbus est une société de droit néerlandaise ... Comme quoi
a écrit le 17/04/2014 à 14:54 :
Le problème c'est le Luxembourg !
Réponse de le 17/04/2014 à 17:26 :
@miss tic: oué, même que le luxe embourgeoise :-)
Réponse de le 18/04/2014 à 8:55 :
Vous allez où avec votre commentaire!
a écrit le 17/04/2014 à 12:08 :
Leur café est très mauvais, juste bon pour les anglais.
Encore un effort et les voila aux usa pays du café lavasse....
quittez l'europe au plutot !
Réponse de le 17/04/2014 à 12:16 :
Comment expliques-tu que ça fonctionne si bien alors ?
Réponse de le 17/04/2014 à 12:33 :
Hé Pluto, au "plus tôt" plutôt.
Réponse de le 17/04/2014 à 13:06 :
+1 !
Réponse de le 17/04/2014 à 13:20 :
Tout a fait d'accord. Effet de mode chez les ados et bobos qui trouvent ça plus branché qu'un bar. Et pourtant plus cher et plus dégueux.
Réponse de le 17/04/2014 à 13:46 :
c'est par ce que le wifi est gratuit.
Réponse de le 17/04/2014 à 13:47 :
On se tutoie maintenant sur les forums?
Réponse de le 17/04/2014 à 14:52 :
@béber: les Anglophones ont une autre conception de la bouffe en général, et prennent un café et un muffin au lieu d'un plat du jour avec un verre de vin comme chez nous. Au Canada, Star Bucks est fortement concurrencé par Tim Hortons qui est bien moins cher et offre aussi des soupes.
Réponse de le 17/04/2014 à 16:04 :
Lisez l'article bon sang, StarBucks est originaire des Etats Unis...
Réponse de le 17/04/2014 à 18:00 :
C'est tout simplement une question de goût, je ne pense pas que vous soyez des experts en la matière si c'était le cas ça se saurait.
Réponse de le 17/04/2014 à 22:52 :
En France, un café sur le zinc, c'est sacré !

Starbucks, c'est le "mac dalle" du café et du produit industriel emballé (gaufre, pancake, etc).

Seul le jus d'orange (cher) est frais.
Réponse de le 18/04/2014 à 8:07 :
Jamais du mettre les pieds chez Starbucks ...
Réponse de le 18/04/2014 à 8:51 :
Ils n'attendent pas après vous pour faire leur affaires.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :