La patronne de Castorama prend les rênes du numéro un du bricolage en Europe

 |   |  194  mots
Véronique Laury sera la cinquième femme à diriger un groupe du FTSE-100, l'indice britannique des valeurs vedettes.
Véronique Laury sera la cinquième femme à diriger un groupe du FTSE-100, l'indice britannique des valeurs vedettes. (Crédits : Capture d'écran)
La française Véronique Laury, directrice de Castorama France, va prendre la tête de sa maison mère, Kingfisher, qui s'apprête à reprendre l'enseigne Mr. Bricolage, a annoncé mercredi le groupe britannique. Elle prendra la place de Ian Cheshire qui était directeur général de Kingfisher depuis près de sept ans.

Véronique Laury, qui exerce les fonctions de directrice générale de Castorama France depuis 18 mois, va remplacer l'actuel directeur général de Kingfisher, Ian Cheshire, avant la fin de l'exercice comptable en cours (qui se terminera au début 2015).

Née en 1965, cette Française avait intégré Castorama France en 2003. Actuellement membre du comité exécutif de Kingfisher, elle en rejoindra le conseil d'administration avant de prendre ses nouvelles fonctions au début du prochain exercice fiscal.

Stratégie de développement

Elle sera la cinquième femme à diriger un groupe du FTSE-100, l'indice britannique des valeurs vedettes.

"La décision, prise pendant les discussions régulières sur sa succession entre (Cheshire) et le conseil, reconnaît que la prochaine phase de l'évolution de Kingfisher requiert engagement et continuité dans le leadership du groupe", lit-on dans un communiqué de la société.

Sur les cinq prochaines années, Kingfisher entend développer ses systèmes informatiques, lancer Screwfix et Brico Dépôt sur de nouveaux marchés et intégrer l'enseigne Mr. Bricolage dont l'acquisition, annoncée en avril dernier, devrait être finalisée au début 2015.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 25/03/2015 à 20:52 :
Une question, est ce que les fonds de pension Anglo-saxons sont dans kingfisher, Ne va t il pas y avoir des suppressions de postes, de magasins pour donner plus aux actionnaires ???
Réponse de le 13/11/2017 à 22:00 :
oui en 2017
a écrit le 10/09/2014 à 18:35 :
Merci pour cette info, je ne mettrai plus un pied chez Casto dès cet instant, fini, terminé...
a écrit le 10/09/2014 à 18:18 :
Et moi qui croyais que Castorama était un groupe français ! ah les médias tricolores, toujours fumeux.....

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :