En difficulté, Marks and Spencer mise sur le e-commerce et s'associe au britannique Ocado

 |   |  533  mots
La vente de produits alimentaires Marks and Spencer devra s'effectuer sur Ocado.com en septembre 2020 au plus tard.
La vente de produits alimentaires Marks and Spencer devra s'effectuer sur Ocado.com en septembre 2020 au plus tard. (Crédits : Edgar Su)
À la peine depuis plusieurs années, Marks and Spencer veut miser sur la vente en ligne de ses produits alimentaires - son activité la plus lucrative. C'est pourquoi l'enseigne vient de s'associer avec Ocado, pionnier britannique des supermarchés en ligne, pour proposer son offre haut de gamme à horizon 2020.

Marks and Spencer veut doper ses ventes en ligne. La célèbre enseigne britannique s'associe au pionnier des supermarchés en ligne Ocado, ont-ils annoncé ce mercredi 27 février. Les deux groupes vont créer une coentreprise qui permettra à Marks and Spencer de vendre sur Internet pour la première fois l'intégralité de ses produits alimentaires - son activité la plus lucrative ces dernières années.

Actuellement, la chaîne de supermarchés vend uniquement sur la Toile du vin, des fleurs et des vêtements mais pas l'intégralité de son offre alimentaire haut de gamme... Un handicap face à une concurrence de plus en plus ardue, où des géants comme Amazon misent aussi sur l'e-commerce alimentaire. Une fois cette coopération mise en place, les consommateurs britanniques pourront accéder aux produits alimentaires de l'enseigne britannique via la plateforme internet Ocado.com. La vente de produits devra s'effectuer en septembre 2020 au plus tard.

Un deal à 874 millions d'euros

Dans le détail, Ocado va créer une entité juridique distincte pour son activité de vente en ligne au Royaume-Uni, dans laquelle Marks & Spencer prendra 50% des parts moyennant le versement de 750 millions de livres à son partenaire (874 millions d'euros). De quoi permettre à Ocado de se maintenir sur le territoire, tout en poursuivant ses investissements technologiques.

Marks and Spencer a indiqué que l'opération serait financé via une augmentation de capital pouvant aller jusqu'à 600 millions de livres. Le groupe réduira également son dividende de 40%, à un "niveau soutenable"L'action Ocado avait clôturé mardi en très forte hausse de 11,71% à la Bourse de Londres, après que les deux partenaires eurent annoncé discuter d'une éventuelle coentreprise. Le titre Marks and Spencer avait gagné pour sa part 3,23%.

Marks and Spencer en difficulté avec le prêt-à-porter

Fondée il y a 135 ans, Marks & Spencer est l'une des enseignes les plus célèbres des grandes rues commerçantes de Grande-Bretagne. Mais la chaîne de grands magasins a été confronté ces dernières années à des difficultés du côté des ventes de ses produits non-alimentaires (prêt-à-porter et électroménager). L'enseigne est désormais concurrencée par les distributeurs à bas coûts, qui misent sur une accélération du renouvellement des collections de prêt-à-porter par les distributeurs à bas coût et le développement du commerce en ligne.

En mai dernier, le directeur général du groupe, Steve Rowe, a dévoilé la nouvelle étape d'un sévère plan de restructuration qui comprend la fermeture d'une centaine de magasins au Royaume-Uni d'ici à 2022, menaçant potentiellement des milliers d'emplois.

Méconnu en France, Ocada a été créé il y a 18 ans par trois anciens banquiers de Goldman Sachs. Il est aujourd'hui l'un des groupes les plus en vue du secteur de la distribution britannique, qui profite à plein du boom des ventes en ligne dans l'alimentaire. Ocado s'est d'ailleurs transformé depuis un an et demi en concluant des accords avec de grands distributeurs étrangers comme le français Casino ou l'américain Kroger pour mettre sa technologie à leur disposition, une stratégie qui a contribué à gonfler son cours de Bourse.

(avec AFP et Reuters)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 27/02/2019 à 13:22 :
GS ont eu une très mauvaise réputation ( trop de spéculation et risque payé par les autres ): j’espère que les anciens de GS ont su tirer des leçons du passé pour ne pas porter «  une ombre » sur l’enseigne Marks et Spencer ( produits de qualité / bon prix rapport et toutes les tailles)
C’est une excellente marque , dommage que Marks Spencer n’ouvrent pas plus de magasins à l’international.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :