La Fnac autorisée à racheter Darty par l'Autorité de la concurrence

L'Autorité de la concurrence a annoncé qu'elle autorisait la Fnac à racheter l'enseigne d'électroménager Darty, à condition que le distributeur spécialisé cède six magasins Darty en région parisienne

2 mn

Le distributeur spécialisé devra céder six magasins Darty en région parisienne.
Le distributeur spécialisé devra céder six magasins Darty en région parisienne. (Crédits : Reuters)

C'est désormais officiel. Ce lundi, l'Autorité de la concurrence a annoncé qu'elle autorisait la Fnac à racheter l'enseigne d'électroménager Darty, à condition que le distributeur spécialisé cède six magasins Darty en région parisienne.

Ce feu vert ouvre la voie au mariage des deux enseignes, approuvé fin avril par les actionnaires de Darty après plusieurs semaines de surenchères avec Conforama.

L'Autorité de la concurrence, qui avait ouvert une phase d'examen approfondi du projet le 23 mars, explique dans un communiqué que, en province, le groupe Fnac "restera confronté à une pression concurrentielle sensible" une fois l'acquisition de Darty réalisée.

Cinq magasins à Paris devront être cédés

En revanche, "à Paris et dans le sud-ouest de la région parisienne, l'Autorité considère que les alternatives offertes au consommateur ne sont pas suffisantes pour garantir une concurrence effective par les prix et la qualité de services", ajoute le régulateur.

Aussi, cinq magasins Darty à Paris (ceux des centres commerciaux Italie 2 et Beaugrenelle, ainsi que ceux du boulevard de Belleville, de l'avenue de Saint-Ouen et de l'avenue Wagram) et celui du centre commercial Vélizy II (Yvelines) devront être cédés.

Les deux enseignes comptent au total 400 magasins en France. Certaines sources estimaient que l'Autorité de la concurrence pourrait exiger le cession de 20 à 40 magasins pour autoriser l'opération.

Une nouvelle organisation dès 2017 ?

Dans un article paru dans son édition de lundi, le Figaro rappelle que "les dirigeants de l'enseigne culturelle craignaient de devoir céder 30 à 40 magasins du réseau constitué des 260 Darty et 140 Fnac en France".

Mi-juin, le PDG de la Fnac, Alexandre Bompard, avait indiqué qu'en cas de décision favorable de l'Autorité, et "en fonction du succès de notre offre, notre intention est de retirer Darty de la cote pour créer un groupe intégré", où cohabiteront les deux enseignes. Une nouvelle organisation entre les deux groupes "pourra alors se mettre en place dès 2017", avait-il ajouté.

(Avec AFP)

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 2
à écrit le 19/07/2016 à 9:45
Signaler
Cela sent des licenciements à venir pour engraisser les actionnaires.

à écrit le 19/07/2016 à 5:28
Signaler
2 entreprises privées autorisées par un groupe de bandits largement engraissés à agir : on croit rêver : des fonctionnaires inutiles et rentier diraient ce que doit faire une entreprise : inutile d'aller plus loin pour comprendre l'effondrement de no...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.