Le géant américain Costco peut-il vraiment concurrencer la grande distribution française ?

 |   |  557  mots
Certains experts ne pensent pas que Costco puisse rivaliser avec les distributeurs en France. Selon eux, les enseignes comme Lidl et Leclerc ont déjà conquis le marché français depuis longtemps.
Certains experts ne pensent pas que Costco puisse rivaliser avec les distributeurs en France. Selon eux, les enseignes comme Lidl et Leclerc ont déjà conquis le marché français depuis longtemps. (Crédits : MOHAMMAD KHURSHEED)
Le 22 juin, la chaîne américaine Costco a inauguré son premier hypermarché sur le sol français, en région parisienne. Ce numéro deux mondial de la grande distribution, qui a déjà essuyé plusieurs revers en Europe, s'apprête à affronter la concurrence française.

Vente en gros et prix cassés... Le géant de la grande distribution Costco a tout pour plaire aux consommateurs français. La chaîne américaine vient d'ouvrir son premier "club-entrepôt" dans l'Hexagone, à Villebon-Sur-Yvette (Essonne), à une vingtaine de kilomètres de la capitale.

Cette chaîne qui a déjà supplanté Carrefour au classement mondial de la grande distribution - en se hissant à la deuxième place derrière Walmart -, s'apprête à marcher sur les plates-bandes des grands distributeurs tricolores... Et la bataille s'annonce rude.

  • Créé en 1970, ce géant de la distribution ne fonctionne pas comme n'importe quel hypermarché. Pour se promener dans les rayons, les consommateurs doivent adhérer à la chaîne. La carte d'abonnement annuelle, au prix de 36 euros, est valable partout dans le monde. Une fidélité qui paie : la chaîne compte 87 millions de clients à travers le monde.
  • Costco est un grossiste avec pour principe "la chasse au trésor". L'entrepôt rassemble 4000 produits différents à des prix très bas, présentés dans des paquets XXL. Les croissants sont ainsi vendus par six à moins de 5 euros.
  • Le chiffre d'affaires de Costco s'élève à 116 milliards de dollars et ne cesse d'augmenter. La chaîne compte 723 magasins, dont la majorité aux Etats-Unis (506). A titre de comparaison, Carrefour - son principal concurrent français - possède 11.900 points de vente.
  • L'entrepôt de Villebon-Sur-Yvette, d'une superficie de 12.000 m2, a coûté 52 millions d'euros au groupe. Ce dernier espère ouvrir jusqu'à 15 magasins sur le sol français dans les dix prochaines années.
  • Outre-Atlantique, Costco est réputé pour sa politique salariale en assurant à ses salariés une protection sociale. Autre fait notable : ses dirigeants s'accordent un salaire inférieur à la moyenne du secteur.

Lire aussiAmazon va ouvrir un nouveau centre de distribution en France

S'implanter en France : un cauchemar pour les marques étrangères

Si l'arrivée de Costco en France a été très remarquée, son succès n'est pas encore garanti. La chaîne américaine s'est déjà battue pendant plus d'un an avant de pouvoir acquérir les autorisations pour s'installer à Villebon-Sur-Yvette.

S'installer en France est d'autant plus difficile que le pays excelle déjà dans la grande distribution, avec notamment Leclerc qui a inventé les prix discount ou encore Auchan qui a conçu le premier drive pour les hypermarchés.

"Costco est une marque inconnue. On a déjà atteint un certain niveau de saturation commerciale et il y a une vraie offre discount avec Leclerc ou Lidl. Pourquoi les Français iraient chercher une nouvelle formule ?", déclare un expert au Huffington Post.

En plus de la concurrence, Costco doit aussi pouvoir s'adapter au marché français en proposant des produits adaptés. Pour l'instant, l'hypermarché ne s'en sort pas trop mal : à côté des plats cuisinés américains, tels que les barquettes de macaronis au fromage, l'enseigne offre aussi une grande collection de produits français. On y trouve ainsi des bouteilles de Château Margaux 2010 vendues 600 euros l'unité (le prix d'une bouteille sur Internet avoisine les 1000 euros).

Reste à savoir si les Français adopteront ce modèle d'hyper-consommation à l'américaine. Avec une moyenne de ménages de 1,8 personnes en région parisienne, il n'est pas certain que Costco réponde aux attentes de ces consommateurs.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 29/06/2017 à 14:53 :
Au Québec je choisis ma ville en fonction de la présence d'un Costco à proximité. C'est mon premier critère. Costco permet à ma famille un meilleur niveau de vie. Toujours de la qualité à bon prix. Costco de plus a fait baisser le prix de l'essence dans plusieurs villes. Je dépense 24000$ Cad annuellement. Je dis aux lecteurs de ne pas écouter les "experts". Costco deviendra incontournable pour ceux qui ont de bons revenus et qui veulent de la qualité.
a écrit le 29/06/2017 à 11:59 :
Ce n'est pas 6 croissants à moins de 5 euros mais 12 croissants pur beurre à 4,99 €. Je regrette que dans l'article, il n'est pas mentionné le fait que la carte d'adhésion s'adresse également aux gens d'affaires (sociétés, associations, ...) et que cette somme est remboursable à 100 % à tout moment si le client souhaite renoncer à son adhésion. On y trouve 30 canettes de coca cola pour 9,99 €. Beaucoup de français en ont assez de se faire tondre comme des moutons par nos (chers) hypermarchés. Ils se disent tous moins chers que la concurrence alors que leurs prix sont déjà exorbitants à la base. L'article ne mentionne pas le fait que costco travaille, en partenariat, avec carrefour depuis les années 90 ... Beaucoup de personnes ont rêvés, un jour, pouvoir faire ses achats chez Métro mais cela était réservé aux professionnels ! Costco offre cette possibilité à chacun. Maintenant, le fait d'acheter en grosse quantité est largement gérable si vous partagez vos achats avec votre famille ou vos amis. Il y a beaucoup d'articles qui ne sont pas vendus en grosse quantité. Pour finir, je ne suis pas un employé Costco mais un client qui connait Costco depuis 2005.
a écrit le 29/06/2017 à 7:12 :
"Les croissants sont ainsi vendus par six à moins de 5 euros."
C'est est moins cher à Auchan...
En plus il faut s'abonner!
Concept Américain totalement idiot, mais c'est un pléonasme....
L'adhésion ou non du français de base sera un test révélateur sur son niveau de régression...
A suivre......
Réponse de le 29/06/2017 à 18:23 :
Mauvais exemple... Des sites spécialisés ont fait des comparaisons sur plus de 110 produits alimentaires, dans presque 100 cas, Costco est moins cher de 20% en moyenne...
https://www.olivierdauvers.fr/2017/06/27/que-valent-les-prix-costco/
Réponse de le 23/08/2017 à 21:30 :
C'est 12 croissants pas 6. Mais bon. Costco est généralement bien moisn cher que tous ses concurrents. Je fréquente ce magasin depuis plus de 10 ans au Canada et c'est excellent à tous les niveaux. Service à la clientèle incroyable pour les retours et autres, prix vraiment très bon et qualité très bonne en générale. Il faut connaître avant de juger
a écrit le 29/06/2017 à 5:31 :
Avant les annees 2000, c'est a dire le siecle dernier, comme le temps passe; carrefour tres bien implante en Coree du sud ainsi qu' en Chine a ete proprement elimine par ce groupe.
Difficile en effet de concurencer les tarifs tres bas, neanmoins l'inconvenient majeur est d'avoir a acheter en grosse quantite.
L'avenir sans doute proche mettra au tapis les pretentions de cette consommation frenetique.
Les ressources, elles ne sont pas sans limites.
a écrit le 28/06/2017 à 22:35 :
5 euros la barquette de 6 croissants, c'est discount ?
Faudrait que le rédacteur de l'article prenne un autre magasin comme prix de référence des croissants que Le Bon Marché.
a écrit le 28/06/2017 à 21:37 :
... je ne paierai un "abonnement" à un supermarché !
A force, le con-sommateur sera totalement ficelé dans un réseau d'abonnements et de contraintes qui entravent chaque jour davantage sa "liberté" ; on est déjà assez "abonnés" à toutes sortes de choses, indispensables (énergie, télécom, eau, ...) ou pas (presse, loto, voitures, etc...), sans en rajouter encore ! A quand un abonnement pour respirer un air non pollué ?
Réponse de le 29/06/2017 à 18:21 :
Si payer 36€ par an peut vous faire économiser des centaines d'Euros, pourquoi pas??
C'est complètement con ce raisonnement "ah non je paye pas d'abonnements". J'y suis allé une fois, 140€ (dont 10€ de bons d'achats offerts avec la carte, donc 26€) et j'ai déjà économisé 25€ par rapport à Carrefour... J'aurai rentabilisé ma carte au prochain passage en caisse... En 2 semaines seulement...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :