Auchan mise 1,3 milliard d'euros sur sa marque

 |   |  410  mots
(Crédits : © Eric Gaillard / Reuters)
Auchan va investir 1,3 milliard d'euros en France sur trois ans pour développer toutes ses enseignes sous une seule marque, précisant que cette réorganisation "permettra une création nette d'au moins 300 emplois sur 2017", a annoncé jeudi le groupe de distribution.

En moins de 12 mois, le groupe prévoit notamment la bascule de 256 supermarchés "Simply Market" et magasins d'ultra-proximité "A2Pas", détenus par Auchan, aux enseignes "Auchan Supermarché" et "MyAuchan". Les mêmes évolutions seraient proposées aux partenaires franchisés.

"Ce plan d'investissement historique, de 30% supérieur aux investissements des dernières années, permettra de donner à Auchan une nouvelle vision du commerce pour les dix prochaines années", s'est félicité Patrick Espasa, président exécutif d'Auchan Retail France, lors d'une conférence de presse à la centrale d'achat du groupe à Villeneuve d'Ascq (Nord).

Sur cette somme, dont "90% serait destinée à la France", 60% sera consacré à la "modernisation des magasins", 10% pour "l'amélioration des conditions de travail" des salariés et 10% pour améliorer la "digitalisation". Le groupe espère un retour sur investissement "dans les 10 ans".

Recentrage sur son site historique

Par ailleurs, Auchan souhaite regrouper l'ensemble de ses services d'appui sur son site historique de Villeneuve-d'Ascq d'ici 2019, prévoyant des réductions de postes dans ces domaines.

"Il n'y aura aucun impact sur les postes en magasins, car on veut améliorer le service au client", promet M. Espasa.

Ce projet permettrait la création "de plus de 780 emplois en magasin", mais conduirait à la "réduction de 462 postes en services d'appui sur l'ensemble du territoire", entrainant ainsi un "solde positif" de "plus de 300 emplois", a précisé l'entreprise dans un communiqué dans la soirée.

Des discussions ont été entamées dès jeudi avec les syndicats concernant les postes des services d'appui (services financiers, marketing, achats) qui comptabilisent 2.800 salariés sur les 72.950 du groupe.

"L'entreprise prend l'engagement de trouver une solution personnelle à chaque salarié et nous mettrons en oeuvre un accompagnement personnel pour maintenir l'emploi", a précisé le groupe.

Économie d'échelle avec Système U

En parallèle, alors que le projet de rapprochement entre Auchan et Système U avait été abandonné à l'été 2016 sous pression de l'Autorité de la concurrence, à savoir la reprise par Auchan des hypermarchés de Système U et par ce dernier des supermarchés Auchan, M. Espasa a indiqué la création future d'une centrale d'achat commune. Baptisée "Alliance", elle regrouperait ses achats avec Système U et Schiever.

Ce projet sera déposé "dans les jours à venir" auprès de l'Autorité de la concurrence, a précisé M. Espasa qui affiche "l'objectif de bâtir la première centrale d'achat en France".

(avec l'AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 03/03/2017 à 14:30 :
Les supermarchés, ces fers de lance du néolibéralisme par lesquels nous sommes obligés de passer.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :