Travail du dimanche : la Fnac prête à payer triple pour obtenir un accord

Les 12 dimanche avec la plus forte activité seront rémunérés à 300%, contre 200% pour les 40 autres. Pour espérer signer un accord, la direction doit obtenir l'assentiment des syndicats CFTC, CFDT et CFE-CGC.
Principal problème, les contreparties en termes de salaires et de repos compensateur, ainsi que l'encadrement du volontariat, pour les magasins situés en zones touristiques internationales (ZTI) qui pourront ouvrir tous les jours jusqu'à minuit et jusqu'à 52 dimanches par an.
Principal problème, les contreparties en termes de salaires et de repos compensateur, ainsi que l'encadrement du volontariat, pour les magasins situés en zones touristiques internationales (ZTI) qui pourront ouvrir tous les jours jusqu'à minuit et jusqu'à 52 dimanches par an. (Crédits : © Jacky Naegelen / Reuters)

La direction de la Fnac a indiqué vendredi 8 janvier qu'elle avait proposé de payer 300% douze des 52 dimanches travaillés les plus générateurs de chiffre d'affaires et qu'une dernière réunion aurait lieu lundi avec les organisations syndicales.

"Nous avons la volonté de rémunérer à 300% les 12 dimanches de plus forte activité et à 200% les 40 autres", a déclaré à l'AFP un porte-parole de l'enseigne de biens culturels, confirmant une information du quotidien Les Echos.

"La direction s'engage par ailleurs à recueillir le volontariat des salariés trois fois par an pour une période de 3 mois, avec un préavis d'un mois en cas de changement de décision par la suite", a ajouté ce porte-parole.

L'accord nécessaire des syndicats

Il a indiqué qu'une "dernière réunion de discussions aura lieu lundi, suite à quoi les organisations syndicales ont quelques jours pour se prononcer". A l'instar des discussions en cours dans les grands magasins, aucun accord sur le travail du dimanche et de nuit n'a pu intervenir à la Fnac jusqu'à présent dans le cadre des ouvertures dominicales prévues dans certaines zones par la loi Macron.

Pour espérer signer un accord, la direction doit obtenir l'assentiment des syndicats CFTC, CFDT et CFE-CGC. Première force syndicale au niveau du groupe, la CGT, comme SUD et FO, est opposée au travail dominical.

Lire Travail du dimanche dans les grands magasins : la CFDT bloque l'accord

Principal problème, les contreparties en termes de salaires et de repos compensateur, ainsi que l'encadrement du volontariat, pour les magasins situés en zones touristiques internationales (ZTI) qui pourront ouvrir tous les jours jusqu'à minuit et jusqu'à 52 dimanches par an.

(avec AFP)

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 26
à écrit le 10/01/2016 à 12:20
Signaler
Ce processus décisionnel vertical est un handicap majeur pour le pays. Les syndicats ne représentent que 10 à 15% des travaillerus et l'élu présidentiel ne représente qu'environ 20% des voix des inscrits au 1er tour...et pourtant, ce sont eux qui déc...

à écrit le 10/01/2016 à 10:46
Signaler
Je ne suis pas pour le travail du dimanche. Mais je constate aussi que des patrons sont prêts à payer x3 pour arriver à leurs fins alors que, parallèlement, et malgré les aides supplémentaires importantes accordées récemment à l'ensemble du patronat ...

le 10/01/2016 à 17:33
Signaler
"Peut être faudrait il aussi fournir un peu de pouvoir d'achat au salarié pour qu'il puisse acheter les produits proposés" C'est la politique de la demande : c'est tabou ! En parler, c'est passer pour un débile incompétent... Mais je suis comme vous ...

à écrit le 10/01/2016 à 10:33
Signaler
Travaillant en 3x8 tout le long de l'année, je pense que le travail le dimanche est parfaitement acceptable si 3 conditions sont réunies : 1) si ça donne lieu à des jours de repos supplémentaires 2) si ça donne lieu à une bonification sensible de la...

à écrit le 10/01/2016 à 9:41
Signaler
A tous ceux qui crient ne pas vouloir travailler le dimanche ... Se posent ils la question quand ils vont au resto, boire un verre ou à l'hotel un dimanche ? Ayant travaillé dans l'hotellerie pendant 8 ans, je travaillais tous les dimanches et samedi...

à écrit le 09/01/2016 à 16:17
Signaler
Est il si difficile que ça de trouver des salariés pour travailler le dimanche ? Est ce légitime de multiplier les salaires de façon irraisonnable pour obtenir d'un salarié qu'il fasse ce qu'il ne souhaite pas faire : un travail trop pénible, trop da...

le 10/01/2016 à 10:13
Signaler
Certes les employeurs ont naturellement tendance à organiser une course à la moins-disance entre les salariés. Mais la loi est là pour protéger le personnel et fournit un socle minimal en dessous duquel le patron ne peut pas aller. Et il ne faudrait ...

le 10/01/2016 à 17:25
Signaler
La loi est là !!! Mais on voit bien qu'elle évolue justement pour remettre ces droits en cause. C'est bien le problème !

à écrit le 09/01/2016 à 15:36
Signaler
Peut on nous expliquer le pourquoi de cette grosse contradiction? Sachant que ce qui sera acheté le dimanche, ne sera pas acheté en semaine. Sachant que le pouvoir d'achat des français ne progresse pas. Quel est l' intérêt pour une entreprise d'ouvri...

le 10/01/2016 à 9:49
Signaler
"A l'heure d'Internet", ce débat est plus que dépassé. Amazon ne ferme pas le dimanche et chaque heure de fermeture pour les magasins culturels représentent des millions de chiffre d'affaire qui partent vers les plateformes de commerce en ligne. Non...

le 10/01/2016 à 10:19
Signaler
1) par le biais de l'ouverture le dimanche, certains magasins peuvent piquer des clients aux magasins qui n'ouvrent pas ces jours-là (et il y en aura toujours). 2) il y a les touristes, avec qui l'ouverture le dimanche fera une vraie différence en te...

le 10/01/2016 à 12:05
Signaler
@simplement "Peut on nous expliquer le pourquoi de cette grosse contradiction? Sachant que ce qui sera acheté le dimanche, ne sera pas acheté en semaine. " En réalité, les libéraux utilisent une donnée : les magasins qui ouvrent le dimanche prése...

le 10/01/2016 à 17:23
Signaler
" il y a les touristes" : j'aime cet argument qui a permis aux Darty des quartier touristique d'ouvrir le dimanche ; je n'ai pas vu de touristes Japonais prtir avec des machines à laver. D'ailleurs, j'ai surtout vu des Darty vides le dimanche au cent...

le 10/01/2016 à 17:29
Signaler
"Sachant que ce qui sera acheté le dimanche, ne sera pas acheté en semaine" : c'est la politique de l'offre, alors, pour un économiste mainstream, c'est forcément bien .... Comme je l'expliquais plus bas, le touristes Japonais vont pouvoir acheter de...

à écrit le 09/01/2016 à 15:22
Signaler
Pourquoi payer triple les salariés du dimanche ? Naivement je croyai que le travail du dimanche permettait à ces "volontaires" de s'occuper en travaillant et d'eviter l'ennui du repos dominical, qui selon les personnes favorables à cette mesure est...

à écrit le 09/01/2016 à 14:58
Signaler
De toute façon internet est ouvert 7jours sur 7, 24h/24. Les magasins traditionnels sont condamnés d'ici quelques décennies. Effectivement ouvrir le dimanche permettrait de retarder l'inévitable. Attirer ceux qui bossent en semaine et n'ont pas le t...

le 09/01/2016 à 16:20
Signaler
Personnellement, je fais l'effort d'aller chez les commerçants traditionnels quand ils existent. Je ne souhaite pas que ma ville devienne une ville morte ! Par ailleurs cela a des avantages : qualités, conseils, sécurité ...

à écrit le 09/01/2016 à 13:39
Signaler
Il faut aussi interdire de travailler le samedi et le dimanche pour ceux qui ont des enfants Il faut a minima jour par semaine avec sa famille Après que ce jour soit le samedi ou le dimanche je ne vois pas trop la différence ...

à écrit le 09/01/2016 à 12:15
Signaler
Ca a l air correct On ne peux pas demander de travailler le dimanche pour rien

le 09/01/2016 à 16:23
Signaler
Jusqu'ou estimez vous que votre employeur doit aller pour que vous acceptiez des contraintes ? Vous trouverez toujours quelqu 'un qui fera plus que vous et vous serez viré .... Le message de la FNAC, c'est ça !

le 10/01/2016 à 10:09
Signaler
"et vous serez viré" Restons sérieux : Malgré le travail du dimanche, la France reste un des pays où les salariés sont les mieux protégés. On ne vire pas les gens juste comme ça...

le 10/01/2016 à 11:58
Signaler
@Tom "Restons sérieux : Malgré le travail du dimanche, la France reste un des pays où les salariés sont les mieux protégés. On ne vire pas les gens juste comme ça..." Effectivement, mais curieusement cette personne qui travaille tous les dimanches ...

le 10/01/2016 à 17:17
Signaler
"On ne vire pas les gens juste comme ça...": non effectivement, pas comme ça ! Mais de façon bien plus insidieuse.... Refus d'une mutation alors qu'il faut réduire le nombre de personnes d'un site, raison économiques, et dans certaines boites (que d'...

le 10/01/2016 à 17:33
Signaler
@ Alatar : "la personne qui ose avoir une vie va stagner et se voir reprocher son "manque d'investissement"." C'est parfaitement vrai, et ça me semble normal : Sans faire de jugement de valeur, quelqu'un qui refuse de travailler le dimanche est o...

le 11/01/2016 à 13:47
Signaler
@Tom "[...]Les deux choix sont tout aussi respectables l'un que l'autre, mais il ne faut pas s'étonner après que l'un ait une meilleure carrière ou que l'autre ait une meilleure vie de famille." Effectivement, quelqu'un qui accepte de travailler ...

le 11/01/2016 à 21:37
Signaler
@ Alatar : Je crois que vous partez trop loin. Cette loi parle seulement d'offrir la possibilité aux magasins dans certaines zones d'ouvrir un certain nombre de dimanche par an. Il ne s'agit pas de fouetter les salariés les plus à la traine ou je ne ...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.