Marriott compte sur ses clients pour augmenter les salaires de son personnel

 |   |  388  mots
Une enveloppe sera ainsi posée dans chaque chambre de certains hôtels du groupe, qui inclut aussi d'autres enseignes, telles que Ritz-Carlton, Gaylord et Renaissance.
Une enveloppe sera ainsi posée dans chaque chambre de certains hôtels du groupe, qui inclut aussi d'autres enseignes, telles que Ritz-Carlton, Gaylord et Renaissance. (Crédits : Reuters)
Le groupe hôtelier lance cette semaine une initiative consistant à encourager sa clientèle à laisser des pourboires aussi à ces travailleurs, trop souvent oubliés.

Le personnel de chambre des hôtels américains Marriott n'est pas payé suffisamment? La chaîne d'hôtellerie s'en inquiète. Et elle a aussi trouvé une solution, bien moins onéreuse que ne le serait une augmentation des salaires: appeler à la rescousse les clients.

A partir de cette semaine, une enveloppe sera ainsi posée dans chaque chambre d'un certain nombre d'hôtels du groupe (qui inclut aussi d'autres enseignes, telles que Ritz-Carlton, Gaylord et Renaissance) afin d'encourager les clients à laisser des pourboires à ces travailleurs.

Des travailleurs de l'ombre

Menée en partenariat avec l'ONG A Woman's Nation, l'initiative a été conçue par sa fondatrice, Maria Shriver, journaliste et épouse de l'ancien gouverneur de Californie Arnold Schwarzenegger. Elle part d'un constat: alors que les personnels de chambre constituent le plus large groupe des employés des hôtels gérés par Marriott (plus de 20.000 dans les seuls Etats-Unis et Canada, selon les chiffres rapportés par The Washington Post), ils sont souvent oubliés par les clients lorsqu'il s'agit de laisser des pourboires.

"J'ai parlé avec des personnes chargées de l'entretien des chambres, qui étaient en grande partie des femmes. Elles m'ont confié que si les clients se montrent plutôt élégants concernant les récompenses données aux grooms ou aux concierges, ils n'ont pas été éduqués à laisser de pourboire au personnel qui s'occupe du ménage", explique Maria Shriver, citée par The Washington Post.

"Dans un hôtel (...), souvent, on ne voit pas les personnels de chambre. On n'a pas d'interaction personnelle avec eux, donc on n'y pense juste pas", explique dans le quotidien américain le directeur général et président de Marriott International, Arne Sorenson.

Des travailleurs précaires

Aux Etats-Unis, le travail des personnels de chambre de l'hôtellerie est très précaire. Payés à l'heure, ils voient leurs volumes horaires changer au cours de l'année en fonction des niveaux d'occupation des hôtels.

Selon le Bureau de statistiques sur l'emploi américain, en 2012 ils étaient payés approximativement 9,51 dollars de l'heure et leur salaire médian annuel s'élevait à 19.780 dollars - même si dans les hôtels de luxe du groupe Marriott, leurs salaires se placent plutôt vers le haut de la fourchette, précise The Huffington Post.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 28/10/2014 à 13:04 :
c'est aux hôtels de payer convenablement leurs employés (c'est le comble)
mais je rêve !!
a écrit le 23/10/2014 à 13:54 :
dans quel monde vit-on????
a écrit le 20/10/2014 à 14:22 :
this is the Marriott problem...NOT THE CUSTOMER!
a écrit le 18/10/2014 à 11:19 :
Cette idée de faire rémunérer les employés par les clients est une super contrepublicité.
Merci pour l'information qui va me permettre de boycoter cette chaîne d'hôtel.
a écrit le 18/10/2014 à 10:31 :
Laissez-nous gagner des ronds plein notre conseil d'administration et soyez-généreux vous au moins les clients. Laissez des pourboires, des pouliches, des aumones qu'on redistribuera décemment car nous sommes décent nous les capitalistes de la première heure. La dignité c'est un bon revenu, tel que votre déclaration d'impôt le dit. Désolé si la votre ne le dit pas mais on compatit. Tenez un petit pourliche non déclaré hein, c'est bien! Comme nous, qui ne déclarons que 'l'essentiel" grace à notre quarteron de d'expert qui savent planquer ce qui peut l'être facilement et même difficilement. Mon dieu où en sommes-nous ? A quelle messe sommes-nous conviés?
a écrit le 17/10/2014 à 12:39 :
Pour info c'est une facon de demander un pourboire de facon poli et ce en AFRIQUE. Comme par exemple dans les parcs à safari ..
a écrit le 10/10/2014 à 21:47 :
Surtout il ne faut pas commencer à payer un salaire convenable et humain, mais on va demander à quelqu'un d'autre de faire le social pour que les propriétaires et investisseurs de cette chaine ne doivent pas perdre trop de fric. Pauvres riches ...
a écrit le 10/10/2014 à 18:01 :
lamentable
et apres on s'etonne qu'on manque de personnel dans cette profession
horaires decales, salaires tres bas, cadence de travail tres souvent insoutenable,
a ce propos sarkhozy a mis en place la baisse de la tva dans la restauration en contre partie il était demande entre autres la creation d'emplois, mais ce n'est pas de créations d'emplois dont on a besoin dans cette profession ce sont des candidats, la marotte des jt des mois d'été nous le disent chaque annee tel ou tel restaurant n'a pas pu ouvrir ou trouver sa cadence car pas de candidats aux postes proposes
a écrit le 09/10/2014 à 23:43 :
Bonsoir à tous

Je pense que tout le monde s'égare sur le fond de l'article!!!! Il est uniquement question ici que les employés ( et majoritairement des femmes!) se passent pas à la trappe des pourboires de clients fortunés. Je trouve au contraire l'attitude de leur patron très honorables, quand vous allez au resto, vous laissez au serveur ou à la serveuse, est-ce que vous laissez aussi aux cuitos et aux plongeurs????? Etes-vous sûr que les pourboires vont êtres partagés avec toute l'équipe??? Voilà le réel fond de l'article
a écrit le 18/09/2014 à 13:53 :
suite à l article sur les hôtels marriott,je trouve que le président de Marriott est vraiment fort il s inquiète du salaire bas de son personnel mais demande aux clients de payer en PLUS du prix déjà élevè de la chambre !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! c est son probleme pas celui des ceints! il fait du raquet
a écrit le 18/09/2014 à 13:11 :
Pour une enseigne de luxe c'est scandaleux. C'est l'hôpital qui se fout de la charité !
a écrit le 18/09/2014 à 12:49 :
Ben voyons ! On va culpabiliser le client alors qu'en réalité le pingre c'est l'employeur...qui en plus va s'en srotir merveilleusement pusiqu'il n'aura aucun avantages sociaux, taxes et impôts à payer. En revanche, les employés doiuvent déclarer les pourboires. On réintroduit officiellement quand l'esclavage ???
Réponse de le 18/09/2014 à 14:09 :
très vrai le P-DG gagne 5,5 millions d euros par an et bien sur ne veut pas augmenter les salaires il protège les actionnaires et compte sur le pigeon de client pour payer;lui lorsqu il va à l hôtel il ne paye rien et ne laisse certainement pas de pourboire!! ils sont gonfles les américains
a écrit le 18/09/2014 à 12:02 :
Aucune cotisation sociale sur les pourboires. Le salarié est perdant ainsi que toute la collectivité. Pas de retraite et sécurité sociale... Sa devrait être interdit en Europe car c'est une concurrence déloyale.
a écrit le 18/09/2014 à 10:31 :
If faut alors que Mariott paye des cotisations sociales sur les pourboires ! et que le personnel déclare ses pourboires et tout rentrera dans l'ordre!...
a écrit le 18/09/2014 à 10:30 :
On touche à la limite du système là !
Dans la même idée je vais jouer au loto afin d'essayer d'augmenter mon salaire car ma société fait de gros bénéfices mais ne redistribue rien à ses collaborateurs.
a écrit le 18/09/2014 à 10:02 :
Il faut aussi proposer la même mesure pour payer les PDG : plus de salaire ou de stock options : uniquement des pourboires ! des enveloppes seront remises aux clients à cette fin.
Réponse de le 18/09/2014 à 11:14 :
Excellent, rien à ajouter
Réponse de le 18/09/2014 à 18:04 :
on pourrait prévoir une distribution d'enveloppes le jour de l'AG et si les actionnaires sont contents ils laisseront une prime.
a écrit le 18/09/2014 à 10:01 :
C est comme les serveurs des restos aux USA, ils vivent avec le pourboire, leur salaire de base est ridicule... par contre est ce vraiment souhaitable d arriver a ce type de situation ou l employeur se decharge de la remuneration de ses employes sur le client qui doit payer en plus ?
Réponse de le 18/09/2014 à 19:50 :
le personnel de chambre reveille les clients à 7h00 pétantes sans distinction! zero pourboires!!!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :