Le groupe chinois Jin Jiang entre discrètement au capital d'AccorHotels

 |   |  180  mots
Le chinois Jin Jiang détient déjà au moins 1% d'AccorHotel
Le chinois Jin Jiang détient déjà au moins 1% d'AccorHotel (Crédits : © Jacky Naegelen / Reuters)
Le groupe chinois Jin Jiang serait entré discrètement au capital d'AccorHotel au début de l'année et augmenté ses parts quelques mois plus tard. C'est ce même groupe qui a récemment acquis le groupe Louvre Hotel, soufflant l'affaire... à Accor.

Le tourisme "made in France" attire les investisseurs asiatiques. Dernier en date à s'y intéresser : le groupe chinois Jin Jiang qui a discrètement acquis une part minoritaire du groupe Accor - désormais AccorHotel.

Le JDD et l'AFP avaient signalé cette information, citant des sources proches du dossier. "Tout ce que nous savons, c'est qu'il en détient 1%", confirme une porte-parole du groupe français à la Tribune.

D'après une source citée par le Journal du Dimanche, l'entreprise chinoise serait même montée jusqu'à 4%. Seule une prise de participation de 5% contraint de transmettre l'information à l'Autorité des marchés financiers.

L'affaire Louvre Hotels group à AccorHotel

Ce groupe chinois, l'un des dix premiers au monde, s'est déjà illustré en France en parvenant à acquérir Louvre Hotels Group (Campanile, Première Classe), cédé par Starwood pour 1,3 milliard d'euros. L'entreprise dirigée par Sébastien Bazin avait fait partie des candidates à l'achat.

AccorHotels est par ailleurs partenaire d'un rival asiatique de Jin Jiang, le groupe Huazhu avec qui elle a conclu une alliance fin 2014 pour développer des franchises.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :