Hortefeux veut sanctionner les compagnies aériennes qui ne coopéreront pas aux mesures de sécurité

 |   |  171  mots
(Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
Le ministre de l'Intérieur menace d'une amende de 50.000 euros, les compagnies aériennes qui ne communiqueront pas les informations demandées sur les passagers aux autorités françaises.

Brice Hortefeux menace d'une amende les compagnies aériennes qui ne respecteront pas les règles de sécurité. Le ministre de l'Intérieur a déclaré, lors d'un déplacement à l'aéroport de Roissy-Charles de Gaulle, que pour certains pays "considérés à risques", les compagnies aériennes qui ne communiqueraient pas des éléments précis aux autorités françaises sur les passagers risqueront à partir du 1er janvier 50.000 euros d'amende.

Les pays "à risques" sont l'Afghanistan, l'Algérie, le Mali, l'Iran, le Pakistan, le Yémen et la Syrie, selon des sources policières. Pour ces pays, les compagnies devront transmettre "l'identité le nom, le lieu de naissance, la date de naissance des passagers".

De plus, Brice Hortefeux a également dévoilé une deuxième mesure qui devait être examinée à l'échelon européen. "La communication de données sera beaucoup plus en amont, c'est-à-dire au moment de la réservation des billets, ce qui nous permettrait de mieux connaître l'identité des passagers bien avant l'embarquement".
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :