EXCLUSIF Les projets secrets pour l'aéroport de Roissy

 |   |  399  mots
(Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
Un satellite neuf ouvrira en 2012 et les vieux terminaux seront rénovés. La première tranche d'un nouveau terminal de 30 millions de passagers est prévue en 2024.

C'est le point de départ d'une nouvelle phase de lourds investissements étalés sur une quinzaine d'années qui vont poursuivre la transformation des aéroports parisiens d'Orly et de Roissy. Selon nos informations, le conseil d'administration d'Aéroports de Paris (ADP) doit approuver ce mercredi le plan d'investissements 2010-2014 d'un montant de plus de 2,7 milliards d'euros pour ADP SA et d'environ 3,2 milliards pour le groupe. Sera également présenté le plan d'investissement correspondant à la période du deuxième contrat de régulation économique (CRE2) 2011-2015, soit une enveloppe d'environ 2,5 milliards, qui serait reconduite pour la période 2016-2020 (CRE3).

Après avoir accru les capacités de ses aérogares depuis 2005, l'aéroport de Roissy peut accueillir 70,5 millions de passagers par an, ce qui est suffisant pour "répondre aux besoins jusqu'en 2015 et au-delà", estime ADP. En 2009, moins de 57 millions de voyageurs ont fréquenté Roissy. Malgré un ralentissement de la croissance du trafic, plus de 10 millions de passagers supplémentaires sont prévus en 2015 et encore 13 millions d'ici à 2020 (81,1 millions).

ADP va donc combiner des travaux de développement (nouveau satellite S4 d'embarquement à l'aérogare 2E, d'une capacité de 7,8 millions de passagers par an, prévu pour fin 2012), et la rénovation des terminaux les plus anciens. Ceci pour uniformiser dans toutes les installations la qualité de services des nouvelles infrastructures. Sont notamment prévus le "relooking" des terminaux A et C à l'aérogare 2 (CDG2), fin 2015, ainsi que la rénovation des zones d'embarquement de CDG1 et CDG2B, censée être achevée respectivement début 2014 et fin 2015. La capacité de Roissy sera alors de 82,2 millions de passagers. Pour éviter une situation surcapacitaire, le terminal 2D (8 millions de passagers) sera fermé fin 2012, pour rouvrir en 2019, une fois rénové totalement.

Au-delà, la direction prévoit la construction d'un terminal 4 au nord de Roissypôle d'une capacité de 30 millions de passagers. Une première tranche (9 millions de passagers), réservée aux compagnies extérieures à l'alliance Skyteam (celle d'Air France), pourrait ouvrir vers 2024. Ce qui donnerait lieu à des premiers flux d'investissement dès la période 2016-2020. Un deuxième VAL, un métro reliant tous les terminaux, est également prévu en 2024.

À Orly, Aéroports de Paris compte achever la rénovation des halls 3 et 4 d'Orly Ouest mi-2015, puis le hall 1 en mi-2019. Et un nouveau satellite international à Orly Sud pourrait entrer en service fin 2020.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 27/01/2010 à 16:38 :
C'est vrai que le RER B est complètement dépassé.
Quand je pense qu'à Shanghai la liaison Shanghai centre - Aéroport Pudong se fait en Maglev tout propre -_-
a écrit le 27/01/2010 à 12:13 :
Comment va se faire la desserte sur Paris? Sur Orly? Avec un RER B toujours en grève?
a écrit le 27/01/2010 à 11:31 :
Et qu'en est-il de l'amélioration de la desserte de CDG ? Le RER B, c'est vraiment cauchemardesque : quel accueil pour les étrangers à CDG !! Rames RER inadaptées et inconfortables, trafic irrégulier, pas de possibilités d'acheter son billet avec une carte de crédit étrangère, ni même avec des billets de banque (seules les pièces en Euros sont autorisées). On n'entend plus parler du projet de liaison dédiée entre la Gare de l'Est et CDG.
a écrit le 27/01/2010 à 6:57 :
Voila qui va certainement allonger les temps de roulage déjà énormes à CDG; 20 à 30 mn de roulage par vol. Quand on va à Singapour, pas tres grave, à Marseille... mieux vaut prendre le TGV quand il n'est pas en greve. Sans compter que sur le plan écologique tres à la mode, cela représente environ 500 kg de pétrole pour un A330/340 ou B747/67/57.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :