Le trafic d'Air France-KLM a été, lui aussi, touché par le volcan

Le mois dernier, le trafic des passagers a baissé de 15,9% et celui du cargo de 2%. La compagnie a notamment souffert du blocage de l'espace aérien lors de l'éruption du volcan islandais. Cet impact est évalué à 35 millions d'euros par jour.
(Crédits : © 2010 Thomson Reuters)

L'éruption du volcan islandais a nettement impacté le trafic d'Air France-KLM en avril, selon le communiqué du transporteur aérien. "En raison de l'arrêt quasi-total de l'exploitation entre le 16 et le 19 avril" il annonce, ce lundi, avoir enregistré en terme d'activité passagers, une baisse des capacités de 15,3% et de 15,9% du trafic. Concernant celle du cargo, il a accusé une baisse du trafic de 2% mais un "remplissage en hausse de 9,1 points à 70,5%".


En terme financier, le transporteur a déclaré que "l'impact net sur le résultat d'exploitation a été estimé à 35 millions d'euros par jour d'arrêt total des opérations ". Air France-KLM a précisé que le redressement de ses activités passage et cargo a été fortement perturbé.

Au cours du mois d'avril, la compagnie aérienne a observé trois phases dans son activité. Avant la crise, le trafic poursuivait sa progression dans le vert comme le mois précédent mais le trafic s'est effondré pendant les sept jours de crise provoquée par l'éruption volcanique. Depuis le redressement est progressif car de nombreux passagers ont annulé leur voyage.

Cependant, des signes de reprise sont observés par Air France KLM, sur le mois complet, malgré les perturbations. Ainsi, la recette unitaire au siège kilomètre offert hors effet de change progresse par rapport à l'an dernier. "Pour les semaines à venir, les réservations montrent une bonne tendance " précise la compagnie.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.