CMA CGM : Albert Frère et le FSI pourraient prendre 30% du capital

L'armateur français en difficultés mène actuellement des discussions exclusives avec la CNP , holding du milliardaire belge Albert Frère, et le Fonds stratégique d'investissement (FSI) en vue d'une prise de participation commune de 30%.
(Crédits : © 2009 Thomson Reuters)

L'armateur français en difficultés CMA-CGM mène actuellement des discussions exclusives avec la CNP, holding du milliardaire belge Albert Frère, et le Fonds stratégique d'investissement (FSI) en vue d'une prise de participation commune de 30%, ont indiqué vendredi plusieurs sources syndicales à l'issue d'une réunion du comité central d'entreprise de la société. Leur investissement devrait s'élever à 500 millions d'euros.

"On est en contact privilégié avec Albert Frère. On est en train de voir ce qui ce serait possible de faire avec eux. Mais il n'y a rien de définitif", a réagi un porte-parole du FSI. Le FSI avait indiqué mercredi dernier qu'il discutait avec la Compagnie nationale de portefeuille (CNP) en vue d'un investissemnt dans CMA-CGM.

Le directeur général du FSI Gilles Michel avait déjà déclaré début juillet être prêt à accompagner deux investisseurs potentiels, Qatari Holdings et le fonds Colony Capital, qui avaient fait des offres pour entrer au capital de l'armateur.

CMA-CGM a été contraint de négocier avec ses créditeurs en 2009 après avoir été frappé de plein fouet par le ralentissement du commerce mondial alors qu'il avait engagé des investissements importants pour agrandir sa flotte.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.