Les grèves sur les retraites ont coûté 150 millions d'euros à la SNCF

Les coûts des grèves d'octobre qui vont impacter les comptes de la SNCF s'élèvent à 150 millions d'euros a déclaré le président de la compagnie ferroviaire, Guillaume Pepy .
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : © 2009 Thomson Reuters)

Le manque à gagner dû aux  grèves contre la réforme des retraites a été évalué à 150 millions d'euros pour la SNCF. A l'Assemblée nationale, le président de la compagnie ferroviaire, Guillaume Pepy a rappelé mardi que ces mouvements sociaux d'octobre auront un impact sur les comptes du groupe. Ces derniers viennent de revenir dans le vert au premier semestre avec un résultat net de 80 millions d'euros.

Guillaume Pepy a expliqué devant les députés que le groupe public a chiffré le coût total de ces grèves à près de 200 millions d'euros. Cependant, en déduisant les sommes économisées comme par exemple les droits de circulation des trains, les salaires,  le manque à gagner s'élève à 150 millions d'euros.

Comme, il l'avait expliqué lors de l'annonce de l'activité des neufs premiers mois de l'année, la grève va bien peser sur les résultats de la SNCF. Ce chiffre d'affaires s'affichait en hausse de 4,8%  mais la SNCF avait déclaré que le dernier trimestre de l'année devrait être moins bon en raison des grèves d'octobre.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.