Air France-KLM enregistre un net redressement de son trafic

 |   |  340  mots
Copyright Reuters
Le trafic passagers a progressé de 4,3% en novembre, tandis que le trafic cargo a enregistré une hausse de 6,1%.

La meilleure santé de l'économie européenne et mondiale commence à se traduire dans les chiffres. Ainsi, Air France-KLM a annoncé ce mardi une hausse de son activité dans le transport de voyageurs et de marchandises au mois de novembre. Le trafic passagers a progressé de 4,3% le mois dernier tandis que le trafic cargo a enregistré une hausse de 6,1%. Les chiffres de trafic du mois de novembre sont d'autant plus intéressants qu'ils correspondent au premier mois de la saison hivernale 2010-2011 (fin octobre-fin mars). Une période au cours de laquelle, Air France-KLM a décidé d'augmenter de manière modérée ses capacités en sièges kilomètres offerts (SKO) de 3,3%, après deux ans de réduction de voilure.

Le coefficient d'occupation s'est en outre amélioré de 1,1 point pour les vols passagers, pour atteindre 79,1%, tandis que le remplissage cargo a progressé de 0,9 point à 72,6%.

Outre l'augmentation de trafic, Air France-KLM bénéficie depuis plusieurs mois d'une forte augmentation de la recette unitaire en raison d'un dynamisme retrouvé en classe économiques et classe affaires. De fait, la recette unitaire au siège kilomètre offert  hors change est en hausse par rapport à novembre 2009 en termes de trafic passagers et "en très forte hausse" dans l'activité cargo, a indiqué la compagnie aérienne.

"Les activités passage et cargo sont restées bien orientées au mois de novembre tant en termes de trafic que de recettes unitaires. Novembre est le premier mois de la saison hiver qui devrait voir une hausse de capacités de 3,3% dont 4,1% en long-courrier et 0,5% en moyen-courrier", a souligné Air France-KLM dans un communiqué. Il est aussi intéressant de noter que la croissance de Air France KLM est tirée par les réseaux long-courriers (+4,1%).

Le groupe, qui profite aujourd'hui des mesures de restructuration de son activité cargo et moyen-courrier lancées pendant la crise, vise un résultat d'exploitation supérieur à 300 millions d'euros à l'issue de son exercice 2010-2011, clos fin mars, contre une perte de 1,3 milliard l'an dernier.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 08/12/2010 à 15:02 :
Enfin de bonnes nouvelles pour cette très belle entreprise qui reste un fleuron du transport aérien de qualité.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :