L'écart entre Lufthansa et Air France-KLM sera un peu moins large que prévu en 2012

 |   |  441  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Dépassant le milliard d'euros en 2011, l'écart de performance opérationnelle entre les deux groupes devrait se situer cette année autour de 800 millions, en faveur de Lufthansa qui vise un bénéfice de 500 millions alors qu'Air France-KLM devrait afficher une perte inférieure à 350 millions d'euros selon des analystes.

En 2012, l'écart de performance opérationnelle entre Air France-KLM et Lufthansa devrait se réduire.  Alors qu'il était de 1,173 milliard d'euros en 2011 en faveur du groupe allemand -ce dernier avait dégagé un bénéfice opérationnel de 820 millions d'euros contre une perte de 353 millions pour son rival français- l'écart devrait plutôt se situer cette année autour 800-850 millions d'euros. Toujours en faveur de Lufthansa. En effet, ce dernier table toujours sur un bénéfice opérationnel « d'environ 500 millions d'euros » (hors coûts de restructuration), tandis qu'Air France-KLM devrait, selon des analystes, afficher des pertes inférieures à 350 millions. Un déficit encore élevé pour le groupe tricolore, mais largement inférieur au milliard d'euros prévu par la majorité des analystes avant la publication des résultats du deuxième trimestre le 30 juillet. Bien que mauvais (la perte nette au s'est creusée à 895 millions contre 197 millions l'an dernier, et la perte d'exploitation, certes divisée par deux, s'est élevée à 66 millions), ces résultats ont dépassé les attentes des analystes.

Bond de 27% du bénéfice opérationnel de Lufthansa au deuxième trimestre

Ils restent encore loin de ceux de Lufthansa qui, au deuxième trimestre, a affiché un bénéfice opérationnel de 361 millions d'euros, en hausse de 27,6%. de quoi presque compenser les 381 millions perdus au premier trimestre. Ceci pour un chiffre d'affaires en progression de 6,4%, à 7,89 milliards d'euros. A 229 millions d'euros, le bénéfice net baisse de 23,9% sur un an, mais dépasse largement les prévisions des analystes du consensus Dow Jones Newswires. Il n'empêche. Après la « surprise » d'Air France-KLM, certains analystes s'attendaient à une performance de Lufthansa encore meilleure que celle qui a été publiée. «Les résultats sont bons, mais je pensais qu'ils le seraient davantage après les pertes moins lourdes que prévu publiées par Air France-KLM », confie l'un d'eux. Et de préciser : « Si la maîtrise des coûts est bonne, je suis un peu déçu par la recette unitaire qui, hors effet change, n'a progressé que de 1,3% au premier semestre ».

Lufthansa explique sa bonne performance par "la gestion stricte des capacités dans le trafic passagers et fret, de francs succès dans la restructuration d'Austrian Airlines et de bons résultats dans les filiales de services" comme Lufthansa Technik, ses services informatiques et le catering. Mal en point depuis des années, Austrian Airlines est sortie du rouge au premier semestre. La compagnie autrichienne "devrait réaliser un bénéfice opérationnel" cette année, selon la nouvelle directrice financière du groupe, Simone Menne.
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 03/08/2012 à 9:42 :
Faut arrêter l'excès de pessimisme. Air France a encore de gros efforts à faire pour se redresser mais ces efforts paieront. On oublie que les compagnies US étaient presque toutes en faillites il y a quelques années. Après de gros efforts pour gagner en productivité, elles sont redevenues des acteurs très solides.
Réponse de le 03/08/2012 à 10:00 :
oui, mais elles sont passées sous chapitre 11...
a écrit le 02/08/2012 à 21:05 :
Moins de 350 millions d'euros, çà risque d'être plus.. 650 ME de pertes à mi-parcours, sera dur de rattraper 300 ME
a écrit le 02/08/2012 à 19:12 :
Air France c'est comme PSA et Renault toujours avec des chiffres dans le rouge, des explications farfellues quand ca ne marche pas et des managers a la derive depourvus de strategie et de vision a long terme .Souvent les polytechniciens francais sont places ou pistonnes sans connaissance profonde des dossiers par moins competents qu'eux et ne comprennent pas ce qu'il leur arrive.
Réponse de le 02/08/2012 à 21:32 :
toujours dans le rouge? Airfrance à fait des milliards et des milliards d'euro de bénef de 2000 à 2007. Il ne faut pas dire n'importe quoi non plus.
Réponse de le 02/08/2012 à 22:19 :
euh, des millions seulement si l'on ne prend pas en compte KLM et sûrement pas grand chose si on enlève les gains des couvertures carburant...Faut pas dire n'importe quoi non plus -)
Réponse de le 03/09/2012 à 12:33 :
Des pertes si on enlève les couvertures carburant qui finalement n'étaient qu'un jeu de casino...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :