Pourquoi Lufthansa surclasse Air France-KLM

 |   |  747  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
En 2011, malgré la crise en Europe et la cherté du kérosène, Lufthansa a dégagé un bénéfice opérationnel de 820 millions d'euros quand Air France-KLM a affiché une perte de 353 millions. Explications.

1,173 milliard d'euros. C'est l'écart de performances opérationnelles entre Lufthansa et Air France-KLM en 2011, les deux premiers groupes aériens en Europe avec des chiffres d'affaires de 28,7 milliards d'euros pour le groupe allemand (+ 8,6 % par rapport à 2010) et 24,36 milliards d'euros (+ 4,5 %) pour son rival français.

Lufthansa, qui détaillait ce jeudi ses résultats 2011, a en effet dégagé un bénéfice opérationnel de 820 millions d'euros (hors son boulet, la filiale BMI, en cours de cession à British Airways) quand les pertes opérationnelles d'Air France-KLM se sont élevées à 353 millions d'euros. IAG, qui coiffe British Airways et Iberia (16 milliards d'euros de chiffre d'affaires), a, quant à lui, dégagé un bénéfice opérationnel de 485 millions d'euros. Le résultat net, qui ne traduit pas la performance des entreprises, est passé dans le rouge chez Lufthansa à hauteur de - 13 millions d'euros. La perte nette d'Air France-KLM a été de 809 millions.

Pourquoi cette différence ? Et surtout pourquoi dans un environnement aussi difficile pour le transport aérien européen (crise en Europe, prix du carburant au plus haut, concurrence des low-cost), Lufthansa parvient non seulement à ne pas être dans le rouge mais réussit à dégager près d'un milliard de bénéfices opérationnels, un niveau de résultat digne des années d'avant crise. Plusieurs facteurs l'expliquent

Le poids des filiales de maintenance et de restauration à bord

En comparaison avec Air France-KLM, Lufthansa peut compter sur une activité hors transport aérien pur (donc non impactée par l'envolée du carburant) très lucrative. Ces filiales contribuent fortement aux bénéfices du groupe. Lufthansa Technik (maintenance) est la plus importante d'entre elles. Elle profite de la vague porteuse de ce secteur, tout comme d'ailleurs Air France Industries.

Sauf que Lufthansa Technik (4 milliards d'euros de chiffre d'affaires) est quatre fois plus gros, avec des profits importants à la clé. Cette année, malgré plusieurs provisions passées sur des contrats, ils se sont élevés à 257 millions d'euros, contre 110 millions pour Air France Industries, qui a réalisé une très bonne performance. A cela s'ajoutent les activités catering (restauration à bord) de LSG Skychef et de logiciels informatiques, qui ont apporté respectivement 85 et 19 millions d'euros de bénéfices opérationnels au groupe allemand.

La performance étonnante du cargo

Autre grosse source de bénéfices, le cargo. Lufthansa a gagné 257 millions d'euros (la deuxième meilleure performance de son histoire) quand Air France-KLM en a perdu 60 malgré une forte restructuration au cours des années précédentes et une réorientation stratégique majeure vers le transport de marchandises dans les soutes des avions passagers.

« C'est impressionnant, notamment au quatrième trimestre où il n'y a pas eu de pic d'activité. Lufthansa est à la fois très flexible et peut compter sur son partenariats avec La Poste pour rentabiliser l'outil de production », explique un analyste. Si le groupe a bénéficié de la puissance des exportations allemandes, il a été pénalisé par la nouvelle réglementation sur les vols de nuit à l'aéroport de Francfort plus contraignante.

Swiss, la pépite

Qu'en est-il donc pour le transport de passagers, le cœur de métier des deux groupes européens ? Les différences sont là aussi importantes. Le groupe Lufthansa a dégagé un bénéfice opérationnel de 349 millions alors qu'Air France-KLM affiché une perte de 375 millions. Dans cette activité fortement impactée par les coûts du carburant, Lufthansa peut compter sur une pépite : Swiss, créée sur les cendres de Swissair après sa liquidation en 2001 et rachetée par Lufthansa en 2005.

« C'est la vache à lait de Lufthansa », explique le PDG d'Air France-KLM, Jean-Cyril Spinetta. « Swiss est positionné sur un marché riche, son image est remarquable, ses coûts ont diminué depuis la faillite de Swissair et ses revenus sont élevés grâce à une clientèle à hauts revenus », précise t-il. Toutes les filiales n'affichent pas la même santé. Austrian Airlines a perdu 62 millions, la low-cost Germanwings 52 millions. Lufthansa est d'ailleurs prête à injecter 140 millions dans Austrian à condition que les syndicats valident son plan de restructuration.

Quant aux bénéfices de la compagnie Lufthansa, vaisseau amiral du groupe éponyme, ils ont chuté de 56 % mais restent dans le vert pour s'élever encore à 168 millions d'euros. Pa rapport à Air France-KLM, le groupe allemand bénéficie notamment d'une productivité de son personnel navigant 35 % meilleure que celle d'Air France sur le réseau moyen-courrier. 

 

 


 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 16/06/2012 à 14:06 :
Je voyage boucoup et je essayer toutes les compagnie je trouve franchement avec lufthansa sécurité extraordinaire et respect ces clients .

a écrit le 23/03/2012 à 8:53 :
Bon article, qui donne les clés pour comprendre que les problèmes d'Air France ne sont pas seulement d'origine opérationnelle mais aussi stratégique. Quant au prix de l'énergie, à partir d'un certain niveau de prix, le marché s'ajustera autour de deux axes, l'activité/prix de vente, et les inovations en matière de carburants.
a écrit le 18/03/2012 à 23:28 :
Les problèmes seront bientôt réglés vu que le prix et la rareté du pétrole vont plomber inexorablement le transport aérien...Les transports tout court d'ailleurs...Ce qui sera un bien pour la planète et pour notre économie: Il faudra produire sur place. La fin du pétrole sera une bénédiction...après un holocauste de centaines de millions de morts pour la possession de ce produit.
a écrit le 18/03/2012 à 23:28 :
Les problèmes seront bientôt réglés vu que le prix et la rareté du pétrole vont plomber inexorablement le transport aérien...Les transports tout court d'ailleurs...Ce qui sera un bien pour la planète et pour notre économie: Il faudra produire sur place. La fin du pétrole sera une bénédiction...après un holocauste de centaines de millions de morts pour la possession de ce produit.
a écrit le 18/03/2012 à 16:25 :
Moi qui m'atttendait à avoir de vraies explications sur la différence entre les 2 modèles économiques. Il ne s'agit que d'une pâle description d'un rapport annuel : "ici on a gagné plus que l'autre, là moins". Bref : pas d'analyse. Titre trompeur et déceptif...
a écrit le 18/03/2012 à 2:01 :
AF => produits business (toujours pas de sièges à l'horizontal) et first dépassés face à la concurrence. Salons sans aucune amélioration depuis des années (accès internet "injouable", prestations affligeantes, accueil médiocre, ordinateurs toujours en panne, champagne toujours tiède...). Deux ont été rénovés il y a quelques années (Tokyo et Johannesburg) et puis plus rien... Cherchez l'erreur? Pas d'homogénéité de service à bord (les PNC peuvent être professionnels comme odieux et inexistants). Sièges moyen courrier très inconfortables, prestations moyen-courrier délirantes (on vous sert un pseudo repas froid dans une "auge" signée Stark - la belle affaire - alors qu'Aéroflot - un exemple parmi tant d'autres - sert une prestation chaude sur la même destination)... Pas de géo-vision et de vidéo sur l'Europe, une classe affaire européenne minable (alors que d'autres compagnies aériennes offrent un véritable siège affaire, et non un siège éco dont le bras se décale de deux cm.), trop d'embarquements/débarquements au large au départ et à l'arrivée de CDG. Un Terminal G - l'"Algeco" - qui est inaccessible (avec un salon affaire aveugle et toujours sur-peuplé). Un programme de fidélisation qui ne fidélise plus personne tant on gagne désormais peu de miles et via lequel il est impossible d'obtenir un billet prime sauf à s'y prendre 4 mois à l'avance, un site internet de réservation des vols "opaque" (on ne sait jamais combien on gagne de miles en sélectionnant un vol, l'enregistrement par internet fonctionne 3 fois sur 4 avec des plans de cabines faux, et un "support" téléphonique toujours inaccessible), une densité des sièges en 777 en éco que ne renierait pas Corse Air (qui arrivait à caser plus de 500 passagers dans ses 747), etc. etc. etc. On continu? Je crois qu'il serait grand temps que la Direction Marketing emprunte un peu plus souvent les vols d'Air France et aille voir ce que fait la concurrence....
a écrit le 17/03/2012 à 19:38 :
La différence entre les deux compagnies sautent aux yeux :
À Roissy on embarque en bus , il faut monter à pied l'escalier vers l'avion AF où les hôtesses vous regardent d'en haut en se marrant (a quoi servent les taxes d'aeroport ???)
AF est tout le temps en grève , les avions sont toujours en retard à cause de pb technique
Le lounge du 2F est une favela
Bref on paye 30% de plus pour un service
a écrit le 17/03/2012 à 15:56 :
@FRB au contraire c'est un atout pour Air France en termes de coûts par rapport à LH qui a une exploitation éclatée. LH a d'autant plus de mérite. D'autant plus que son hub principal de Francfort n'est, à l'inverse de Paris, ni la capitale, ni une destination touristique.
a écrit le 17/03/2012 à 10:11 :
La différence sexplique également par une bien meilleure répartition des aéroports en allemagne. Le trafic est mieux réparti et il y a des possibilités partout. En France dès qu'il faut sortir de l'hexagone, il faut passer par Roissy. Ce centralisme nous tue....
Réponse de le 21/03/2012 à 18:12 :
Ben non ! La RFA est bien plus petite que la France; et à ses 2 piliers Francfort, et Munich (uniquement parce que la Bavière fait entendre sa voix), ils ont rajouté Berlin. Pour le reste (je n'ai pas vérifié) mais je doute qu'on puisse trouver des Stuttgart/Bangkok, des Hanovre/Johannesburg, des Dresde/New York. Ils ont même mis des trains au départ de Dusseldorf pour acheminer vers Francfort !
TOUTES les compagnies du MONDE appliquent les mêmes solutions: on met des avions A L'ENDROIT OU EST LA DEMANDE ! Il suffit de regarder les essais de Lyon ou Nice/New York ! ça tient une saison, et on ferme ! Quelle que soit la compagnie qui ait fait l'essai ! Une ligne, ça doit être RENTABLE !!!
Réponse de le 07/09/2012 à 11:52 :
Faux! Dusseldorf a un trafi c double de Nice ( 2e plateforme aéroportuaire française après Paris) et environ 25 millions de passagers y passent tous les ans! DUS dessert de très nombreuses destinations vers les USA et cela aide! On s'esn fout d'un Dresde-Sydney..... Munich est à 2 heures de route! Quant à Munich, c'est presque 40 millions... et Francfort, plus de 60 millions.....Paris c'est presque 70 mais après Paris,n c'est le desert.....Hormis Nice est ses 10 petits millions de passagers.....FRB a raison!
a écrit le 16/03/2012 à 23:27 :
L'article donne des chiffres dans le désordre et qui ne s'additionnent pas. Si le navire amiral Lufthansa fait un bénéfice de 168m, rien n'est dit quant au "navire amiral" AF. Par ailleurs, l'article n'indique pas suffisamment le paradoxe qui constitue la différence première entre les deux sociétés:
- PNB/habitant supérieur de 10% en Allemagne (INSEE 2010) & économie exportatrice
- mais coût du personnel supérieur chez AF

La difficulté d'accès de CDG, les taxis déplaisants qui n'acceptent pas les cartes, les grèves idiotes etc. jouent un rôle, mais secondaire, dans le différentiel entre les deux sociétés. Et je ne partage pas l'opinion d'autres lecteurs quant à Francfort, encore plus déplaisant que CDG, ni quant à l'accueil des steward(esses) de LH, qui peut énerver.
Réponse de le 17/03/2012 à 9:26 :
1-L'aéroport de Francfort est bien mieux fléché que Roissy
2-Roissy : plein de disparition de bagages
3-Francfort : pas de disparition des bagages
4-repas plus intéressants chez Lufthansa que chez Air France
a écrit le 16/03/2012 à 22:06 :
@bill je suis d'accord, concernant le service à bord, je confirme qu'Air France a fait énormément de progrès et est au niveau des autres européens voire au dessus. Je voyage beaucoup en long-courrier (un par mois) et sur plein de compagnies et à chaque fois, en business ou en Eco, le personnel d'AF est sympa et pro. Et la restauration tient largement la route. Largement au dessus des compagnies US tellement formidable pour les miles selon certains (sauf qu'au salon faut payer pour avoir un verre de vin et plein d'autres choses sympa comme çà).
a écrit le 16/03/2012 à 21:12 :
Avec l'accord que les pilotes ont signé avec la direction d'Air France sur la stabilité des plannings qui contourne la loi sur la grève, la prochaine grève risque encore d'être coûteuse ....
a écrit le 16/03/2012 à 20:41 :
Les salariés d'Air France sabordent leur entreprise chaque jour qu'ils se mettent en grève. Je serais étonné de voir les résultats du Groupe Air France-KLM une fois annulé l'effet des grèves...
a écrit le 16/03/2012 à 18:40 :
Lufthansa premier en sécurité et des pilotes qui affichent 700 h/par an Air France 620. Lufthansa c'est 4500 personnes dans les aéroports ,Air France 12000!!!!!!!!!!!
a écrit le 16/03/2012 à 18:23 :
Comme d'habitude ce genre d'article ne traite pas le fonds du problème qui est bien entendu les employés. Faire grève dès qu'on en a l'occasion a force on le paie, je ne parle même pas de la mentalité du personnel, quoiqu'il y a certainement corrélation entre les deux. Les médias français tentent toujours d'expliquer les mauvaises perf des fleurons nationaux face aux équivalents allemands par des explications tirées par le cheveux tout en épargnant systématiquement la mentalité, les syndicats et ces attitudes de nantis privilégiés de plus en plus insuportables. Pourtant ce cas est un exemple parmi tant d'autre, Deutsh Bahn surclasse la SNCF, Siemens fait de meilleurs trains que Alstom, l'automobile j'en parle même pas, bref on le savait déjà c'est toute l'économie allemande qui surclasse celle de la France et quand je vois qui les français sont prêt à élire président je me dis que ce n'est pas prêt de changer !
Réponse de le 18/03/2012 à 23:19 :
Siemens fait de meilleurs trains qu'Alsthom, c'est faux. En matière de sécurité par exemple, la liaison entre les rames et les boogies est un gage de sécurité du TGV qui en cas de déraillement ne se plie pas en portefeuille comme le modèle allemand.
a écrit le 16/03/2012 à 14:48 :
Pour regagner le coeur des passagers, je me permets une suggestion.
a) proposer un service impeccable ( sourire, café de qualité gratuit comme à Francfort, repas moins dégueu, horaires respectés,b) prix corrects avec rétribution des miles plus avantageux et non comme aujourdh'ui!!!!) etv) peut-être un petit plus qui fera revenir les clients sur les lignes AF-KLM.... je ne vois rien de cela dans un avenir ni proche ni lointain. certes, personne n'est parfait et la nouvelle entité United a considérablement revu à la baisse les perks offerts aux voiyageurs fréquents. D'accord, la bouffe sur United et franchement immonde, ils vous font payer les bagages et les repas sur ttous les vols nord-américains mais en étant membre Mileage Plus, vous pouvez voyager sur d'autres compagnies et gagner 100% des miles en étant attentif aux classes tarifaires.pour un prix semblables aux pris AF-KLM... Sur United tout billet donne droit à 100% ( 150 si vous avez le "sratut" Gold contre 200% voilà encore 6 mois... merci la fusion United Continental!) mais sur les compagnies partenaires il faut savoir bien choisir son billet pour obtenir les 100%. Beaucoup plus facile qu'avec AF-KLM....pour le voyageur occasionnel, cela importe peu mais quand on dépense environ 3 à 5000 euros par an pour payer ses billets d'avions, quelques miles font la différence!
a écrit le 16/03/2012 à 14:04 :
Comparer les programmes de fidélisation (les miles qui rentrent) et regarder avec quelle facilité on peut les utiliser: Lufthansa est de très loin meilleur qu' AF
Comparer une correspondance à Munich et une autre à Paris: Lufthansa est de très loin meilleur qu' AF
Enfin les prix au départ des aéroports français: Lufthansa est de très loin meilleur qu' AF
Il n'est pas utile d'en dire plus, hélas !
a écrit le 16/03/2012 à 13:56 :
pourquoi payer 30% plus cher un produit 50% plus mauvais ?
vous voulez rire.
Moi, je ne prends presque plus AirFrance, ils ont l'image qu'ils méritent, et ce qui les attend, c'est une douloureuse addition, ou peut-être le Pôle-Emploi.
Et personne ne les plaindra.
Réponse de le 17/03/2012 à 8:23 :
Vous êtes jaloux! Votre commentaire est à la hauteur de la personne que vous devez être.
Je suis un steward retraité de cette belle compagnie ,
Réponse de le 17/03/2012 à 8:51 :
Effectivement AF a été une super compagnie mais maintenant j'essaie d' en choisir une autre systématiquement car on ne sait jamais si on va pouvoir partir ou revenir du fait des gréves à répétition.
a écrit le 16/03/2012 à 13:23 :
Vous vous demandez pourquoi la lufthansa fait mieux que air france et klm c'est évident que si les allemands sont les premiers en Europe et est ce que vos avez souvent entendus les allemands faire des greves pour un oui ou pour un non aussi il ne faut pas s etonner de la difference entre les deux. pour moi les allemands sont des bosseurs nés allors que les français ont du poil dans la main c'est tout simple
a écrit le 16/03/2012 à 13:04 :
Je voyage beaucoup, en First sur les longs courriers, en Affaire sur les autres vols. Pourquoi je prends très peu AF? Beaucoup de lignes long courrier (Paris Montreal, Paris Rio, Paris San Francisco etc..) où il n' y a pas de First et le confort relatif de la classe affaire pour ces vols long courrier (pas de position lit contrairement à British Airways, Air Canada, TAM et les compagnies asiatiques). Sur les moyens courriers européens, en classe affaire pas de repas chauds (contrairement à la TAP) et quelques autres mesquineries comme ne plus pouvoir accrocher son manteau, les stewards et hôtesses ayant jugé ce service comme trop pénible. AF qui concentre l'essentiel de ses vols vers l'étranger à partir de Paris sur l'aéroport CDG est aussi victime complaisante de la mauvaise qualité de CDG et des conditions déplorables d'accès.

Réponse de le 16/03/2012 à 14:50 :
Mon dieu, je vous plains....." Je ne voyage qu'en First...." et en business... au fait c'est qui qui paie? Vous ou votre boîte?
Réponse de le 16/03/2012 à 15:10 :
Le transfert à Francfort entre les terminaux moyen-courrier (de Paris) et le long-courrier = y a mieux quand même. Munich est top c'est vrai
a écrit le 16/03/2012 à 12:53 :
Quand ils font le plein hors Europe le Kérosène vaut peanuts, comme tous les carburants ....
a écrit le 16/03/2012 à 12:30 :
Il suffit de partir de Frankfurt ou Munich pour mieux comprendre pourquoi les voyageurs préfèrent Lufthansa. D'ailleurs la majorité des passagers du Grand Est traversent le Rhin (Il y a une navette bus depuis Strasbourg et plusieurs vols quotidiens depuis Mulhouse vers les 2 grands aéroports cités plus haut avec également le billet train compris depuis une gare allemande). Ils ont abandonné depuis belle lurette l'enfer de Roissy.
Réponse de le 16/03/2012 à 12:54 :
Oui, mais il n'y a pas de correspondance entre la navette et les vols. Pour le retour, vous pouvez attendre 3 heures debout sur le trottoir à Frankfurt (pas de bancs prévus) !
a écrit le 16/03/2012 à 11:22 :
Si l'on supprimait les grêves (travailler moins pour ganger plus) l'équilibre avec la Lufthansa sera vite rétabli. Proposons au personnel d'Air France d'imiter, par exemple, la péptite "Swiss" où l'on a accépté de travailler plus en gangant moins.
a écrit le 16/03/2012 à 10:50 :
C'est vrai, il y a beaucoup de mieux. Le problème c'est que toute amélioration prend du temps à être connu. La majorité des gens prend ne prend pas l'avion si souvent que çà (surtout en long-courrier) et doit donc attendre longtemps avant d'avoir un nouvel avis sur le produit. Beaucoup de commentaires traduisent une mauvaise expérience d'il y a longtemps
a écrit le 16/03/2012 à 10:46 :
Pour avoir voyagé sur de nombreuses compagnies, dont AFKLM et Lufthansa la seconde est nettement au-dessus. Non seulement en terme de prestations de services mais aussi au niveau de l'accueil, de l'information, des salons, des hall d'embarquement etc... je ne parle pas des programmes de fidélisation... on ne frappe pas un homme à terre.
a écrit le 16/03/2012 à 10:46 :
1) AF est systématiquement la + cher y compris au sein de SkyTeam
2) Les miles sont chichement attribués et utilisables
3) Le check-in online avec les partenaires Skytean n'est pas intégré
Conclusion pour AF : remettez le client (ie ses préoccupations) au centre de votre stratégie et vous gagnerez de nouveau de l'argent
a écrit le 16/03/2012 à 9:35 :
Je trouve les commentaires très durs envers AIR FRANCE qui a réussi une vraie révolution ! Auparavant AIR FRANCEdaignait nous transporter, avec une morgue du personnel intolérable... Alors qu'à présent le personnel naviguant a compris qu'AIR FRANCE n'était qu'un prestataire de services et le sourire, la gentillesse et l'assistance sont revenus ! Grand progrès. De plus, désolée, mais je préfère les repas AF que les mini-sandwichs de Luft... C'est sûr, pour Luft c'est moins de travail....
a écrit le 16/03/2012 à 6:31 :
Pour chercher de la croissance avec ses dents et séduire ceux qui votent pour Marine Le Pen ou pour Geert Wilders, Air France-KLM pourrait s'inspirer des sarkozystes et créer des slogans publicitaires de type : (j'invente) "tous les repas servis à bord d'Air France-K.L.M sont garantis sans viande halal"
a écrit le 15/03/2012 à 18:59 :
Surtout, on regarde quel réseau propose l'alliance. Et Star Alliance et Oneworld sont nettement mieux que Skyteam. Cà se voit à la qualité des compagnies...
a écrit le 15/03/2012 à 17:50 :
Quand on voyage un peu et que l'on est membre d'une alliance, on préfère dépenser ses sous dans une compagnie qui rétribue ses clients.... Flying Blue est la pire de toutes car elle n'offre des miles qu'aux passagers qui paient plein pot. certes Lufthansa a baissé ses miles mais elles offre toujours la possiblité de choisir une classe tarifaire supérieure de quelques dizaines d'euros. Avec AF-KLM c'est 25% des miles pour la majorité des prix proposés et 100% quand on chète un billet Premium....souvent 4 fois plus cher. Chez Star alliance, es écarts sont bien moindres. Donc bye-bye AFKLM.....mais cette compagnie semble ^tre à l'image de toute l'induistrie de notre pays, non? Inférieure à notre voisin en tout point de vue?
entre un billet à 600 euros vers les USA et 25% des miles et le billet premium à 1.500 pour 100%, il y a Lufthasna et Swiss qui offre des billets à 650-75° euros et 100% des miles..... Je voyage pour mon plaisir et comme je paie mes billets, je regarde quelle compagnie me donne le plus....AFklm est totalement out et je ne sui spas prêt de revenir.
Réponse de le 15/03/2012 à 21:57 :
AF vía son programme Flying Blue a un des programme de fidélisation les moins avantageux... rétribution de miles ridicules (25%) si l'on ne paie pas son billet plein pot, impossibilité d'obtenir des billets primes faute de disponibilités suffisantes, service téléphonique et site Flying Blue affligeant... Bye Bye Air France!
Réponse de le 16/03/2012 à 8:23 :
pareil les disponibilités de places avec Flying Blue sont ridicules et jamais en période de vacances en 7 ans de cumul de points , de voyages avec retards probléme durant le vol je lache l affaire ca m a permis de reserver un billet en buisness pour ma petite maman ...départ 13 decembre il restait hier 2 places utilisables avec les primes ...du coup ma compagne et moi retournons sur Swiss et tant pis pour l escale a Zurich pour les vols internationaux on achetera du chocolat ::) en tous les cas adieux air france ras le bol
Réponse de le 16/03/2012 à 12:33 :
J'ai eu beaucoup de miles sur Star Alliance mais je n'ai jamais pu les utiliser. Je n'ai rien compris. Il est vrai que j'ai beaucoup voyagé sur des vols avec des billets "1er prix" ! Mais comme BMI va rejoindre BA, je prendra EasyJet qui semble avoir fait pas mal d'efforts en direction de la clientèle.
Réponse de le 16/03/2012 à 14:22 :
Certes, ce n'est pas toujours facile d'utilsier les miles, mais avec Star, j'ai droit à des surclassement automatiques en business sur les vols nord-américains... Lors de mon voyage en Février, j'ai voyagé en First entre NYC et Saint Martin et retour....économie de plus de 1500 euros....je n'ai utiliser de miles qu'une seule fois sur un BRU-Chicago en business, sinon, je les garde pour me payer un vol en première vers l'Océanie et retout... j'ai seulement 320000 miles alors encore un peu de patience.....
a écrit le 15/03/2012 à 16:36 :
Et en plus, Lufthansa a plus de concurrence des compagnies du Golfe qu'AF
a écrit le 15/03/2012 à 16:24 :
Comment expliquer que tous les sites de voyagistes proposent cette compagnie Lufthansa ... vs Air France ?!
Facile ! AF est 30% + cher au moins ! Dans ces conditions ... rien d'étonnant !!
Réponse de le 16/04/2012 à 19:44 :
Je trouve les conclusions de beaucoup très discutables... l'herbe est toujours bien plus verte ailleurs (en Allemagne particulièrement en ce moment c'est la grande mode). Beaucoup de gens adorent Air France. CDG est nul mais en progression. Lufthansa est pas mal, c'est sur! Mais si AF et LH sont au coude à coude c'est que la différence n'est pas tel que certains le laissent entendre.
Réponse de le 29/07/2013 à 0:50 :
''' Mais si AF et LH sont au coude à coude c'est que la différence n'est pas tel que certains le laissent entendre. ''' Quel subtil patriotisme, comprendre par la que les deux ont realise des resultats operationnels tres proches ou au mois proches alors que AF est en dessous de zero et LH est en dessus mais arretez de dire n importe quoi pour moi cest simple de dire que si l Allemagne est 1ere en Europe et LH aussi cest parceque les allemands sont bosseurs qui n ont rien avec le bougnoulisme ancestral des francais.........

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :