Le chantier du TGV breton dans les starting blocks

 |   |  262  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2012. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
D'après une information du quotidien économique Les Echos, le plus grand chantier de l'Ouest est en train de prendre forme. Une aubaine pour l'activité locale.

C?est parti. Les travaux du TGV breton sont en voie de démarrage. C?est en tout cas ce que révèle le quotidien économique Les Echos, ce mercredi. La phase préparatoire serait sur le point de s?achever. Et le travail de terrassement de génie civil devrait commencer ?dans les prochaines semaines?, d?après Loïc Dorbec, directeur d?Eiffage Rail Express, interrogé par le quotidien.

Favoriser l'activité locale

Grâce à ce chantier, cette filiale rennaise a créé quelque 200 emplois et espère recruter encore 1.000 personnes dans la région. Au total, au plus fort des travaux (à l?été prochain), le groupe estime à 3.000 le nombre d?employés qui travailleront sur les différents sites. Le groupe a notamment ouvert cinq plates-formes de logistique le long de la ligne pour les équipes de travaux et le matériel. Une situation qui ne manque pas de réjouir les commerçants et restaurateurs à proximité, qui notent déjà ?une activité plus soutenue? au cours des dernières semaines.

Ce chantier est en effet une aubaine pour l?activité locale. Outre Eiffage, la société retenue pour réaliser les ouvrages d?art en béton, Matière SAS, a décidé elle aussi de favoriser l?emploi de proximité en s?installant dans l?Ouest.

Si le calendrier est respecté, la ligne, qui reliera Rennes à Paris-Montparnasse en moins de 1h30 (contre les 2 heures actuelles) devrait fonctionner d?ici quatre ans. Un point positif pour encourager l'implantation d'entreprises sur le territoire breton et ainsi booster son activité économique.
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :