Le CCE d'Air France pourrait déposer le bilan avant la fin du mois

SIx mois après avoir frôlé la cessation de paiement, le CCE n'a pas souhaité recourir à un nouvel emprunt bancaire. Il pourrait déposer son bilan auprès du tribunal de commerce de Bobigny avant la fin du mois.

1 mn

Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

Six mois après être passé au bord du gouffre, le Comité central d'entreprise (CCE) d'Air France pourrait, cette fois, se déclarer en cessation de paiement, et ce, avant la fin du mois.

Réuni lundi, le CCE de la compagnie aérienne s'est prononcé contre la proposition d'un nouvel emprunt. En juillet dernier déjà, il avait adopté un plan de départs volontaires couplé à un emprunt bancaire afin d'éviter la cessation de paiement. Didier Fauverte (CGT), secrétaire général de l'organisme, a été mandaté pour se rapprocher du tribunal de commerce de Bobigny afin d'envisager une procédure dans ce sens.

Quatre syndicats (CGT, FO, CFDT, CFE-CGC) avaient alors adopté ce plan qui prévoyait 90 départs volontaires du CCE, soit près d'un tiers du personnel. Il s'agissait alors d'alléger de 35% la masse salariale afin de débloquer le dossier de financement auprès des institutions bancaires. Deux banques avaient ainsi apporté une ligne de crédit d'un montant de 12,5 millions d'euros. Six mois plus tard, l'organisme n'a pas souhaité recourir une nouvelle fois à l'endettement.

Problèmes de gestion

Ce n'est pas la première fois que la gestion de l'organisme est mise en cause. En 2010, un audit sur la gestion du CCE d'Air France avait mis en évidence de graves problèmes de fonctionnement. "Certaines natures de dépenses sont sujettes à interrogation quant à leur bien fondé ou à leur intérêt pour ce qui concerne la réalisation de l'objet social ou culturel du CCE d'Air France", indiquait alors l'audit réalisé par une société indépendante.

1 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 22
à écrit le 16/01/2013 à 9:01
Signaler
ce n'est pas du syndicalisme,ça s'appelle ....autrement.Il faut s'appliquer les leçons qu'on donne aux autres et arrêter le copinage,le n'importe quoi ...avec l'argent des autres.De l'honnêteté et de la rigueur,c'est trop demander aux appara(chics) s...

à écrit le 16/01/2013 à 8:45
Signaler
Les fournisseurs des CE d'entreprises publiques ou se comportant comme telles sont prévenus: s'abstenir, ou être payés au cul du camion (du wagon, de la rame de métro, du compteur bleu...) ou pratiquer des tarifs majorés couvrant ce risque d'impayés....

à écrit le 15/01/2013 à 17:47
Signaler
CCE d'Air France c'est un frère jumeau d'EDF, SNCF, RATP etc gouverné par une république bananière de syndicaliste de la fonction publique. On ne sera pas surpris du dépôt de bilan.

à écrit le 15/01/2013 à 17:04
Signaler
Vous avez là l'exemple de la bonne gestion préconisée par des incapables quand ils ne sont pas aux commandes. Soit ce sont des nuls soit ils ont trempé le doigt dans le pot de confiture, un doigt en forme de louche. Mais au fait,un patron qui se met ...

le 15/01/2013 à 18:08
Signaler
De quoi un CE mis en faillite non mais là j'hallucine, non non je m'y oppose et cela devrait être interdit, ils n'ont cas faire un emprunt sur 30 ans et rééchelonner leur dette.... C'est aux salarié de cette entreprise de payer et non à des créancier...

le 17/01/2013 à 14:59
Signaler
Il y a aussi une autre spécificité bien française: les fautes d'orthographe!!! Vous pouvez dormir tranquillement les seuls perdant seront les salariés dans cette histoire comme toujours d'ailleurs!

à écrit le 15/01/2013 à 15:44
Signaler
Les syndicats qui licencient ? Mais il faut faire grève !

à écrit le 15/01/2013 à 15:33
Signaler
Si ce n'était qu'à Air France....

à écrit le 15/01/2013 à 15:18
Signaler
les leçons qu on leurs a données n ont pas faits leurs effets et les voila qu ils doivent rendre des comptes et l on ne pourra pas dire que l on a pas fait tout ce qu il fallait pour qu ils puissent exister mais on écoute plus rien dans ce pays.

à écrit le 15/01/2013 à 13:59
Signaler
Les donneurs de leçons pris à leur propre piège.

à écrit le 15/01/2013 à 13:58
Signaler
Les donneurs de leçons pris à leur propre piège

à écrit le 15/01/2013 à 13:55
Signaler
il faut arreter ces types comites d entreprises publiques qui pompent l argent publique et ces toujours les memes qui en profient les amis syndiqués et leurs entourages !

à écrit le 15/01/2013 à 13:54
Signaler
Et que devient l'enquête sur le CE d'EDF et le financement de la CGT? Bizarrement dès que ça touche au nucléaire, communistes et UMP ou PS trouvent un arrangement pour que rien ne sorte...

le 15/01/2013 à 17:00
Signaler
Il n'y a pas que dans le nucléaire, les procès s'éternisent et les condamnations sont rares.

à écrit le 15/01/2013 à 13:49
Signaler
Alors, c'est un peu facile, mais ça fait plaisir de se moquer des syndicats. On peut leur retourner leur discours habituels en vrac: Patrons voyous! C'est inadmissible que ce soit au salariés de CE de trinquer pour cette gestion calamiteuse. Les patr...

à écrit le 15/01/2013 à 13:36
Signaler
Une bonne nouvelle. Cela permettra de repartir sur des bases saines. L'objectif sera bien évidemment de ne pas recommencer avec les mêmes et de mettre les points sur les i dès le début.

à écrit le 15/01/2013 à 13:24
Signaler
Et que devient le CE du CE d'EDF ? Ils doivent se gaver un max...

à écrit le 15/01/2013 à 13:23
Signaler
les comités d'entreprises, les mutuelles de fonctionnaires, le social de la fonction publique, les retraites, la sécu ... tout cela est géré par les syndicats (CGT, CFDT, FO) chacun mon tour ou chacun pour soit ! le triste ces gens sont dans l'incapa...

à écrit le 15/01/2013 à 13:12
Signaler
Syndicaliste-patron voyous il faudrait revoir leur rémunération à la baisse !!!!

à écrit le 15/01/2013 à 13:03
Signaler
Gérer un CE, c'est tout un métier qui demande des professionnels dans le social et le culturel !

le 15/01/2013 à 16:39
Signaler
Pour avoir des multiples Châteaux,réservés aux Pontes; Pour financer indirectement l'électorat municipal,en construisant la piscine de prestige voir olympique dans un village de 3000 habitants??? C'est effectivement social et culturel pour s'impreg...

à écrit le 15/01/2013 à 12:13
Signaler
Ils sont beaux nos syndicats,donner des lecons de gestion et voila le resultat leurs travaillent. J'espere que les syndicats de la maison vont faire GREVE et pourquoi pas reprendre la maison LOL................

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.