Air France : « si des investisseurs veulent entrer au capital de HOP ! , nous ne sommes pas contre »

 |   |  144  mots
Copyright Reuters
Le PDG d'Air France n'est pas hostile à l'entrée dans le capital d'un investisseur public ou parapublic mais souhaite qu'Air France reste majoritaire.

Appel aux investisseurs. Lundi, lors de la présentation de la compagnie HOP ! qui regroupera les filiales régionales existantes Regional, Britair et Airlinair dont les marques vont disparaître, le PDG d?Air France Alexandre de Juniac a expliqué la position de la compagnie sur une éventuelle ouverture du capital. « L?ouverture du capital n?est pas une condition nécessaire au fonctionnement de HOP ! Mais si un investisseur publics ou parapublic veut prendre une part minoritaire dans le capital, nous ne sommes pas contre », a déclaré Alexandre de Juniac.
Aujourd?hui, les trois compagnies qui sont chapeautés par un holdin (filiale d?Air France à 100% d?Air France) qui s?appelle Air Union et qui va être rebaptisé HOP ! à l?occasion de la prochaine assemblée générale dans 15 jours, a précisé Lionel Guérin, le PDG de HOP !

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 30/01/2013 à 11:13 :
HOP ou comment s'envoyer en l'air pour pas cher avec si possible l'argent du contribuable
a écrit le 30/01/2013 à 6:15 :
je vais prendre mon vol, c'est par où la salle Hop ?.......
a écrit le 30/01/2013 à 5:23 :
Suggestion de titre de la Tribune dans un an : "Hop, le flop"... let's hope not! (et pour ceux qui ne parle pas bien anglais "hop" et "hope" ne se prononce pas du tout de la même façon... :-)
a écrit le 29/01/2013 à 14:43 :
Et encore un qui n'est pas contre le pognon public ou parapublic :-) On voit là la grandeur de nos dirigeants :-)
a écrit le 29/01/2013 à 10:51 :
faire du low cost avec des vieils avions, ça promet d'être cheap.
Réponse de le 29/01/2013 à 18:18 :
Mais 80% de la flotte à mois de 5 ans , vous parlez savoir monsieur !
a écrit le 29/01/2013 à 10:45 :
A tout hasard, si chez Ryanair ils sont assez fous pour prendre des parts et faire évoluer les mentalités..... -)-)-)
Réponse de le 29/01/2013 à 11:17 :
Il est vrai que Ryanair est un modèle de management humain, sans aucune ironie de ma part...
Réponse de le 29/01/2013 à 14:45 :
@tco1: t'as mal lu, il veut de l'argent public, pas privé...donc exit Ryanair.
a écrit le 29/01/2013 à 10:13 :
et klm,air italia
a écrit le 29/01/2013 à 8:29 :
Traduction du langage diplomatique : "on a essayé de faire venir des investisseurs, mais ils n'y ont pas cru..."

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :