La France ne veut rien lâcher à Emirates et Qatar Airways

Frédéric Cuvillier, le ministre des transports, estime que la priorité est à la compétitivité des compagnies françaises, notamment celle d'Air France. Les demandes de droits de trafic en France exprimées par les deux compagnies moyen-orientales ne sont donc pas prioritaires.

1 mn

Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

Frédéric Cuvillier, le ministre des transports a un avis assez clair sur les demandes de droits de trafic supplémentaires en France exprimés par Qatar Airways et Emirates, deux compagnies du Golfe persique dont le développement contribue à affaiblir Air France. Il a bien fait comprendre ce mardi sa réticence à ouvrir les vannes. « Ce n'est pas la même chose d'attribuer des nouvelles lignes en période de croissance et en période de contraction de l'activité. Ce qui nous importe, c'est la compétitivité de nos compagnies aériennes, d'Air France notamment (...) qui va très mal», a déclaré Frédéric Cuvillier.

Le Qatar agacé

Selon lui, la question des droits de trafic « passe par un équilibre et par la réciprocité », deux mots qu'il a martelés au cours de son intervention. « La période faste où il paraissait bon d'être souple sur les attributions de ligne, aurait dû s'accompagner d'une stratégie d'équilibre. Cela n'a pas été le cas ».

Emirates et Qatar Airways demandent de nouveaux droits en province. Agacé par le refus français, le premier ministre du Qatar a même envoyé un courrier à Jean-Marc Ayrault. Ce vendredi, Frédéric Cuvillier doit recevoir l'ambassadeur du Qatar en France, Mohamed Jaham Al Kwari. Alors que ces compagnies qui sont de gros acheteurs d'Airbus, et que des menaces d'annulation de commandes avaient été agitées par le passé pour obtenir de nouveaux vols en France, le ministre des transports a indiqué qu'Airbus n'était jamais intervenu dans ces dossiers depuis qu'il a pris la charge de ce ministère il y a un an.

 

1 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 39
à écrit le 01/06/2013 à 12:00
Signaler
Bonjour Quand les opérateurs du golfe réclament des droits de trafic supplémentaires pour desservir d'autres villes en France que Paris on en fait une affaire d'Etat et on considère que c'est une menace pour Air France, d'où le refus de la DGAC. Pa...

à écrit le 30/05/2013 à 20:45
Signaler
Le gouvernement fera ce que les émirs souhaitent. De toutes façons AF est une compagnie moribonde appelée à être absorbée par plus gros qu'elle. EasyJet et Ryanair ont mis la main sur le moyen courrier. Reste le long courrier qui sera partagé à terme...

à écrit le 29/05/2013 à 15:01
Signaler
Nous sommes en guerre économique et monétaire et nous vendons nos AIRBUS et achetons notre pétrole en DOLLARS; les dés sont malheureusement pipés et nous sommes perdants à tous les coups.

à écrit le 29/05/2013 à 14:05
Signaler
Enfin un ministre qui a l'air de comprendre la situation. L'Europe est entrain de se faire laminer des deux côtés. Vers l'est, on nous dit qu'il faut laisser les compagnies du golfe venir siphonner la clientèle européenne car ils achètent des Airbus....

à écrit le 29/05/2013 à 10:15
Signaler
Une entreprise semi-publique remplis de fonctionnaire encore en activité qui va mal ne surprendra personne... après la disparition future de la SNCM de Marseille viendra Air France, la SNCF... un grand bien pour les finances de l'état et les contribu...

le 29/05/2013 à 14:05
Signaler
Air France est une entreprise privée... l'état a des billes mais de façon minoritaire. mieux vaut être informé avant de balancer des conneries.

le 30/05/2013 à 8:52
Signaler
Depuis 1999 l état n est plus majoritaire. !!!

le 30/05/2013 à 20:50
Signaler
@marseye & loudie: ne jouez pas avec les mots, vous savez parfaitement que l'Etat a tout à dire... Il est minoritaire, mais pas en tant que décideur, demandez donc ce que Juniac en pense... Continuez à faire l'autruche, les Allemands commencent tout ...

à écrit le 29/05/2013 à 9:47
Signaler
on verra ce qui va se passer quand ces compagnies annuleront leurs commandes Airbus

le 31/05/2013 à 4:56
Signaler
non car ils n ont pas le choix ,ils sont oblige de prendre airbus et Boeing car ces avionneurs couvre la gamme nécessaire a leur besoins.

à écrit le 29/05/2013 à 9:06
Signaler
Ah la compagnie EMIRATES et son chantage permanent ... un bel exemple de réussite ... Si on a pas de nouveaux créneaux on ne commande pas de Rafal... Si on n'a pas de nouveaux créneaux on achètera pas de nouveaux AIRBUS... Pas d'impots, pas de charg...

le 31/05/2013 à 4:57
Signaler
bien vu

à écrit le 29/05/2013 à 9:05
Signaler
Les compagnies du Golfe dont Emirates n'ont pas le choix. Pour soutenir leur développement ils sot obligés de passer par Airbus. Notamment Emirates qui s'est bien foutu de la g... de Sarkozy : ils ont menacé d'annuler des commandes de 380 alors qu'Ei...

à écrit le 29/05/2013 à 8:03
Signaler
dans la presse internationale de ce-jour on lit: les Emirates lancent les travaux d'une 2.e centrale nucléaire en présence du ministre du commerce sud-coréen et de Korea Electric Power Corp. Valeur du projet 20,4 milliards US$ Commentaires:France fai...

le 30/05/2013 à 20:54
Signaler
Bien dit... Même qu'on entend le coq hurler "cocoricouac"...

à écrit le 28/05/2013 à 23:09
Signaler
sont en train de verser dans le chantage et l'abus, ce sont des choses qui finiront par leur coûter cher. Turkish Airlines se développe vite et souhaite acquérir de nouveaux avions, les créneaux qataris pourraient les intéresser. Enfin, nos "amis" du...

à écrit le 28/05/2013 à 22:01
Signaler
Et oui normal qu il y ait prise de conscience ! comme en Allemagne Canada USA ... Brésil ! leurs droits de trafic sont déjà largement en défaveur des autres transporteurs .

à écrit le 28/05/2013 à 20:10
Signaler
Espérons que Qatar et Emirates auront les coui*** d'aller jusqu'au bout de leurs menaces et d'annuler les (futures) commandes passées chez Airbus. Comme ça on aura droit à des nouveaux records de chute de popularité ...

le 28/05/2013 à 21:18
Signaler
Pas d'accord car risque de licenciements,aujourd'hui trop de chomeurs.Si c'est toi qui est licencié tu n'as plus que tes yeux pour pleurer.

le 28/05/2013 à 23:43
Signaler
On attend toujours la super commande de rafale !!! Hahaha on a pas deja l impression de se faire avoir ?

le 29/05/2013 à 8:33
Signaler
Et ils iront acheter leurs 380 chez Renault, peut-être ?? Assez de cet écrasement par des pays rentiers qui vivent de leur pétrole sans n'avoir rien à faire pour cela. Ils confient l'exploitation aux occidentaux et en récupèrent les dividendes. Et e...

le 29/05/2013 à 20:41
Signaler
@ Paul, vous trouvez que le protectionnisme fonctionne à merveille en France? Peut être qu'avec "leurs règles sociales différentes" comme vous le dites si bien ils ont tt compris et eux au moins n'ont pas une économie morose !

à écrit le 28/05/2013 à 19:19
Signaler
Pourquoi défendre Air France alors que nous sommes en mondialisation.Pauvres SOCIALISTES ils n'ont rien compris au marché mondial.C'est comme avec la SNCF pour le fret.il faut de la concurence pour faire baisser les prix.

le 28/05/2013 à 19:31
Signaler
Ben je suis bien d'accord, sauf que la droite faisait pareil.... Le problème se pose depuis très longtemps. (que ce soit pour la sncf ou AF)

le 28/05/2013 à 22:42
Signaler
On se moque que la droite est fait la meme chose,aujourd'ui c'est la gauche qui est au gouvernement qu'il prenne leur responsabilité,ce que j'en doute.

le 28/05/2013 à 22:50
Signaler
@ trol3549 C'est toi qui n'a rien compris... Emirates ne paie pas de charges sociales, a le pétrole à des prix préférentiels. Techniquement ce n'est pas de la mondialisation, mais de la concurrence déloyale! Donc si on ouvrait tous les marchés, AF n'...

le 29/05/2013 à 1:24
Signaler
àHervé : ce qui est inquiétant c'est que votre affirmation "on peut dire adieu à 50'000 emplois, car personne ne voudra garder des employés en France.." soit considéré comme un fait acquis et normal !!! Il serait temps que le gouvernement se penche s...

le 29/05/2013 à 5:28
Signaler
@Lyon 69. La France est le pays où l'on il se crée le plus d'entreprise et où l'investissement étranger est l'un des plus fort du monde. Les charges sont pratiquement les mêmes dans tous les pays européens. S'il vous plait arrêtez de répéter ce que v...

le 29/05/2013 à 11:55
Signaler
Pour avoir étudié les finances publiques, en effet la pression fiscale en France n'est pas la plus frappante en Europe et on est bel et bien le pays qui attire le plus de financement en Europe, les investisseurs reconnaissent les qualités du travail ...

à écrit le 28/05/2013 à 18:59
Signaler
Cela s'appelle: Défendre un monopole.

le 28/05/2013 à 22:02
Signaler
On met un espace avant les deux points, pas de majuscule après et Air France ne dispose d'aucun monopole.

le 28/05/2013 à 23:04
Signaler
vous ne savez visiblement pas ce qu'est un monopole, vous auriez donc mieux fait de ne rien dire.

le 29/05/2013 à 0:06
Signaler
Vous auriez dû vous abstenir de répondre, Tip a bien raison, AF ne dispose d'aucun monopole, je tiens à vous rappeler que dans le dossier de la vente de Rafal au Qatar, leur concéder des lignes d'exploitation en France, au détriment justement d'AF ét...

le 29/05/2013 à 8:36
Signaler
Bravo, vous semblez avoir quelques difficultés avec la notion de "monopole". Un monopole est "un privilège exclusif de faire quelque chose". Où voyez-vous qu'Air France a un monopole ??

à écrit le 28/05/2013 à 18:51
Signaler
Pfff Ils lâcheront. Ces pays achètent des Airbus en pagailles. Fabriqué à Toulouse. Et le quatar est actionnaire de bcp de boîtes françaises. Ils lâcheront les veaux zairault, le flan, le montebourg et autres grand intellectuels que nous avons élus.....

à écrit le 28/05/2013 à 18:32
Signaler
Par contre pour Etihad.....

le 28/05/2013 à 19:32
Signaler
Partenaire prévlégié d'Air France!

à écrit le 28/05/2013 à 18:09
Signaler
Ne lâchons rien !! Pour une fois je suis d'accord avec la résistance de notre gouvernement.

le 29/05/2013 à 3:16
Signaler
+1 Pour une fois qu'ils "osent" affronter les pétrodollars... mais pour combien de temps?

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.