Voyages d’affaires et low-cost, une liaison dangereuse pour Air France

 |   |  475  mots
Plus de 20% des passagers d'Easyjet sont des hommes d'affaires
Plus de 20% des passagers d'Easyjet sont des hommes d'affaires
Selon une étude réalisée par Mondial Assistance et Déplacements Pros, 52% des voyageurs d'affaires ont déjà volé sur une compagnie à bas coûts au premier semestre en France. Air France prépare une riposte pour reconquérir cette clientèle précieuse.

Voyager avec une compagnie à bas coûts est désormais entré dans les mœurs des hommes d'affaires français. Selon une étude réalisée par Mondial Assistance et Déplacements Pros publiée à Paris au salon du tourisme IFTM Top Resa qui ferme ses portes ce vendredi, 52% des voyageurs d'affaires interrogés, issus d'entreprises de toutes tailles, indiquent avoir voyagé au moins une fois sur les Easyjet, Vueling et autres au premier semestre 2013 et 31% entre deux et quatre fois. Seuls 17% des voyageurs disent ne pas y avoir eu recours. L'étude révèle que 78% des responsables de politiques voyages en entreprises font désormais confiance aux compagnies à bas coûts, contre 22% qui ne leur font pas confiance.

Confiance

"En cinq ans, la confiance dans les compagnies à bas prix a été doublée", note l'étude. "Aujourd'hui la low-cost est vue comme sûre, compétitive et facile", précise l'étude. "Le succès des low-cost se confirme d'année en année et principalement sur les liaisons européennes. Le souhait de Ryanair de s'ouvrir au voyage d'affaires et l'offre dédiée d'Easyjet sont autant de pas vers la conquête des voyages court et moyen-courrier", souligne l'étude. Citer Ryanair dans le voyage d'affaires est curieux, alors que la compagnie s'est focalisée sur la clientèle loisirs. Sa présence sur les aéroports secondaires constitue un handicap de taille. L'absence d'un nombre de vols important par ligne aussi. En revanche, Easyjet a très tôt ciblé les voyageurs d'affaires. La compagnie s'est positionnée très vite sur les aéroports principaux (Orly, Roissy, à Paris par exemple) et a préféré constituer un réseau moins dense que sa rivale irlandaise en termes de villes desservies mais en proposant sur chacune de ses liaisons un nombre de vols permettant de faire un aller-retour dans la journée. Ce type de voyage reste la grande vedette du déplacement professionnel cette année, rappelle l'étude. Résultat, Easyjet, plus de 20% des passagers d'Easyjet en France sont des voyageurs d'affaires.

Air France va réorganiser son offre

Ce phénomène est un casse-tête pour Air France. Cette clientèle représente une très grande partie du chiffres d'affaires réalisée sur ses vols point-à-point court et moyen-courriers, lesquels sont lourdement déficitaires. La concurence des low-cost entraîne une dégradation de la recette dite Affaire et un recul des abonnés. Air France travaille sur une nouvelle offre. Déjà, depuis quelques mois, la compagnie a mis en place un tarif "Week", une offre flexible sous condition qui rencontre un cerain succès. Mais ils ne compensent pas l'érosion observée sur les tarifs les plus élevés, notamment les "full flex". Air France devrait communiquer sa riposte mi-octobre.

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 28/09/2013 à 11:37 :
Mes voyages d'affaires sont a 100% sur AF en classe J. Mon entreprise nous interdit les compagnies Low cost.
a écrit le 28/09/2013 à 2:21 :
Capacité de réaction d'un gastéropode!
On va étudier un nouveau tarif... On aimerait bien que ce tarif soit proche de celui qui n'a plus de succès etc etc..
La vérité, AF ignore que dans la langue française il existe le terme "libre" (qui concerne les individus) et le terme "concurrence" (qui concerne les compagnies & leur personnel)....
Le monopole vit ses dernières années, c'est une chance formidable pour tous les frenchies... Vive la France, pas nécessairement Air France :-)))
Réponse de le 28/09/2013 à 13:07 :
Si on aime la France, on doit en toute logique aimer Air France .. Leurs histoires sont tellement liées. Sans Air France ne serait probablement ce qu'elle est aujourd'hui, et inversement.
Cessez de dénigrer systématiquement AF, elle a fait de très gros efforts depuis le début des annees 2000 ... En vous proposant le plus gros réseau inter-continental au départ de l'Europe, en vous proposant plus de 23 000 opportunités de correspondances à CDG, en ne délaissant aucun territoire Francais, en proposant La Navette ... Et plus récemment, les prix MiNi, en présentant une nouvelle offre en moyen courrier ainsi que son nouveau siège eco long courrier.
Air France fait beaucoup alors merci de vous défouler sur autre chose.
Réponse de le 28/09/2013 à 20:23 :
@ASAF: c'est quoi ce post mi-mélodramatique mi-AF-public relation? Merci de nous préciser que AF à fait des efforts depuis DEUX MILLE.....encore heureux!! En plus vous biaisez la réalité: Les prix mini sont uniquement pour contrer Easyjet, pas pour faire une faveur aux Français, vous avez fumé ou quoi?
Réponse de le 28/09/2013 à 22:37 :
@TAM : Je n'ai jamais dit que c'était une faveur faite aux Francais ;)
Je remets les choses dans leur contexte ... Les Francais ne cessent de glorifier les low-cost et autres compagnies du Golfe alors que ces dernières n'ont rien fait pour le développement de la France ou pour son histoire. C'est tout
Réponse de le 29/09/2013 à 20:29 :
@ASAF: je ne suis pas d'accord avec vous. Depuis que Emirates est à Nice, les Coréens, Chinois et Australiens sont foison à venir faire du tourisme et a dépenser de l' argent, ce qui était rare pré-Emirates. De même la base Easyjet à Nice permet a des gens de Belfast, Edimbourg, Newcastle de venir en vol direct déverser de l' argent sur l'economie locale. Il faut voir tous les aspects de la concurrence, pas seulement l' aspect créations de richesse des seuls 10.000 employés AF....l' argent venant de l' exterieur est une manne pour la France et les flottes étrangères y contribuent
a écrit le 28/09/2013 à 0:56 :
Il est pas un peu malade le pilotin avec sa fixette incroyable sur le staff AF. Mon vieux, vous êtes pitoyable ! Faut consulter !!!
a écrit le 28/09/2013 à 0:05 :
Bonsoir ,
A tous les envieux de notre belle compagnie nationale ,stopper vos jalousie sur les agents AF et essayer de sauver nos industries en achetant que français et en faisant vivre que nos entreprises.
Cordialement .
DGI AF.

Réponse de le 28/09/2013 à 20:26 :
Pour le moment notre "belle" compagnie nationale ne l'est pas tellement....et puis s'il faut tellement acheter Français, adresser votre complainte au département "flotte" de AF avec ses 50 et quelques Boeing 777 made in USA
a écrit le 27/09/2013 à 18:41 :
Vous oubliez de mentionner leurs grèves chroniques. les Américains pour qui je travaillais appelaient la compagnie "Air Strike" ou "Air Chance", et refusaient de voyager sur ses lignes. AF a survécu si longtemps parce que les fonctionnaires des services publics n'avaient (jusqu'ici?) pas le choix d'aller voir ailleurs.
Réponse de le 27/09/2013 à 21:32 :
La gratuité de Vol du personnel A.F et de ses Familles, sur toute la planète, en classe grand luxe, et leurs escales partout dans les hôtels les plus haut de gamme de chaque pays, font d'eux des enfants gatés, donc rebelles et susceptibles. GREVE..........................
Réponse de le 27/09/2013 à 22:26 :
Et quand on les regarde passer, à la queue leu leu, dans la zone rejoindre leur avion à embarquer : Ils ne sont pas peu fiers, quels mines d'orgueil arborent-ils à chaque fois.
Réponse de le 28/09/2013 à 0:04 :
@pilotin
l'aversion pathologique au personnel d'AF que vous rabachez sans cesse est probablement le fruit d'une frustation de n'avoir jamais pu intégrer cette Compagnie .Vos interventions n'ont jamais rien à voir avec le sujet des articles ,sinon l'occasion pour vous de déverser votre haine .Ce que vous dites est complètement faux .
Réponse de le 28/09/2013 à 11:27 :
@latour : ben non c'est vous qui avez faux. Je connais grand nombre de PNT AF, faut voir comment ils se la pète que ce soit au départ ou en escale ou en dehors. Ils se prennent pour des cadors.
Réponse de le 28/09/2013 à 13:10 :
Ça fait un bout de temps qu'Air France n'a pas connue de grève généralisée ... Alors arrêtez de sans cesse mettre ça sur le devant de la scène. Ça en devient ridicule ... Un peu comme votre haine d'Air France.
Comme à vos amis américains, ils font erreur ... Surtout quand on sait qu'AF-KLM-DELTA-ALITALIA génère 25% de l'offre Europe-USA avec 250 vols par jour ... Vous ne trouverez pas mieux qu'eux pour aller aux US ;)
Réponse de le 28/09/2013 à 18:56 :
@ltm
cette appréciation est subjective , sur les éléments objectifs énoncés par Pilotin , il a tout faux
a écrit le 27/09/2013 à 18:07 :
Enfin un concurrent à Air France. Maintenant c'est à eux de jouer et d'améliorer la qualité de service et le prix afin de séduire les clients. Je sais que c'est nouveau, mais c'est le bienfait de la libre concurrence. Vivement que nous voyons la même situation pour la SNCF, la RATP, la Poste etc. etc. etc.
a écrit le 27/09/2013 à 14:11 :
@ La Tribune: il faudrait réactualiser vos photos sur Easyjet. Vous montrez un B737 alors que leur flotte est depuis un moment exclusivement composée d'Airbus A319/20.
Réponse de le 27/09/2013 à 15:29 :
@jeff : l'article ne parle pas de la flotte...
a écrit le 27/09/2013 à 13:51 :
Mais non, c'est impossible! les grands stratèges de AF avaient identifié que les clients Easyjet (car c'est elle qui fait mal en business intra europe) étaient bas de gamme. Leurs clients, à eux, n' étaient pas cheap au point de les laisser tomber. Et ça s'appelle analyste a 5K euros par mois. Ils se fourvoient pour TOUT comme ça, Quelle rigolade! Encore un point ou AF a failli sur les années passées, ça et ne pas être foutu de savoir le contenu de sa soute au départ de Caracas. Une tonne et demi de masse en plus non déclarée sur le loadsheet....AF, what else!?!
Réponse de le 27/09/2013 à 15:30 :
Oui, souvenons nous il y a peu, du mépris ostentatoire d'A.F à l'endroit de ces compagnies, et de par ailleurs ses certitudes de Catégorie de Clientèle acquise à n'importe quel prix.
Réponse de le 27/09/2013 à 16:26 :
C'est une question de service. Pour avoir prix des vols sur les deux compagnies ces derniers mois, je préfère de très loin le service Easyjet, toujours efficace et impeccable.
Easyjet c'est LA révolution industrielle de ces 10 dernières années. Et évidemment, la France à encore complètement raté le virage.
Réponse de le 28/09/2013 à 8:59 :
Votre commentaire est totalement faux vous n'avez certainement jamais pris l'avion de votre vie. Je ne dis pas que sur Air France c'est super mais sur EasyJet c'est totalement nul aucun service car on ne vous donne rien. Vous espérez recevoir un billet gratuit comme cela vous pourrez faire votre baptême de l'air. C'est vous qui avez raté le virage.
Réponse de le 28/09/2013 à 13:03 :
Je préfère de loin Air France avec la Navette notamment ... Un service rapide, efficace, impeccable comme vous le dites ;) Avec du personnel 100% francais et beaucoup plus de vols chaque jour qu'EZY.
Réponse de le 28/09/2013 à 17:58 :
C'est curieux comme les auteurs de nombreux commentaires dénigrent AF et plus généralement la France. Mais si la France est si nulle, c'est aussi à cause de vous, mes chers compatriotes. La France est ce que nous, collectivement, en faisons. Que vous le vouliez ou non, vous en faites partie.
a écrit le 27/09/2013 à 13:31 :
C'est aussi la dégradation du programme de fidélisation pour s'aligner sur les autres et le peu d'intérêt des cartes de fidélité comparativement aux tarifs des low-costs qui ont amené progressivement les clients à se poser la question de l'intérêt de la fidélité à une compagnie.
Réponse de le 27/09/2013 à 21:17 :
Fidèle d'A.F pendant 20 ans, le plan d'économie de 2011, a sérieusement raboté l'avantage de leur carte "flying blue" : elle ne présente vraiment plus aucun intérêt, y compris vis à vis des compagnies classiques, non low-cost. Les plans d'économies A.F rendent de plus en plus médiocres et dégoutants les repas à bord. A.F ne représente plus aucun intérêt, lors de mes déplacements successifs.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :