Péages : les tarifs vont augmenter de 0,8% en moyenne

 |   |  169  mots
Les augmentations de prix seront comprises entre 0,35% et 1,23% sur les grands réseaux, gérés par les sept sociétés concessionnaires historiques.
Les augmentations de prix seront comprises entre 0,35% et 1,23% sur les grands réseaux, gérés par les sept sociétés concessionnaires historiques.
Il s'agirait d'une des plus faibles hausses depuis 10 ans. Les augmentations de prix seront comprises entre 0,35% et 1,23% sur les grands réseaux, a annoncé lundi le ministère des Transports dans un communiqué.

+ 0,8%. Telle devrait être la hausse moyenne des tarifs de péage des autoroutes en 2014, hors effet de l'augmentation de la TVA, a annoncé lundi le ministère des Transports dans un communiqué. Ce sera l'une des progressions les plus faibles des dix dernières années - la hausse moyenne s'élève à 1,90% depuis 2003 - assure le ministre Frédéric Cuvillier.

Des hausses de tarifs comprises entre 0,35% et 1,23%

Les augmentations de prix seront comprises entre 0,35% et 1,23% sur les grands réseaux, gérés par les sept sociétés concessionnaires historiques représentant 95% du réseau concédé français. Pour rappel, les autoroutes françaises sont concédées à des sociétés privées, qui en assurent le financement, la construction, l'entretien et l'exploitation en contrepartie de la perception d'un péage.

Auparavant, les sociétés de gestion d'autoroutes APRR et AREA avaient respectivement annoncé une augmentation moyenne de 0,80% et 0,84% des tarifs de péages sur leurs réseaux à compter du 1er février.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 30/01/2014 à 14:20 :
Sans compter que les sociétés d’autoroutes et notamment VINCI menent depuis quelques années une multitude de travaux dits de modernisation des autoroutes. Ces travaux sont un argument servant uniquement à justifier une augmentation fulgurante des tarifs autoroutiers… Tarifs qui seront maintenus une fois que VINCI se sera débarrassé de toute contrainte d’entretien et de personnel. C’est comme ca que nous allons leur payer une rente dorée !!
a écrit le 28/01/2014 à 20:39 :
C'est normal qu'ils augmente si peux en début d'année, les tarifs on beaucoup augmenté en aout dernier...
a écrit le 28/01/2014 à 16:38 :
Chambéry lyon en 2012 : 10 €
Chambéry lyon en 2013 : 10,50 € ( + 5 %)
Chambéry lyon en 2014 : 11 € (+4.6 %)

et partout ailleurs c'est pareil !!
a écrit le 28/01/2014 à 14:31 :
la cour des comptes a donné son avis, le mien est celui du pigeon qui n'arrête pas de payer toujours payer plus cher et pour à la fin se retrouver avec des machines à la place des hommes. Donc moins d'emplois et cela sans que les contrats de concession ne prévoient aucune contrainte de service "humain". continuez ..vous êtes sur la bonne voie.
Alors je refuse et je prends (quand cela est possible) la file où il y a quelqu'un à la guérite, de même à La Poste et au Supermarché. J'ai un bon travail mais je pense à tous ces petits(non péjoratif) postes qui pourraient faire baisser le chômage...
a écrit le 28/01/2014 à 13:03 :
Attention cette augmentation est en trompe l’œil, elle est faible mais cela fait partie d'une stratégie plus globale de faire revenir les Français sur l'autoroute qu'ils utilisent de moins en moins . . Le deuxième axe cette stratégie c'est le lobbying autoroutier qui essaye de faire passer la vitesse à 70km/h sur les nationales ( 80 est une première étape ) . . .L'état se couche devant se lobby vous ne pouvez pas savoir à quel point
a écrit le 28/01/2014 à 12:45 :
Et que font nos élus ? rien comme d'habitude.... des sociétés ultra-rentables sans emploi à la clef... que de la mauvaise gestion... ou prise illégale d'intérêts ? qui est actionnaire de vinci, des ASF, de APRR, etc etc.
a écrit le 28/01/2014 à 12:23 :
La France n'est pas un pays de citoyens. C'est devenu un fonds de commerce où les français sont des clients. Tant qu'ils ont des sous. Prenons garde, la pauvreté augmente rapidement et dans des proportions importantes.
a écrit le 28/01/2014 à 12:14 :
Comme à chaque fois, ces augmentations sont supérieures au chiffre de l'inflation annuelle en mois glissant (0,7% récemment annoncé). Et bientôt avec une vitesse ramenée à 120 km/h (par beau temps) comme y tient fort Valls. Et de nombreux travaux de réfection, impactant la circulation, que les sociétés d'autoroute mettent en avant comme contrainte de leur délégation de service public. N'y aurait-il pas comme une arnaque récurrente? Allo la cour des comptes?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :