La Cour des comptes dénonce le prix des péages autoroutiers

 |   |  319  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : Reuters)
Dans un rapport publié ce mercredi 24 juillet, la Cour des comptes dénonce la cherté des péages autoroutiers. Les Sages de la rue Cambon estiment que les négociations entre l'Etat et les sociétés autoroutières se font toujours au profit de ces dernières.

Voilà une nouvelle qui plaira sûrement aux automobilistes sur la route des vacances... La Cour des comptes dénonce la cherté des péages autoroutiers - qui avaient augmenté de 1,9% le 1er février 2013 - dans un rapport publié ce mercredi 24 juillet. Les Sages de la rue Cambon reprochent également à l'Etat de ne pas assez s'imposer dans la fixation des tarifs négociés avec les sociétés autoroutières depuis leur privatisation en 2006. 

>> Lire aussi: Les prix des péages ne tiennent pas la route

Les relations entre l'Etat  et les groupes privés Vinci Autoroutes, APRR (Autoroutes Paris-Rhin-Rhône) et Sanef (Société des autoroutes du Nord et de l'Est de la France) - qui représentent, à elles seules, les trois quarts du réseau autoroutier français - sont fixées par des contrats de concessions. "Le rapport de force apparaît plus favorable aux sociétés concessionnaires" qu'aux pouvoirs publics, juge la Cour des comptes.

Des augmentations de tarifs supérieures à l'inflation

Ce bras de fer faussé se fait au détriment des usagers, qui voient le prix des péages augmenter pour financer l'entretien et la modernisation des autoroutes, ainsi que le réaménagement vert. D'après l'institution, le système retenu pour calculer l'évolution des tarifs a ainsi conduit à des augmentations "supérieures à l'inflation". Au final, Vinci Autoroutes, APRR et Sanef ont touché, en 2011, 7.6 milliards d'euros grâce aux péages.

Autre problème ciblé par la Cour, le manque d'exigeance de l'Etat "en cas de non-respect de leurs obligations par les concessionnaires, qu'ils s'agisse de préserver le patrimoine, de respecter les engagements pris dans les contrats de plan ou de transmettre les données demandées". Les Sages recommandent donc de "mettre en oeuvre des dispositions contraignantes" et de "réaliser systématiquement une contre-expertise (...) de tous les coûts prévisionnels des investissements".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 25/07/2013 à 20:40 :
Autoroutes déjà payées 2 fois par nos parents et grand-parents, revendues à nos parents et à nous même alors quelles étaient déjà remboursées 2 fois.Le système de ponzi ....Il se pourrait même qu'une fois bien fatiguées et qu'il y est eu quelques accidents médiatiques l'état c'est à dire vous et moi les rachètent un peu cher(pour la 4ème fois)pour effectuer les travaux indispensables pour la sécurité de nos citoyens (donc cher). CQFD
a écrit le 25/07/2013 à 16:09 :
a quand des radars pour excès de vitesse des trains. On réduit la vitesse des autos et on augmente la vitesse des trains. Il arrive ce qui doit arriver.
a écrit le 25/07/2013 à 14:06 :
Heureusement qu'elle ont les autoroute car sinon ce serait la faillites pour elles. Et pour bon nombre de familles qui travaillent dans ce secteur.
La rentabilité d'une autoroute peut être importante. Cependant, c'est aussi grace à des prise de risques de ces sociétés lorsqu'elle les ont construite : ie le Viaduc de Millau.
a écrit le 25/07/2013 à 13:35 :
En dehors du coût qui est possiblement cher, il conviendrait quand même de soulever deux points qui influencent l'usage des autoroutes. Malgré les récents propos de Valls, on est censé pouvoir rouler à 130 km/h sur ces axes payants. Or je n'ai aucun souvenir de n'avoir pas eu sur les tronçons que j'utilise des réductions de vitesse sur d'assez longues distances liées à des travaux dont les finalités échappent quelque peu. Et il faut pas mal de temps pour résorber l'empilage des véhicules en sortie de ces zones en travaux. Les péages sont, de même, des facteurs limitant aux déplacements à bonne vitesse. Il existe quand même d'autres techniques que les portiques et barrières. Bref, quand je paie l'autoroute, je dois pouvoir profiter de ce qu'elle représente, un moyen rapide de liaison entre deux points.
a écrit le 25/07/2013 à 13:22 :
Le jour où les automobilistes sauront s'organiser pour faire une grève des autoroutes, la situation changera peut-être (situation qu'on pourrait étendre pour lutter par exemple contre le projet de loi de descendre la vitesse limite de 10 km/h, l'inflation des radars et des limites de vitesse à 30 km/h, etc ...).
a écrit le 25/07/2013 à 12:34 :
Naïf ou aveugles... 50% de marge nette, aucune pression d'élus pour réguler les prix.... A qui profite le vice ???
a écrit le 25/07/2013 à 11:27 :
Le prix du km d'autoroute en France est démesuré ! exorbitant !
De plus les multiples travaux cet été, ont une bonne cause, certes, mais on ne nous fait pas de remise quand on roule à 50 ou 70 sur des tas de km.
Je ne les emprunte plus. Marre d'être un otage.... carburant.... sandwich....
a écrit le 25/07/2013 à 11:15 :
Renationalisons , exproprions ces margoulins pour vol caractérisé en bande organisée ! On ne peut pas, les prix sont libres en France ? Bien , alors ne venez pas vous plaindre ! Ici comme ailleurs l'Etat ne joue plus son rôle de régulateur ! Trop de confits d'intérêt entre privé et public qui donnent des flatulences aux portefeuille des clients en gonflant arbitrairement les prix des services ! Et c'est pas Mr Nigaud de la Cour des Comptes qui y changera quelque chose bien que son avis éclairé nous soit fort précieux !
a écrit le 25/07/2013 à 10:26 :
gloups...faut fourguer sa ligne Vinci ?
a écrit le 25/07/2013 à 9:41 :
enfin le plus important dans cette histoire de privatisation , quand les biens de l'état sont ainsi vendu de manière un peu cavalière , il faudrait une enquête sénatoriale avant la vente de biens publics ou d'une autre institution légale qui pourrait voir si cela ne fera pas de tort a diverses parties , car a ce jour , toutes les privatisations on favorisé des rentes et des monopoles et ils en profitent , si d'autres entreprises publiques a l'avenir étaient aussi privatisé ce sera l'apocalypse pour le contribuable qui se verra doublement lésé en matière de couts et de sécurité , car cela on le paie bien plus tard quand l'entreprise est pressée comme un citron pour un maximum de rentabilité ..
a écrit le 25/07/2013 à 2:24 :
De Villepin 1er Ministre de Chirac, les a bradées. Tout le monde sauf lui, annonçaient alors les conséquences évidentes pour l'Usager.
a écrit le 24/07/2013 à 21:05 :
"Le principal inconv?nient [...] pas de vignette courte dur?e"! C'est juste qu'encore une fois les suisses ont tout compris : avantageux pour le citoyen suisse tout en faisant payer un allemand, un belge ou un autrichien qui ne ferait que passer en suisse pour rejoindre une destination soleil (France ou Espagne...)
a écrit le 24/07/2013 à 19:43 :
Il faudrait arrêter de clouer au pilori nos plus belles entreprises qui sont irréprochables. C'est une spécialité socialiste. Ils n'ont qu'a critiquer l'overdose fiscale qui nous étouffe, c'est autrement plus grave que le prix des péages et l'interdiction de fumer alors qu'on laisse la population s'intoxiquer au diesel. Ou est la cohérence?
a écrit le 24/07/2013 à 19:23 :
... le temps de réaction est impressionnant...!
Ce n'est pas d'hier que ces sociétés se gavent sur les biens que nous contribuables avons financés...! et qui devrait être gratuit aujourd'hui... c'est la France...!
a écrit le 24/07/2013 à 19:17 :
Les français ont payé pour construire des autoroutes et une fois construites et payées, l'Etat les vend pour une bouchée de pain (cf un rapport preçedent de la cour des comptes) au privé qui continue a faire payer des péages, plus chers, sous prétexte de couvrir les coûts d'entretien. Je m'étonne que l'entretien annuel des autoroutes coûte plus hier que leur construction. Je ne suis pas mécontent de mettre débarrassé de Chirac et compagnie.
a écrit le 24/07/2013 à 17:39 :
Ahurissant :

SOCIETE DES AUTOROUTES ESTEREL COTE D'AZUR PROVENCE ALPES. ESCOTA : Chiffre d'affaires 2012 : 666 millions ? résultat net 2012 : 182 millions d'euros

SOCIETE DES AUTOROUTES PARIS-RHIN-RHONE : Chiffre d'affaires 2012 : 1,4 milliard d'euros, résultat net 441 millions d'euros

SANEF - Société des autoroutes du Nord et de l'Est de la France chiffre d'affaires 2012 : 1.074.825.800, résultat net 2012 280 millions.

Quelle belle rentabilité. Voilà un bon moyen de rendre du pouvoir d'achat aux consommateurs et de la compétitivité aux entreprises. Ces profits sont scandaleux. A l'heure où il est de bon ton de se comparer à l'Allemagne, tirons en les conséquences dans la gestion de notre réseau autoroutier.


a écrit le 24/07/2013 à 17:01 :
On nous bassine toujours avec la sécurité routière et la volonté de diminuer le nombre de tués sur les routes et on augmente sans cesse les péages. Pourtant pour diminuer le nombre d'accidents sur les routes, il faudrait inciter à prendre les autoroutes: les RN et les RD sont bcp + accidentogènes. Comme quoi, la baisse de la vitesse et la sécurité routière, c'est du pipeau! La seule chose qu'"ils" veulent vraiment, c'est notre argent (autoroutes et radars).
a écrit le 24/07/2013 à 15:49 :
il est evident que plus les peages sont chers plus l'etat recupere de la TVA ,il ne faut pas tuer la poule aux oeufs d'or!!
a écrit le 24/07/2013 à 15:28 :
Les Parlementaires et les Ministres qui ont contribué aux bradages des autoroutes dans les mains des privés amis se comportés comme les véritables VOYOUS DE LA REPUBLIQUE ... ces ventes devraient être purement annulées et les protagonistes jetés en prison pour 20 ans incompressibles
a écrit le 24/07/2013 à 15:03 :
pourquoi l'état toujours d' accord ,,,,,,???chantage arrangement entre amis mais surtout ne rien dire
a écrit le 24/07/2013 à 14:49 :
Il existe encore quelques autoroutes gratuites en France. Au vu de leur état, on comprend vite qu'elles n'ont pas été concédées au secteur privé. Et qui peut croire, même si ce n'est pas une autoroute, que le périphérique parisien serait aussi plein de trous s'il était privatisé ? La puissance publique est devenue incapable de gérer et d'entretenir son patrimoine (même le château de Versailles a été sauvé par les Américains !). Et si les péages des sociétés d'autoroutes sont trop chers, achetez donc des actions de ces sociétés si c'est si facile de s'enrichir avec ces péages !
a écrit le 24/07/2013 à 14:44 :
Et qui sont les mafieux et les traitres à leurs pays qui ont privatisé les autoroutes à leurs copains?????
Ils méritent d'aller en taule tous ces UMP qui ont bradé à leurs potes les bijoux de famille de la nation.
a écrit le 24/07/2013 à 14:43 :
Moi je préféré pendre les routes nationales et utiliser l'agent du péage pour aller au restaurant ou payer une bonne nuit d?hôtel...Je roule plus lentement, mais au moins je profite du paysage...et je ne suis pas stresse pour arriver le plus vite possible... a oui, comme je roule plus lentement j?économise aussi en carburant... l'autre jour j'ai fait EVREUX CAEN par les départementales, consommation 4.5l avec une C5 Break et j'ai mis juste 5 min de plus que par l'autoroute A13
a écrit le 24/07/2013 à 14:42 :
Toutes les augmentations qui sont soi-disant faites "pour le bien du citoyen" : autoroutes payantes, pour assurer soi-disant leur entretien ; démultiplication des radars pour "assurer la sécurité routière" ; augmentation du prix du tabac pour des questions de "santé publique", et j'en passe et des meilleures...sous-tendent en fait un aspect pécuniaire desservant juste les intérêts de quelques uns...scandaleux !
En attendant ce sont toujours les classes moyennes qui trinquent !
a écrit le 24/07/2013 à 14:39 :
combien de fonctionnaires et politiques corrompus pour avoir des tels hausses de tarifs...BOYCOTTONS les autoroutes...préféreront le train et l'avion quand on peut. au moins, avec ça on fait travailler du monde et pas engraisser les groupes de BTP
a écrit le 24/07/2013 à 14:12 :
"une nouvelle qui plairera sûrement aux automobilistes" : mais oui, mais oui, ça nous PLAIRERA !!!
a écrit le 24/07/2013 à 13:56 :
Moi je trouve que les péages sont a leur juste prix. Ce rapport c'est une nouvelle tentative de racket des entreprises. Et je roule en voiture française, pas comme certains ministres
a écrit le 24/07/2013 à 13:56 :
je voudrais proposer une petite solution: Après une journée sans voiture, pourquoi le peuple français ne ferai pas un Weekend sans autoroute payante....Je reverrai de voire un wk tout entier avec des autoroute payantes totalement désertes....je reverrai de voir comment réagiraient ces sociétés d'autoroute si la fréquentation se mettait du jour au lendemain a baisser
a écrit le 24/07/2013 à 13:51 :
Autoroute en France le Scandale
payé par le peuple à la construction*
payé durant 20 ans en péages qui devait s'arréter
payé de nouveau à des prix déments
suisse une vignette annuelle point
bravo encore à nos lamentables politiques qui ont privatisé pour financer l'embauche de fonctionnaires
a écrit le 24/07/2013 à 13:42 :
En Bretagne le ruban autoroutier nord et sud est gratuit pour les automobilistes. C'est comme cela depuis les années 60, depuis que De Gaulle a décrété qu'il fallait que la Bretagne rattrape son retard en infrastructures. Résultat : on bénéficie de 4 voies de type autoroutier sur la plupart du trajet, et ces routes sont hyper utilisées, parfois d'ailleurs saturées. Par contre, dès que vous passez Nantes, l'autoroute vers Angers est toujours à moitié vide, la nationale 23 en revanche est saturée et très accidentogène. Vinci a amorti depuis longtemps cette autoroute mais c'est ainsi, et cette situation lui convient très bien. Honte à l'Etat d'avoir laissé faire cela.
a écrit le 24/07/2013 à 13:34 :
Une des raisons d'un plus faible taux de chômage en Bretagne, elles y sont gratuites!
Et comme elles sont gratuites, 4 fois plus d'entrées et de sorties bien sur, et pas d'enbouteillages aux péages, lol!
Et la cette semaine, trop drôle, vitesse limitée à 90 kmh sur certains axes, faut être vraiement(--?) pour payer ce qui est gratuit ailleurs.
a écrit le 24/07/2013 à 13:31 :
Pour que ce déséquilibre, au profit des Vinci et autres soit aussi énorme, on se demande s'il n'y a pas, sous une forme ou une autre, des rétrocommissions en faveur de ceux qui décident. Ou alors, c'est que nos fonctionnaires sont encore plus incompétents qu'on ne l'imagine. Il est vrai que ces milliards de péage en trop ne coûtent pas bien cher aux fonctionnaires qui décident. Les contribuables, c'est bon pour être tondus, pas pour qu'on économise de façon à ce qu'ils paient moins d'impôts, telle doit être la devise de Bercy et ses sbires.
a écrit le 24/07/2013 à 13:29 :
a qui profite le crime ? on ne sortira jamais du système raqueteur de Vinci Autoroutes ,parkings et autres à chaque fois qu'un politique demande un arrengement ils obtiennent en échange une prolongation de leurs concession et pas en mois SVP il faut les boycotter un maximun ...
a écrit le 24/07/2013 à 13:25 :
En France le réseau secondaire est en bon état...il faut l'utiliser....nous ne prenons plus l'autoroute depuis bien longtemps....beaucoup trop cher. En je ne parle pas du prix des differents produits dans les stations.
a écrit le 24/07/2013 à 13:25 :
mais l'etat souhaite de l'inflation pour payer sa dette tout ce qui dépend plus ou moins, de lui augmente, edf, timbre,gaz ,etc etc un autre éxemple pour faciliter la mobilité de l'emploi il fallait baisser les droits de mutation dans l'immobilier l'état propose le contraire ,,,,,,
a écrit le 24/07/2013 à 13:23 :
Le francais a payé la construction de ces autoroutes en tant que contribuable (avant que les autoroutes ne soient bradees, pardon "privatisees") et il repaie les autoroutes chaque fois qu'il les prend comme usager. Double punition, vive votre France ! En Suisse, 30 euros la vignette annuelle autoroute, c'est 2 fois moins cher qu'un simple Lyon Marseille par autoroute une fois seulement.
a écrit le 24/07/2013 à 13:22 :
Si je ne me trompe pas ce doit etre le 7ème rapport que fait la CC mais toujours pas de mouvement du gouvernement (de gauche ou de droite)... De toute manière nous allons continuer a payer car sur 7.6 milliard de rente combien de TVA pour le gouvernement, 20%!!
a écrit le 24/07/2013 à 13:22 :
Les autoroutes allemandes sont "gratuites" pour les étrangers qui y roulent, mais ici en Allemagne nous payons un impôt annuel automobile... pas si gratuites que ça !
a écrit le 24/07/2013 à 13:16 :
Quand le public n'est pas capable de bien gérer ses propres deniers, il lorgne sur les bénéfices du privé...
a écrit le 24/07/2013 à 13:08 :
1,9% c'est mieux que le rendement du Livret A , non ? , qui lui baisse a 1,25 %, conclusion si vous avez de l'argent a placer , investissez le dans les autoroutes ! !!!!!! Et. ..... C'est pas du pipeau .
a écrit le 24/07/2013 à 12:59 :
"Au final, Vinci Autoroutes, APRR et Sanef ont touché, en 2011, 7.6 milliards d'euros grâce aux péages."
Combien nous ont rapporté les privatisations de nos autoroutes ? environ 15 milliards entre 1999 et 2007 soit moins de deux ans de bénéfice.
On voit donc que ces chères privatisations...nous coûtent bien cher.
En clair on paye deux fois nos autoroutes : La 1ère fois avec nos impôts lors de la construction et la deuxième avec le péage qu'on donne aux concessionnaires à qui on a offert une très belle rente.
a écrit le 24/07/2013 à 12:53 :
quelle surprise! comme le disent mes amis allemands: " a quoi servent les autoroutes françaises? elles sont à moitié vides à cause du coût!" Chez nos voisins, elles au moins sont utilisées.....car accessibles gratuitement!
a écrit le 24/07/2013 à 12:52 :
C"e bras de fer faussé se fait au détriment des usagers" les automobilistes sont les vaches à lait ô combien, que ce soit pour le carburant et tout le reste! faut s'y faire !
a écrit le 24/07/2013 à 12:38 :
que l'Etat lui-même décide...
Ce n'est pas les sociétés d'autoroute qui décident.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :