Big bang à Air France, le SNPL perd son siège au conseil d’administration (juste avant la grève des pilotes)

 |   |  366  mots
(Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Majoritaire chez les pilotes de la compagnie, le SNPL a perdu mercredi son siège au conseil d'administration au profit du SPAF (syndicat des pilotes d'Air France), minoritaire aux dernières élections professionnelles.

C'est une énorme claque pour le puissant syndicat national des pilotes de ligne (SNPL), contre-pouvoir historique au sein d'Air France (un poids qu'il ne perd pas pour autant). Alors que le SNPL national fait l'objet de nombreuses critiques pour son préavis de grève de 27 jours à partir du 3 mai, sa section Air France, la plus puissante, majoritaire chez les pilotes de la compagnie a perdu mercredi son siège au conseil d'administration au profit du SPAF (syndicat des pilotes d'Air France), minoritaire aux dernières élections professionnelles, selon des sources concordantes.

"Victime de l'usure"

Même s'il ne s'agit que du conseil d'administration d'Air France l'une des deux grosses filiales d'Air France-KLM (où le SNPL est représenté) et que la participation n'a pas été que de 40%, ce résultat, à un an des prochaines élections représentatives au comité d'entreprise, est "une défaite lourde" pour le SNPL, "victime de l'usure", a commenté le représentant d'un syndicat des personnels au sol. Aux dernières élections au CE, le SNPL avait totalisé 72% des voix des pilotes.

La CFE-CGC conserve son siège

Le plus souvent pris de haut par la direction et le SNPL, le SPAF, syndicat constestaire et hostile au plan de restructuration Transform, a remporté 58,20% des suffrages contre 41,80% pour le SNPL, à l'issue du second tour qui a également permis à la CFE-CGC de conserver son siège pour les cadres, selon les résultats officiels. En 2010, le SNPL (syndicat national des pilotes de ligne) avait décroché son siège avec 56% des voix dès le premier tour.

Lors du premier tour en mars, les personnels au sol non cadres et les hôtesses et stewards avaient élu leurs représentants, soit trois sièges pour les premiers (CGT, CFDT, FO) et un pour les seconds (intersyndicale UNSA-SNPNC/FO).

Il s'agissait des premières élections internes depuis la mise en oeuvre du plan de restructuration Transform, qui a entraîné depuis 2012 plus de 5.100 départs et 2.800 autres d'ici 2015.

"Ce résultat est la conséquence du plan Transform. Le SNPL a demandé trop aux pilotes sans contreparties. En retour, l'entreprise ne s'est pas vraiment transformée", a estimé Fabrice Cueille, président du SPAF.

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 02/05/2014 à 15:07 :
Je me rappelle d'une anecdote d' un de mes clients,il y a une dizaine d'années:"Le mariage de son fils avec une japonaise se déroulant au Japon,il a pris un vol d'Air France sans problème.Au repas de mariage,son hôte japonais s'enquiert,par courtoisie, du nom du transporteur aérien;Un sourire ironique est apparu à ses lèvres à l' évocation d'Air France,tous les clichés sont passés:5semaines de congés payés,les 35 heures,les grèves à répétition,la paresse française au travail,trop de fonctionnaires.Sublime affront,Air France est connue pour ses grèves de pilotes ,ses retards constants,ses pilotes surpayés et travaillant peu etc..Le tout servi avec les yeux malicieux et l'air goguenard!
a écrit le 02/05/2014 à 11:19 :
Ces élections démontrent que les syndicats qui font de la surenchère démagogique remportent les élections.....la preuve le SPAF "contestataire et hostile au plan...." a remporté ces élections, donc le SNPL en rajoute une couche dans la démagogie pour remporter les futures élections.....!!!
a écrit le 01/05/2014 à 17:55 :
Vu l'énergie de ce syndicat à couler cette entreprise, c'est une bonne nouvelle!
a écrit le 01/05/2014 à 12:48 :
Les syndicats chez Air France risquent de couler l'entreprise .... des irresponsables !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Réponse de le 22/09/2014 à 16:56 :
Voici un message qui est prémonitoire. Hélas...
a écrit le 01/05/2014 à 12:12 :
Truc assez drôle ... je me souviens qu'une année le 1er Mai tombant un dimanche ... la CGT voulait que ce soit reporté au lundi !
a écrit le 01/05/2014 à 12:12 :
Quoique médias et gouvernement veulent nous faire croire le contraire, la France reste un pays très autoritaire, où les libertés individuelles ou collectives, corporatives, doivent toujours obéir aux intérêts patronales au détriment des acquis sociaux. Restons dans ce modèle, il a un long avenir devant lui.
Réponse de le 02/05/2014 à 11:24 :
Acquis sociaux ?
Ce sont les gens comme vous qui croient que tout est acquis qui au contraire font couler le bateau...
Rien n'est dû, tout se mérite.
C'est parce que nous créons et avançons que nous pouvons nous payer le luxe (et oui c'est un luxe !) de la retraite, de la santé, de l'éducation...
Quand on commence à en abuser de ce système : il coule.
L'erreur fondamental est de toujours rejeter la faute sur l'autre, notamment le patron. Les fonctionnaires qui par exemple refusent toute réforme (merci à leurs syndicats) sont les premiers fossoyeurs de l'Etat... et les patrons comme vous dites ont beau jeu de se servir...
a écrit le 01/05/2014 à 12:03 :
C'est quoi le motif de grève à venir .... faire des ponts ? chez Air France !
a écrit le 01/05/2014 à 11:28 :
Un détail que je ne comprends pas (et que je trouve inadmissible) : comment de fait-il qu'une entreprise ait PLUSIEURS comité d'entreprise?? Ce ne devraient pas être des comités catégoriels, mais au contraire rassemblant l'ensemble des salariés d'une même entreprise !!!
Réponse de le 02/05/2014 à 22:54 :
Un comité d établissement ... par établissement. La direction des opérations aériennes emploie tous les pn (plus un peu de personnel sol en charge des plannings). Et donc un ce pour cette direction, très riche (masse salariale ...) avec des avantages pour le personnel beaucoup plus élevé que pour les autres ce. Inadmissible oui ...
a écrit le 01/05/2014 à 11:24 :
Faire la grève pour une inscription à la grève!!! Ils ont les plus gros salaires ,le moins d'heures travaillées,le plus de jours de récupération,les départs en retraite les plus jeunes,de tous les autre pays!!! Quand l'élite des nantis,débloque à ce point là,c'est la descente aux enfers du pays.Pauvre France (dans les deux sens du terme!!!)
Réponse de le 01/05/2014 à 11:31 :
Ah la jalousie... Et les clichés...
Réponse de le 01/05/2014 à 11:40 :
@Brusto
Votre message montre une bonne synthèse du sujet de votre part. Malheureusement, j'ai bien peur que vos sources soient complètement vérolées...
A moins que votre commentaire ne se positionne que dans les poncifs et lieux communs à obligatoirement énoncer lorsqu'on évoque Air France ?
En tout cas, la réalité est autre.
Réponse de le 01/05/2014 à 13:03 :
Avez vous remarqué que beaucoup d'individus "taxent de jaloux , ou jalousie", quand d'autres se trouvent dans le bon sens et la réalité? on dit ça, quand on a rien à dire, autant s'abstenir !
Réponse de le 03/05/2014 à 9:35 :
@brusto...
les plus gros salaires?....faux! allez voir Lufth, Cathay.
le plus de jours de récupération?... les navigants sont payés à la tache, les jours de "récup" ne sont pas payés, seuls sont payés les 5 semaines (en France).
Les départs en retraite les plus jeunesde tous les autre pays? .. Faux! 65 ans pour les pilotes, 60 ans pour les hotesses...
a écrit le 01/05/2014 à 11:20 :
JC.CORBET doit avoir la larme à l’œil ! ;o))))))))))
a écrit le 01/05/2014 à 11:18 :
Emirates, Emirates lalalalal'air
a écrit le 01/05/2014 à 11:01 :
Air France c'est comme la SNCF ... il faut d'abord se renseigner si un préavis de travail a été déposé !
Réponse de le 01/05/2014 à 18:36 :
Dans Air France il y a France, comme à SNCF, Radio France, France télévision, EDF, GDF, météo France, ....... que des boites de nantis bénéficiant d'énormes avantages en nature non fiscalisés, de RTT et de récupérations à n'en plus finir pendant que les entreprises unipersonnelles et les TPE sont taxées à tour de bras et leurs salariés n'ont d'autre choix que de marcher ou de crever !
Réponse de le 02/05/2014 à 23:01 :
Bien d accord ... Mais attention a ne pas faire l amalgame entre une minorité et une majorité du personnel (sol, pnc), qui a accepté de faire pas mal d efforts (moins d avantages, salaires gelés, ...) et qui désespère quand une minorité, qui a le pouvoir de bloquer l activité, décide une fois de plus de faire grève ....
a écrit le 01/05/2014 à 10:57 :
Ha ? Air France va changer de nom pour Air Syndical !????
a écrit le 01/05/2014 à 10:26 :
Excellente nouvelle !!
a écrit le 01/05/2014 à 8:48 :
Encore du corporatisme
Réponse de le 01/05/2014 à 9:00 :
???

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :