Easyjet a gagné 450.000 euros pour chaque jour de grève d’Air France

Les 14 jours de grève des pilotes d'Air France ont généré pour sa rivale 6,3 millions d'euros de recettes supplémentaires. Easyjet a revu à la hausse ses prévisions de bénéfices annuels.
Fabrice Gliszczynski
(Crédits : reuters.com)

Alors qu'Air France-KLM va prochainement réviser à la baisse ses objectifs de bénéfices annuels en raison de la grève des pilotes d'Air France, Easyjet augmente les siens. Ce vendredi, la compagnie britannique à bas coûts a revu à la hausse sa prévision de bénéfice pour son exercice fiscal 2014, clos fin septembre, qui seront publiés le 18 novembre. Elle table désormais sur un profit avant impôts de 575 à 580 millions de livres (735-741 millions d'euros) contre 545 à 570 millions de livres estimé en juillet.

Les avions sont pleins

Un niveau désormais supérieur au consensus des analystes qui s'élevait, avant l'annonce d'Easyjet, à 566 millions de livres. La baisse du prix du carburant, des effets de change favorables et un trafic très dynamique au cours de l'été (qui s'est prolongé tout au long du mois de septembre grâce à la grève d'Air France) ont gonflé les bénéfices. La grève de 14 jours à Air France lui a apporté 5 millions de livres de chiffre d'affaires supplémentaire (6,3 millions d'euros). Soit 450.000 euros en moyenne pour chaque jour de grève.
En septembre, le coefficient des avions a dépassé les 90%. Malgré une hausse des capacités d'environ 6%, la recette unitaire a progressé selon des analystes.

Une stratégie payante

"La preuve que l'on peut croître en Europe", explique l'un d'eux. Ces résultats traduisent la victoire d'un modèle économique dit hybride entre celui des low-cost et des compagnies classiques. S'adressant notamment à la clientèle affaires grâce à un réseau de vols adapté (choix des lignes, des fréquences de vols et des horaires) et des produits spécifiques pour ce type de passagers (conditions de voyages particulières, choix du siège, circuits spécifiques en aéroports...), cette stratégie fait des ravages auprès des compagnies traditionnelles.

Gros bénéfices en vue pour Ryanair

Suivant à la lettre cette stratégie, Ryanair revient aussi très fort. Dépassée l'an dernier par Easyjet, la compagnie pourrait repasser devant, cette année. Pour certains analystes, en effet, les résultats annuels avant impôts (clos fin mars 2015) de la compagnie irlandaise pourraient dépasser ceux d'Easyjet.

En résultat net, Ryanair table sur un bénéfice dans le haut de la fourchette de ses prévisions, entre 620 et 650 millions d'euros.

Fabrice Gliszczynski

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 24
à écrit le 04/10/2014 à 12:33
Signaler
6,3 milions d euros en 15 jours pour 3000 places supplementaires et des avions que l ont suppose remplis à 95% .. Biens avant la greve ! Drole d equation ! Ou bien les chiffres sont fauts ! Ou bien le tarif pratique n a rien d une low cost !

le 05/10/2014 à 20:28
Signaler
Vous ne devez pas sortir souvent de chez vous pour ne pas savoir que le Yield Management s'applique aux billets d'avion. Une grande demande, peu d'offre ... les prix s'envolent ... rien d'incroyable, que de la logique (logique qui semble vous dépasse...

à écrit le 03/10/2014 à 22:16
Signaler
Quand on lit les commentaires,le niveau est pathétique.... On peut être contre l'attitude des pilotes mais se réjouir de la fin d'une entreprise française qui mettra à la porte des milliers de salariés qui n'y sont pour rien,c'est franchement nul!

le 04/10/2014 à 11:23
Signaler
@Jack: assez d'accord et en plus de se réjouir, ils ne se rendent pas compote qu'avec la spirale par le bas, leur tour viendra plus tôt qu'ils ne le croient :-) Franchemet, Ryanair, c'est le nivellement par le bas :-)

à écrit le 03/10/2014 à 22:08
Signaler
ils se frottent les paluches et font des affaires, EUX !!!!!!! nous faisons figure de gros nuls, ça c'est certain

à écrit le 03/10/2014 à 15:42
Signaler
quand ils auront coulé leur boîte et qu'ils seront salariés d'easyjet ça leur fera les pieds à ces glandus de pilotes d'Air France...

le 03/10/2014 à 16:44
Signaler
T'as tout compris !

le 04/10/2014 à 9:32
Signaler
Vous avez raison. Baissez la tête, le champ de coton c'est pour bientôt...

à écrit le 03/10/2014 à 15:32
Signaler
Quand le coefficient de remplissage dépasse les 90%, ce n'est pas l'augmentation du chiffre d'affaire qu'il faut regarder... mais la marge d'exploitation qui monte au sommet pour Easyjet. Super syndicat des pilotes d'Air France, non seulement on tor...

à écrit le 03/10/2014 à 15:25
Signaler
Ces pauvres syndicats à la mentalité de fonctionnaires habitués à faire payer leurs avantages par la collectivité finiront par achever ce pays. AF est un symbole de l'inadaptation française. Le monde rigole et se frotte les mains. Les concurrents de ...

à écrit le 03/10/2014 à 15:18
Signaler
bravo les pachas , la concurrence vous remercie pilotes scandaleux égoistes

à écrit le 03/10/2014 à 15:17
Signaler
et moi pendant ce temps là je gagne 45,1è euros par jour de travail hé hé (salaire/22jours) et ce soir je joue l'aEuromillion et je tenterai de gagner 100.000.000 euros et je m'arrete tout . Le Pérou hou hou ^_^

à écrit le 03/10/2014 à 15:02
Signaler
COMMENT peut on ,EN FRANCE,subventionner des syndicats destructeurs d'entreprises?? surtout qu'avec quelques % ils ne representent que les rpivileges d'une minorité .A QUAND un gouvernement capable de faire respecter le droit au travail ?

à écrit le 03/10/2014 à 14:50
Signaler
.....fini l arrogance de cette compagnie ..

le 03/10/2014 à 14:54
Signaler
quelle compagnie ? Easyjet ?...

le 03/10/2014 à 15:19
Signaler
puis qu'on en parle essayez de ne pas jouer à l'imbécile ^_^ c'est l'autre la société des nantis hi hi

le 03/10/2014 à 16:43
Signaler
et celle des nantais c'est par où ? hehehehehe

à écrit le 03/10/2014 à 14:42
Signaler
Je rejoins vos commentaires, il est probable qu'Air France finisse comme la SNCM, autres usines ou le bras de fer des syndicats avec la Direction se termine par une fermeture totale. Quel gachis

à écrit le 03/10/2014 à 14:29
Signaler
Bravo et merci. je serais dorénavant fidèle à Easy Jet, plus courageux que ces feignasses d'Air France, et peut etre meme meilleurs pilotes.

à écrit le 03/10/2014 à 14:27
Signaler
Et ce n'est qu'un début pour Easy Jet et Ryanair. Dans quelques années après la faillite programmée d'Air France qui rejoindra les Alitalia, Swiss Air et autre Sabena ce sera jackpot.

à écrit le 03/10/2014 à 14:17
Signaler
Air France est probablement foutu à plus ou moins long terme. Encore une fois une bande de privilégiés a scié la branche sur laquelle elle est assise.

le 04/10/2014 à 11:25
Signaler
Le PDG n'était-il pas sur la même branche ?

à écrit le 03/10/2014 à 13:41
Signaler
MERCI QUI ? Merci aux pilotes nantis d'air pollué ! Il faudrait tous les licencier et excluent de la profession et ce sans aucune indemnité. Ce sont des saboteurs !

à écrit le 03/10/2014 à 13:12
Signaler
le génie aérien français vole bas !

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.