Le 1er janvier, les noctambules parisiens ont fait rouler Uber jusqu'au bout de la nuit

 |   |  317  mots
Uber peut dire merci à Paris : elle a fait la fait jusqu'au bout de la nuit.
Uber peut dire merci à Paris : elle a fait la fait jusqu'au bout de la nuit. (Crédits : Reuters)
La nuit de la Saint Sylvestre, c'est à Paris que le pic de trafic d'Uber a eu lieu le plus tard par rapport aux autres grandes villes du monde.

UberPop ou pas, Paris reste réceptive aux offres du plus vilipendé des services liés aux VTC. Ce qui permet à Uber de tirer des conclusions sur les habitudes festives de ses habitants. D'après ses calculs, la Ville Lumière est en effet, des métropoles où opère Uber, celle où les voitures affiliées ont roulé le plus longtemps lors de la nuit de la Saint-Sylvestre.

Uber a fait la fête toute la nuit à Paris

Il est 4 heures, Paris va se coucher...

Ce graphique publié sur le blog d'Uber ce 3 janvier indique l'évolution heure par heure de l'activité de sa flotte dans les principales villes où il était actif la nuit du 31 décembre 2014 au 1er janvier 2015. Apparemment, les Parisiens sont rentrés se coucher plus tard que les autres, puisque le pic des retours de soirée a eu lieu entre 4 heures et 5 heures du matin, bien après San Francisco, New York ou Sidney.

Ces données très incomplètes ne permettent toutefois pas d'en conclure que les fêtards de la capitale française lui ont rapporté proportionnellement plus que ceux de Big Apple ou de San Francisco. Surtout qu'en début de soirée, ils étaient apparemment un peu moins nombreux que les autres à faire usage des véhicules de son réseau.

Uber est né à Paris

Certes, le maintien du service de transport participatif à coût réduit UberPop, en dépit de son interdiction en France, a pu attirer des clients. Mais l'ouverture d'une partie des lignes de métro toute la nuit, la gratuité des transports en commun et la concurrence d'autres moyens de transports, ont peut-être pu faire de l'ombre à la bête noire des taxis. Laquelle est née dans la capitale française, comme aime à le rappeler son fondateur Travis Kalanick qui dit en avoir eu l'idée un jour  où il ne parvenait justement pas à trouver de taxi à Paris.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 04/01/2015 à 11:14 :
C'est logique que ce soit à Paris, c'est la ville où le système et les grosses compagnies de taxis sont les plus déficients et carrément inopérants aux heures de grande nécessité.
a écrit le 04/01/2015 à 10:59 :
Merci Uber. Les taxis ont aujourd'hui ce qu'ils meritent. Les VTC (Uber ou autre) sont la reponse naturelle du marche a une situation de monopole et ses derives. Pour utiliser regulierement les VTC a Paris, je ne vois aucun inconvenient au service, mais au contraire une prestation ou le client est enfin considere comme il se doit.
Réponse de le 05/01/2015 à 8:59 :
Ah ah ah....

ça me fait toujours bien rire l'argument du monopole. C'est comme l'histoire de la naissance de Uber... à Paris. Mais bon, la plus belle c'est tout de même la multiplication des prix ! Tout cela sent bon la charité.

Pour info, à NY, les Black cars ont le monopole des "courses réservés". Croyez-vous que Uber dénonce ce monopole ? Jamais
Et pour cause, à NY, Uber fait rouler des Black cars. Par conséquent, pour Uber, le problème n'est pas le monopole. Mais plutôt... qu'il n'a pas le monopole !

Paris, Paris, Paris.... ça ressemble plus à une belle fable. Vous croyez qu'il ont choisi Paris par hasard ? Ils avaient peut être anticipé que leur modèle économique aurait un problème à.... Paris ? non ?? (ou alors ils sont vraiment c...?)

Bon et puis la multiplication des petits prix soit disant en fonction de l'offre et de la demande.... Hum hum... Peut-on vérifier ??????

Uber prend 20% de com. C'est tout simplement énorme.
A priori tous les chauffeurs devraient fuir. Et bien non....
Comment rendre Uber, avec 20% de com, plus intéressant qu'un concurrent qui ne prend, par exemple, que... 3% ????

Ah ah ah.... aaAH
Uber c'est le david copperfield du web, ou peut être le Madoff ???
a écrit le 04/01/2015 à 10:07 :
Je peux comprendre que des personnes agees ou des handicapes prennent le taxi dans Paris intra muros. Mais prendre le taxi quand on habite dans Paris est a la fois une belle marque de faineantise et une belle preuve que les moyens financiers de manque pas.
Conclusion les taxis ne sont pas assez cher pour les biens portant.
La marche dans Paris la nuit meme l hiver est un moment de simple bonheur pour les yeux et un bienfait pour la sante.
Réponse de le 04/01/2015 à 11:02 :
Vieux principe cher ami : laissez vivre les gens comme ils veulent et selon leurs désirs...bien portant ou non.. Et puisque vous vous décrivez vous-même comme un provincial, prendre toute l'année le métro n'est pas une sinécure, et marcher pas à la portée de tous les physiques...quant au. Taxis, la concurrence ne peut pas leur faire du mal... Ce n'est qu'à ce prix là qu'ils changeront
a écrit le 04/01/2015 à 9:04 :
Je boycotte uber des voleurs inacceptable courses de 16km pour 175 euros c est inadmissible si uber a le monopole imaginé ce qui va se passer en plus uber ne paye pas un centimes sur les profits et ces bénéfices en France vérifiez vous même!!!je boycotte,boycotte,boycotte on critique les taxis mais franchement pour moi le service taxis G7 est le meilleur pour moi abat le capitalisme !!!!!
Réponse de le 04/01/2015 à 10:09 :
Je n'aime pas du tout uber n'ont plus. Je n'ai pas essayé mais leur politique, leur arrogance, leur mépris des lois et des personnes me dégoûtent à tel point que je n'ai pas envie de tester!
Cependant il existe des sociétés similaires françaises, que je n'ai jamais testé car jamais pris de vtc, comme snapcar, chauffeur privé, Marcel, etc.. qui sont plus soucieuses des règles et qui sont françaises, qui paient leurs impôts en France, qui innovent en France etc.
Si je devais prendre un vtc je n'irai pas chez uber.
Réponse de le 04/01/2015 à 10:22 :
@ GERALDINE : Pourquoi se plaindre après ????? l'augmentation des tarifs d'Uber ce soir là était TRES CLAIREMENT indiquée avant de passer la commande, donc aucune surprise, je ne vois pas où est la polémique
a écrit le 04/01/2015 à 3:08 :
Je viens juste de rentrer chez moi en Uber. J'étais dans le 8ème et je voulais rentrer chez moi dans le 12ème. 4 taxis pourtant VERT, donc supposés libres me sont passé au nez, sans s'arrêter alors que le leur faisait signe. Un cinquième s'est arrêté mais la destination ne l'intéressait pas il a refusé de me prendre. Je me suis donc replié sur Uber. 4 min d'attente et une DS5 vient me récupérer. A bord une bouteille d'eau oufferte, bonbons, service premium pour un prix très correct. Conclusion, les taxis sont des fainéants qui creusent leur propre tombe avec un service déplorable et un professionnalisme douteux!
Réponse de le 05/01/2015 à 19:21 :
premium bouteille d eau et bonbon mdr.
a écrit le 03/01/2015 à 20:22 :
L'augmentation était très CLAIREMENT indiquée lors de la commande du véhicule, donc si le prix ne convenait pas, pourquoi tous ceux qui râlent aujourd'hui ont accepté avant !!!
a écrit le 03/01/2015 à 20:21 :
Les taxis veulent tout régir et garder tous les clients, mais il n'y en a pas suffisament pour tout le monde ! donc vive la concurrence
Réponse de le 03/01/2015 à 21:46 :
Si vous estime que une société qui ne respecte pas la loi qui ne payent pas d impôts et de charge social en France Qui fait travaillé des gens non déclaré est un modèle de société ne venez pas pleurez quand votre société base sur la solidarité ce cassera la gueule
Réponse de le 04/01/2015 à 1:51 :
que les taxis disparaissent on ne pleurera pas !!!!! arrêtez de dire que Uber ne paie pas d'impôts ni de charges sociales c'est tout simplement FAUX !!!!! et si c'était le cas, personne ne viendrait pleurer de ne pas engraisser les fonctionnaires inutiles et rentiers
Réponse de le 04/01/2015 à 9:15 :
Monsieur Bertrand pour info concernant ''que les taxis disparaissent on ne les pleura pas'' sachez que si uber prend le monopole les taxis deviendront chauffeur uber ça changera rien pour eux si moins de charges,plus de frais de taximètre et horodateurs ne vous inquiétez pas pour les taxis ils suivront le monopole mais c,est nous les consommateurs qui va en prendre plein les poches si uber régné imaginé les prix ils seront libre de les augmentées les multipliées comme il le souhaite et il faudra pas pleurer alors que aujourd'hui les prix des taxis sont réglementés par la préfecture de police....alors conseil boycotter uber capitaliste ouvrez les yeux regardé comment il a réagit la nuit de la saint sylvestre ,pendant l otage a Sidney,regardé l image d uber a travers le monde c est concluant.......
a écrit le 03/01/2015 à 19:39 :
Pas un mot sur l'augmentation des tarifs des courses, qui ont été multipliés par 10, d'après les usagers dégoûtés par un telle pratique ? C'est vrai que payer 230 euros pour faire quelques kilomètres dans Paris ne méritent pas un ligne...
Réponse de le 04/01/2015 à 1:53 :
arrêtez les taxis véritable fonctionnaires !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Réponse de le 04/01/2015 à 3:36 :
d'après les usagers dégoûtés...
Voilà typiquement une information non-vérifiée...un ragot!
Certains m'ont même parlé de 3'000 euros pour une course entre le VIIIème et le XVIème.
Réponse de le 04/01/2015 à 8:30 :
Pourquoi se plaindre après ????? l'augmentation des tarifs d'Uber ce soir là était TRES CLAIREMENT indiquée avant de passer la commande, donc aucune surprise, je ne vois pas où est la polémique
Réponse de le 05/01/2015 à 9:36 :
A Vulcain : il suffit de regarder les pages twitters et le journal télé de FR2 diffusé le 1er ou le 2 pour avoir des témoignages.

A Lolo, a priori certains clients m'avaient pas été prévenus, par le chauffeur en rentrant dans le véhicule uber, de la majoration du 1er de l'an, d'où la surprise et l'indignation devant de tel prix. Après, les clients ne peuvent s'en prendre qu'à eux si ils prennent des véhicules de ce genre de compagnies américaines, qui n'a que faire du client et qui ne voit que ces profits!
Réponse de le 29/01/2015 à 14:43 :
Chez Uber le tarif de la course est indiqué à l'avance (à la commande) : le client n'avait qu'à lire son écran de smartphone avant de confirmer... à moins qu'il soit déjà trop bourré pour le faire. :-))
a écrit le 03/01/2015 à 17:29 :
Bravo UBER !!!
longue vie à cette alternative au monopole des taxis beaucoup ; beaucoup ,beaucoup , trop chers !!
Réponse de le 04/01/2015 à 8:39 :
Moi je boycoot uber il vous la met bien profond pendant la nuit de saint sylvestre et malgre cela certaine personne soutienne cette société américaine qui profite de la situation de la demande et l offre pour multiplier ces prix par 10 imaginé que une site comme uber puisse avoir le monopole un jour il vont profite sur le consommateurs pour le piller au max ne soyez pas dupe moi j ai pris un taxis G7 par l application G7 qui est gratuite sur Google play j ai eu un taxis en 5mn cette il y a des mauvais chauffeurs en tant que taxis et uber tout en sachant que la plupart des chauffeurs d uber sont les recalés des examens de taxis qui sont très difficiles a acquérir allez vérifier vous même d ailleurs on le remarque sur chauffeur uber certes belle voiture bon service mais pour le professionnalisme concernant itinéraire et conduite laisse a désirer on critique les taxis mais pour moi le meilleur service en tout point c est G7 très bon service géolocalisation du chauffeur professionnalisme assuré les prix taxis sont réglementé pas de majorations ou prix abberant comme uber moi et environ 300 personnes sur facebook on décider de boycotter uber regardé l image de cette société sur internet elle est désastreuse ce sont des capitalistes qui regard que leur profit .
Réponse de le 05/01/2015 à 11:28 :
Vous boycottez la ponctuation aussi ? C'est illisible.
Réponse de le 11/01/2015 à 13:32 :
On va te peter la tronche travis fais gaffe a tes fesses
Réponse de le 29/01/2015 à 14:40 :
J'ai l'impression qu'il y a des taxis "anonymes" qui s'expriment ici sur Uber ;-)
Perso j'ai utilisé Uber 3 fois ces derniers temps, c'est simple, rapide, efficace, pas cher, véhicules nickels et chauffeurs aimable... bref, que des avantages pour le consommateur. Après, si les taxis ont payé leur licence un prix astronomique à cause d'un système de quotas archaïque, c'est un problème à régler par le gouvernement, mais Uber (ou équivalent) c'est l'avenir, y a pas photo.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :