Autoroutes : Royal propose de baisser les tarifs pour le covoiturage

 |   |  304  mots
L'idée est de renégocier ces concessions dans l'intérêt général du pays et des automobilistes, a souligné Ségolène Royal.
"L'idée est de renégocier ces concessions dans l'intérêt général du pays et des automobilistes", a souligné Ségolène Royal. (Crédits : reuters.com)
La ministre de l'Ecologie a expliqué sur France Inter qu'il s'agirait de l'une des hypothèses envisagées dans le cadre des renégociations des concessions aux sociétés d'autoroutes.

"C'est une des pistes" que Ségolène Royal dit poursuivre dans les négociations de l'Etat avec les sociétés d'autoroutes: ces dernières pourraient baisser leurs tarifs de péage en cas de covoiturage, a déclaré dimanche 1er février la ministre de l'Ecologie sur France Inter.

Interrogée lors de l'émission "Tous politiques", réalisée en partenariat avec Le Parisien/Aujourd'hui en France, la ministre a expliqué, citant justement le covoiturage:

"Il est question de demander aux autoroutes de faire des offres commerciales pour que certains tarifs puissent baisser."

"Un juste retour des choses"

Selon Ségolène Royal, les négociations en cours ont en effet deux objectifs essentiels. Le premier est "la clarté, la transparence sur la façon dont on fixe les tarifs, pour que les consommateurs sachent ce qu'ils payent", a-t-elle assuré. L'autre, c'est le "retour sur investissement", a-t-elle ajouté, affirmant qu'il fallait "rendre aux Français par les investissements sur les infrastructures ce que les autoroutes ont retiré de cette privatisation".

"C'est un juste retour des choses", considère la ministre. Les sociétés d'autoroutes "ont donné beaucoup d'argent à leurs actionnaires" et "ont bénéficié de conditions tout à fait exorbitantes."

"L'idée est de renégocier ces concessions dans l'intérêt général du pays et des automobilistes", a conclu Ségolène Royal.

La hausse des tarifs suspendue

Le Premier ministre, Manuel Valls, a annoncé mercredi 28 janvier la suspension de la hausse de 0,57% des tarifs des péages prévue au 1er février.

Le gouvernement attend les conclusions d'un groupe de travail sur l'avenir des concessions autoroutières créé en décembre pour étudier les conséquences d'une renégociation ou d'une résiliation à partir de 2017 des contrats entre l'Etat et les sociétés concessionnaires.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 07/02/2015 à 17:08 :
Ecomove 1 MILLIARDS € POUR LE CONTRIBUABLE.
Les voitures électrique 10 000 € DE PRIMES.
MADAME ET ROYALE AVEC LES DEFICITS.
a écrit le 03/02/2015 à 17:45 :
il faut que madame la ministre essaie déjà avec sa voiture de fonction avec chauffeur... Il faut toujours faire un essai avant de parler, c'est connu.
a écrit le 03/02/2015 à 10:45 :
L'écologie, il faut que ça serve à quelque chose! Faute d'avoir fait un bide sur l'écotaxe et sur la gratuité des autoroutes, même le dimanche, on essaye une autre idée. Chouette tout le monde fera du covoiturage. Youpla-boum!
a écrit le 02/02/2015 à 20:22 :
Le probléme est surtout de trouver un moyen de se débarrasser de cette tare de ce gouvernement d'imcompétents et éviter qu'elle en invente d'autres encore plus démagogique. Insupportable cette promotion Voltaire. Il ne doit même plus en dormir dans sa tombe.
a écrit le 02/02/2015 à 18:15 :
Et en cas d'accident ce sera l'état qui remboursera les covoiturés? Les assurances ne le feront pas !
a écrit le 02/02/2015 à 16:55 :
Une baisse générale des tarifs pour tous serait une bien meilleure idée. Qu'est ce qui justifie par ex. que le péage entre Bordeaux / Toulouse ait augmenté, non pas de l'inflation, mais de 6% entre janvier 2014 et janvier 2015 (constaté sur facture...) ?
a écrit le 02/02/2015 à 16:23 :
C'est étonnant cette propension aux sottises puériles....
a écrit le 02/02/2015 à 16:07 :
"baisser les tarifs pour le covoiturage" : cela va comparativement désavantager les personnes ne faisant pas toujours les mêmes déplacements d'un point A à un point B, pour qui le covoiturage n'est donc pas possible : VRP, antiquaires (comme moi qui me déplace aléatoirement dans toute la France), etc.
a écrit le 02/02/2015 à 15:35 :
Je vais acheter 3 poupées gonflables à la place de passagers qui me défoncent les sièges , ou sentent mauvais , ou nous cassent les oreilles !!!!!
Réponse de le 02/02/2015 à 21:08 :
Et vos poupées ne vous demanderont pas d’indemnité en cas d'accident contrairement aux covoiturer.
a écrit le 02/02/2015 à 14:28 :
le ridicule ne tue plus depuis longtemps... mais vive la fortitude
a écrit le 02/02/2015 à 14:14 :
Sacree segolene ... comment on va savoir si on fait du covoiturage ? on va mettre des cameras dans les voitures ? on va verifier avec l ADN que les passagers ne sont pas apparente aux conducteurs ?
a écrit le 02/02/2015 à 12:18 :
Ben oui mais les assistantes de police raccompagnées par les inspecteurs paieront combien.
Réponse de le 02/02/2015 à 13:21 :
Elle a trouvé un nouveau mur contre lequel elle va envoyer un autre ministre (le premier ?) s'écraser !
a écrit le 02/02/2015 à 12:12 :
Les socialistes sont les champions de la ''mesurette '' Son copain Macron quant a lui va sauver l'economis francaise en liberalisant les autobus ! Qu'ils sont forts !
a écrit le 02/02/2015 à 11:50 :
les autoroutes n'on jamais été obligatoires alors pourquoi s'acharner sur les concessionnaires .Si les autoroutes deviennent trop chères les conducteurs ne les prendront plus .Le gouvernement est simplement jaloux par les bénèfices realisés par ces entreprises qui on bien gérées ,que l'état n'a pas ou ne sait pas faire
Réponse de le 02/02/2015 à 14:13 :
@yann. c est vrai qu en theorie on peut prendre les nationales. mais c est quand meme tres theorique vu le temps perdu (traversee des villes, feux limitation de vitesse) et le risque de PV supplementaire
a écrit le 02/02/2015 à 11:29 :
Elle en n’a pas marre de raconter des conneries ?? Elle est comme sont ex, prête dire n’importe quoi pour être à l’affiche.
Réponse de le 02/02/2015 à 20:24 :
Heuzé 50 ? Je suis Heuzé aavfh né à Romagny..
a écrit le 02/02/2015 à 11:28 :
Comment peut-on imaginer une telle mesure ?
Aucun sens économique, le conducteur et le co-voituré se partagent les frais, donc réduction pour chacun.
Difficulté légale : le cousin est -il passager familial ou co-voituré ?
Difficulté technique : comment déclarer au péage sans risque significatif de fraude de que l'on fait du covoiturage ?
Ces dirigeants nous font peur ! Le médiatique, le médiatique, le médiatique et tant pis pour les citoyens ....
Réponse de le 02/02/2015 à 17:18 :
"déclarer au péage" si c'est un automate, il faut un micro et un logiciel de reconnaissance vocale : 'je covoiture activement'.
Voire un "truc" sur le toit, "Covoitureur".
a écrit le 02/02/2015 à 11:10 :
Super, chaque fois que je passerai au péage avec ma femme je dirai que je fait du co-voiturage.
Réponse de le 02/02/2015 à 11:21 :
j'ai eu cette même idée en lisant le titre de l'article. je divorce et abandonne mes enfants dès demain pour co-voiturer.
a écrit le 02/02/2015 à 11:04 :
Il y a peut être mieux à faire !
Baisse des dépenses de l'état
Moins de sénateurs de députés et fin des régimes spéciaux de retraites et bien sur fin des privilèges
Réponse de le 02/02/2015 à 15:28 :
ce serait mieux que leur petites déclarations pour faire de l'affiche
Co-voiturage à partir de combien? en famille......est-ce du co-voiturage ?
a écrit le 02/02/2015 à 11:03 :
Mme royale demissionnee cela va nous faire des vacances ,on en a assez de vos propositions qui dans une semaine seront tout le contraire d'aujourd'hui ,ou prenez votre votre retraite si bien payee!!!!!!!!
a écrit le 02/02/2015 à 10:55 :
Tout gagnant....blablacar plus réduction d’autoroute égal jackpot : merci Ségolène (faites le de suite)
a écrit le 02/02/2015 à 10:55 :
Tout gagnant....blablacar plus réduction d’autoroute égal jackpot : merci Ségolène (faites le de suite)
a écrit le 02/02/2015 à 10:28 :
Oui et aussi que les fleurs du mal soient gratuites pour les mal payés.
a écrit le 02/02/2015 à 10:23 :
Une ministre tellement obsédée par les péages des autoroutes que cela en devient ridicule...voilà à quoi Mme Royal occupe son temps alors qu'il y a tant d'autres choses à faire plus importantes pour redresser l'économie de notre pays.
a écrit le 02/02/2015 à 10:23 :
Et on fait comment pour savoir au péage que je suis en situation de covoiturage ?
D'ailleurs, qu'est ce que le covoiturage au sens légal ?
Puis je faire du covoiturage avec mes enfants ou des personnes de ma famille pour bénéficier des probables tarifs préférentiels ?

Mais quelles sont les écoles qui forment ces gens ?
Réponse de le 02/02/2015 à 10:42 :
Je me suis posé les mêmes questions ! Mais je ne suis pas sûr qu'elle y a pensé...
Réponse de le 02/02/2015 à 10:50 :
Mme Royal pur produit de l'ENA, cette école qui forme des "chefs" pour créer des usines à gaz. Encore une idée géniale qui va demander un groupe de travail, des bureaux, des études d'impact, quelques fonctionnaires de plus, etc etc !
Réponse de le 02/02/2015 à 10:57 :
Vous avez raison. Mais ça permet de faire de jolie phrases, avec un joli sourire ultrabright ; même si j'aurais préféré "covoituritude".

Et n'oubliez-pas : fra ter niii té ! ...fra ter niii té ! ...fra ter niii té !
Réponse de le 02/02/2015 à 11:23 :
rassurez vous.pour co voiturer, il faudra un permis spécial avec paiement d'une licence annuelle et diverses taxes supplémentaires....
a écrit le 02/02/2015 à 10:22 :
Encore une fois, une idée... mais pas un mot sur la mise en pratique. Décision caduque à moins qu'on nous réserve encore une désagréable surprise.
a écrit le 02/02/2015 à 10:18 :
Mesure débile puisque grâce au covoiturage la note est déjà divisée par le nombre de passagers dans une voiture en covoiturage. Et puis comment appliquer une telle mesure ?Vraiment une bande de guignoles ces socialos !
a écrit le 02/02/2015 à 10:10 :
Du n'importe quoi comme d'habitude de la Royal. Reste que pour le covoiturage, pour une fois elle s'y connait, car elle se souvient (pour une autre fois) qu'elle n'aurait jamais dû être sous ministricule sans son ex.
a écrit le 02/02/2015 à 9:44 :
je ne veux pas me faire l'avocat des sociétés d’autoroutes, mais lorsqu'on voit l’augmentation des prix à la SNCF .... nous sommes en droit de se poser des questions !??????
a écrit le 02/02/2015 à 9:42 :
Baisse de tarif pour le covoiturage transportant 2 personnes Mais une voiture comportant 4 personnes d une même famille paye plein pot.
Encore une fois ce sont les familles qui trinquent
a écrit le 02/02/2015 à 9:27 :
je trouve que c'est une bonne idée, par contre j'ignore comment elle compte faire vérifier... elle n'y a peut être pas pensé... peut être du matériel de reconnaissance faciale qui coûtera plus cher et se répercutera.... sur le prix des tickets ;-)

PS : Ca me donne une idée de business : poupées gonflables pour Covoiturage
Réponse de le 02/02/2015 à 9:46 :
gain de poids avec les poupées ! .... économies de carburant également !
Réponse de le 02/02/2015 à 11:25 :
pour la reconnaissance faciale, on utilisera les ex-portiques de péage, il en traine un peu partout.
Réponse de le 02/02/2015 à 18:30 :
Ben on remettra les portiques prévus pour l'écotaxe
a écrit le 02/02/2015 à 9:15 :
baisse des tarifs égale pollution augmenté, et pour la SNCF augmentation des tarifs et desserte reduite égale augmentation de la pollution, il n'y a pas de choix sur les moyens de transport imposé par nos gouvernants, il faut polluer davantage et payer
Réponse de le 02/02/2015 à 10:24 :
Et ces mesures qui incitent à polluer davantage viennent précisément... de la ministre de l'écologie !!!
a écrit le 02/02/2015 à 9:07 :
Les péages sont trop onéreux . . à chaque fois que vous donnez votre carte à la machine . .pensez à l'actionnaire qui se gavent sur votre dos. .Et pour finaliser le tableau les sociétés d'autoroutes ont virés 43% des caissiers pour les remplacer par des automates, mais le tarif reste identique.
Réponse de le 02/02/2015 à 9:55 :
Pensez que celui qui se gave en premier c'est l'état avec la TVA et la redevence. Je pense que si on vous enlevais la part reél que touche l'actionnaire, vous crieriez a l'imposture. Faites vous même le calcul avec des chiffres et une calculette avant de croire ce que l'on essaie de vous enfiler.
Réponse de le 02/02/2015 à 11:08 :
Vous avez oublié la banque qui prend une commission au passage.
a écrit le 02/02/2015 à 9:03 :
Et pour les motards, la dame du Poitou a une proposition?
Réponse de le 02/02/2015 à 10:07 :
non, les motos, ça pollue.
Réponse de le 02/02/2015 à 10:12 :
Pour les motards c'est déjà le moitié du tarif d'une voiture...
a écrit le 02/02/2015 à 9:01 :
Le tarif baisse déjà quand vous co-voiturez au lieu de prendre tout seul votre voiture puisque vous partagez les frais..... Et il baisse aussi pour le concessionnaire qui reçoit le péage d'une seule voiture au lieu de deux voir même trois
a écrit le 02/02/2015 à 8:59 :
On attend toujours des propositions constructives de Mme Royal.

Comment veut-elle introduire un tel système en pratique, surtout au moment où les sociétés d'autoroutes passent à se passer de personnel aux péages?

Mais cela fait débat, et mais beaucoup pensent encore qu'elle est importante.
a écrit le 02/02/2015 à 8:58 :
Inapplicable
a écrit le 02/02/2015 à 8:51 :
Et les autostoppeurs ?
a écrit le 02/02/2015 à 8:48 :
avec des portiques ?? qui analysent automatiquement le " contenu " des voitures ????
on pourrait récupérer l' écotaxe ,( portiques, personnel ) en négatif !!!!!
a écrit le 02/02/2015 à 8:23 :
Qu'elle se taise çà lui évitera d'être ridicule..
a écrit le 02/02/2015 à 8:05 :
Dès qu'il y a une idée farfelue ou une proposition stupide à avance, la Madone du Poitou se manifeste ...
a écrit le 02/02/2015 à 7:55 :
Et encore une idée inapplicable et totalement stupide à l'actif de S. Royal! Elle en est coutumière, les usines à gaz ne lui font pas peur. Comment vérifiera-t-on ?
Réponse de le 02/02/2015 à 8:14 :
vous oubliez que le petit francois est le champion du pas en avant suivi du pas en arriere rires !!
mieux vaut rires de ces guignols

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :