La SNCF tente de relancer ses trains Intercités face au covoiturage

 |   |  414  mots
(Crédits : VincentdeMorteau)
La SNCF lancera en avril une offre à bas prix de dernière minute sur son réseau Intercités pour lutter contre le covoiturage. Une offre 100% Eco est crée entre Paris-Bordeaux où les prix oscilleront entre 15 et 35 euros le week-end.

Pour enrayer le recul du trafic sur ses trains classiques, qui a baissé de 2% en 2014, à 31,3 millions de voyageurs, la SNCF, comme elle le fait sur IDTGV, teste des nouveautés tarifaires, spécifiques à cette activité qui représente un milliard d'euros de chiffre d'affaires.

«Avec notre nouvelle offre tarifaire, l'écart de prix avec le covoiturage ne dépassera pas trois euros », affirme Béatrice Chavanel, directrice marketing et commerciale de SNCF proximités.

A partir du 31 mars prochain (et pour des trains circulant à partir de début avril), la SNCF commercialisera une offre de dernière minute, permettant aux voyageurs qui réserveront entre J-5 et J-2 avant le départ de bénéficier d'une réduction de 50% sur l'ensemble du réseau Intercités (177 destinations). Par exemple, l'aller simple Paris-Amiens tombe ainsi à 11 euros l'aller simple en seconde classe. Vendue uniquement sur internet, cette offre, baptisée «Happy Hour», sera valable chaque jour sur au moins deux aller-retours par ligne. Elle va à l'encontre des principes jusqu'ici en vigueur, voulant que les meilleurs tarifs soient disponibles en réservant très tôt son billet.

«Une catégorie de clients se décident tardivement, cela peut expliquer l'essor du covoiturage », fait remarquer Béatrice Chavanel.

Le coefficient d'occupation des trains classiques étant de seulement 50% en moyenne, il y aura donc de la place. La SNCF a prévu de commercialiser 700 000 billets en offre «Happy Hour», d'ici au 31 décembre 2015. Reste à voir quel sera l'impact de cette offre de dernière minute sur les réservations habituellement réalisées en amont ? Autrement dit, est-ce que les gens qui réservaient jusqu'ici très en amont ne vont pas attendre les derniers jours pour le faire ?

"Objectif : ramener du monde dans les trains"

Autre nouveauté tarifaire : à partir d'avril, la SNCF lancera une offre 100% Eco sur la Paris-Bordeaux, comme elle l'a fait entre Paris et Toulouse depuis 2010, la seule ligne qui tutoie l'équilibre, avec peut être Paris-Caen-Cherbourg. Les billets seront compris entre 15 et 35 euros en deuxième classe (et 45 euros en première) le week-end (le lundi sera également concerné en 2016).
D'autres lignes pourraient suivre. «L'objectif, c'est d'être à l'équilibre. C'est de ramener du monde dans les trains. Nous sommes souvent compétitifs en termes de prix, en termes de temps de parcours mais les gens se détournent du mode ferré », explique Jean Ghedira.

Lire dans notre quotidien numérique à 19 heures : La SNCF demande à l'Etat des moyens pour lutter contre les autocars

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 15/10/2015 à 16:38 :
ok merci bonne iniciatif
a écrit le 05/02/2015 à 11:02 :
trop cher, je ne prend plus la sncf
a écrit le 05/02/2015 à 7:31 :
Étonnant que la SNCF se mette à promouvoir le transport ferroviaire... depuis des années, l'opérateur n'a eu de cesse de torpiller tout ce qui pouvait rouler sur des rails (sauf TGV).
a écrit le 04/02/2015 à 19:13 :
Les commentaires de certains me laissent de marbre !Oui l'explosion des réseaux autoroutier et tgv à entraîné une désaffection mais la pertinence de l'aménagement des territoires nécessite une action de la part de l'Etat car garant des grands équilibres .D'autre part ,le tgv est arrivé à ses limites en termes financiers .Quant à la soi -disant subvention de l'état qui financerait les déficits d'exploitation ,en réalité ,c'est une taxe sur les billet tgv !
a écrit le 04/02/2015 à 17:22 :
Je voulais aller avec ma femme au marché de Noël de Strasbourg. Je fais une recherche par Internet sur le site de la SNCF = plus de 400 Euros. Je dis à ma femme, c'est trop cher.
Le lendemain, je reçois un mail de la SNCF : prix spécial pour les marchés de Noël en Allemagne. Je clique sur l'offre et oh stupeur! le tarif pour aller-retour Paris Stuttgart est inférieur de 60% au tarif pour Strasbourg. Résultat, nous sommes allés à Stuttgart en passant par... Strasbourg. Nous avons pris un hotel à Stuttgart et fait nos achats de Noël en Allemagne. Les gens qui s'occupent de la tarification à la SNCF devraient aller voir ailleurs car ils mettent cette belle machine en déroute!
a écrit le 04/02/2015 à 17:11 :
et encore moins cher ça sera...c'est comme ça que ça va finir...de toutes manière, ils se gavent suffisamment sur la masse avec les régimes spéciaux....perso je boycotte la SNCF.
a écrit le 04/02/2015 à 16:16 :
Compétitif, je rigole, allez voir les prix dans les autres pays européens...sans parler du confort et du choix de sa place dans la rame directement sur le site !
a écrit le 04/02/2015 à 14:54 :
Depuis que j'ai découvert le covoiturage sur les conseils de mon fils étudiant, je ne prends presque plus le train. 50 à 75 % moins cher, de porte à porte, au final souvent plus rapide, plus fiable, plus social, le covoiturage logiquement remplace le train. La SNCF qui n'a rien vu venir, n'a plus vraiment d'arguments pour contrer ce phénomène. Pour les très longs trajets (> 500 km), j'attends cependant avec impatience la libéralisation des services d'autocar. Dans beaucoup de pays du monde, on voyage souvent très bien et pour pas très cher, notamment en bus confortable de nuit. D’ailleurs dans beaucoup pays du monde, le transport ferroviaire de voyageurs a disparu ou est en train de disparaitre. Trop cher à entretenir, trop cher pour les voyageurs par rapport aux offres alternatives (autocar ou aérien).
a écrit le 04/02/2015 à 14:52 :
J'ai souvent pris le train dans ma jeunesse, les prix étaient fixe au KM. Les trains étaient plein voir nous voyagions dans le couloir.

Des instruits sont arrivés à la tête de la SNCF, les prix sont devenus incompréhensible, les parkings des gares sont devenus payant et très cher (ils font parfois doubler le prix du billet). Le confort à baissé.

Les trains sont à moitié vide.

Toute les "offres tarifaires" n'y feront rien. Que les parkings soient gratuit pour ceux qui ont un billet de train, que les prix soient fixes, les billets échangeable avant le départ du train.
Habitant Bordeaux si je suis sur Paris et que je veux aller au spectacle en soirée, je ne peux plus rentrer en train de nuit. Le TGV c'est bien pour ceux qui sont pressés, mais pour les autres pas forcement.

Pour que je reprenne régulièrement le train il va falloir faire des efforts sérieux
Réponse de le 04/02/2015 à 19:06 :
Quand vous dites "des instruits", vous avez des noms....lol
a écrit le 04/02/2015 à 14:33 :
TRES BONNE MESURE AUTANT FAIRE BENEFICIER LES 50% DE PLACES RESTANTE.
ET C EST MOINS CHER Q UNE VOITURE ELECTRIQUE DE MADAME ROYAL ET MIEUX QUE LES AUTOCARS DE MR MACRON .
LE TRAIN RESTERA TOUJOURS LE MODE ECOLOGIQUE ET RAPIDE.
Réponse de le 04/02/2015 à 18:58 :
VERITE a deux pseudos ? Personne n'écrit en majuscules.
La voiture électrique ne concurrencera jamais le train, sauf à pile à combustible, c'est fait pour le local, aller travailler et revenir en faisant quelques courses alimentaire, épicétou.
a écrit le 04/02/2015 à 13:53 :
"Nous sommes souvent compétitifs en termes de prix, en termes de temps de parcours"
Elle oublie juste le temps nécessaire pour les trajets point de départ/arrivée jusqu'à la gare. Plus le coût de ces trajets.
Bref, que le train n'est qu'une partie du trajet.

Le covoiturage est souvent beaucoup plus souple et avantageux. Mais à la SNCF ils n'ont rien vu venir.
a écrit le 04/02/2015 à 13:33 :
Une preuve qu'il faut de la concurrence. La SNCF se décide à " de ramener du monde dans les trains" c'est fou ! Elle a bousillé son réseau Intercités, supprimé trains de jour et de nuit et aujourd'hui elle découvre qu'on se détourne du train. Le TGV est trop cher. il faut une offre classique de jour et de nuit moins chère mais plus rapide et confortable que le car.
Espérons que le gouvernement ouvrira les Intercites à la concurrence. La SNCF n'a aucun titre pour les exploiter après 30 ans de politique défaillante.
a écrit le 04/02/2015 à 10:07 :
j'attends avec impatience l'arrivée de la concurrence....
Réponse de le 05/02/2015 à 8:52 :
elle est déjà là
a écrit le 04/02/2015 à 9:59 :
Et les gens qui bossent alors ? Brive / Toulouse = 32 € ! ( aller simple )
a écrit le 04/02/2015 à 9:44 :
Mika dit que c'est valable si carte famille nombreuse, mais encore moins :
Je pars au ski avec mon épouse et mes 3 enfants. 600€ aller retour en train
Avec ma voiture 250€. Avec la différence on se fera une grosse raclette !

Ça n'est intéressant que quand on est seul ou qu'on a pas de voiture, c'est pas pour rien que ça bouchonne pour les départs en vacances.
Réponse de le 04/02/2015 à 11:01 :
Pas faux !

Mais c'est pour dire que les familles nombreuses ont des réductions, sinon les prix seraient carrément encore PLUS indécents (du genre 1000 € pour faire un aller retour en train avec 3 enfants).
a écrit le 04/02/2015 à 9:42 :
Tant qu'à la tête de cette entreprise dirigera des dirigeants qui pense qu"à leur jetons de présence dans leur filiales , vous paierez plus chère.
Le service public ils s'en moquent
a écrit le 04/02/2015 à 9:39 :
Coquille "Une offre 100% Eco est crée entre " créée
a écrit le 04/02/2015 à 9:27 :
La SNCF : soit tu as le tarifs de base qui a pris 5 % par an depuis 10 ans et qui est maintenant inacessible pour 90 % de la population

Soit tu as une carte chomeur / rsa / famille nombreuses / jeunes / personnes agées...pour payer un prix decent.

Le truc qui est sur c'est que quand t'es dans la classe moyenne tu ne prends plus le train : TROP CHER.

Et les 150 000 tarifs bof.
a écrit le 04/02/2015 à 9:21 :
Et comment va réagir la SNCF à l'arrivée annoncée des autocars qui vont sillonner la France?
Réponse de le 04/02/2015 à 18:59 :
Si les cars complètent, font les trajets transversaux (Lyon/Bordeaux par exemple), ça sera un plus, mais si c'est pour doubler les lignes de fer, bof.
Réponse de le 04/02/2015 à 19:13 :
Elle ira voir Macron.
Réponse de le 05/02/2015 à 2:00 :
Ben elle fera rouler ses propres autocars, elle en a déjà. Ce qu'elle a su faire pour le fret, elle saura le faire pour les passagers.
a écrit le 04/02/2015 à 8:36 :
Le train, moyen de transport collectif par excellence, devrait être le moins cher. Il est nettement plus cher que le covoiturage et souvent plus cher que l'avion. Cherchez l'erreur.
un service rendu par un monopole public ou privé ne peut pas être compétitif. A quand un véritable transport collectif sur route et par bus rendu par des entreprises privées jouant le jeu de la concurrence ?
Réponse de le 04/02/2015 à 19:01 :
Si le kérosène des avions était taxé, ça ferait changer les prix. Ça pollue mais gratuitement.
Concurrence si c'est subventionné ou rentable, donc risque de "facilité" : doubler l'existant mais moins cher et moins rapide.
a écrit le 04/02/2015 à 7:18 :
de toutes facons, le covoiturage est bien ,moins cher ,et plus rapide ... !! bye bye la cgt preneuse d otage !!
Réponse de le 04/02/2015 à 8:24 :
Sans oublier les cars plus grands et aussi flexibles qu'une voiture. Le train va enfin subir la concurrence qu'il mérite...
Réponse de le 04/02/2015 à 19:12 :
Votre cri de joie me fais de la peine...pour les camarades de la CGT qui suent sang et eaux pour que toutes le entreprises commençant pas SN soient au top niveau, bon ça dépend de la valeur du niveau....lol
a écrit le 03/02/2015 à 23:10 :
Au moins une offre intelligente !
a écrit le 03/02/2015 à 22:32 :
Pitié ! Simplifiez le tarif au lieu de rendre les prix encore plus imprévisibles. Pour des liaisons ordinaires, c'est souvent trop cher, voire inaccessible pour une famille.
a écrit le 03/02/2015 à 22:13 :
Il faut en finir avec cette SNCF beaucoup trop chère et c'est pas fini avec la baisse du carburant les gens dont je fais parti vont reprendre leur voiture pour partir en week end !
a écrit le 03/02/2015 à 22:09 :
plus jamais je ne prendrais la sncf depuis qu'une femme controleur était une grosse raciste blonde.
Réponse de le 04/02/2015 à 9:46 :
C'est idiot. Peut être que le mec qui a monté votre BMW est un odieux NAZI ?
Réponse de le 04/02/2015 à 12:20 :
Pas grave pour la BMW. Lui au moins n'humilie pas les gens devant tout le monde dans le train.
a écrit le 03/02/2015 à 20:48 :
Trop tard avec la baisse du carburant la donne à changer....

Fini le foutage de gueule des prix SNCF variable jamais plein pot toujours

Vive le covoiturage long mais 10 fois moins cher que le train. et porte à porte.
a écrit le 03/02/2015 à 19:56 :
Entre les réductions de toute sortent et des prix trés avantageux si billet pris a l avance.
Sachant que le cout du rail et relativement cher la sncf n est pas prés de faire des bénèfices.
C EST PAS GRAVE POUR CEUX QUI PRENNENT PAS LE TRAIN ET PAYE DES IMPOTS C EST TOUT BENEF POUR CEUX QUI N ENT PAIE PAS.
a écrit le 03/02/2015 à 19:42 :
c'est trop tard les voleurs, vive le covoiturage !
a écrit le 03/02/2015 à 19:33 :
Ca sera toujours plus cher que le covoiturage car le chauffeur ne se fait pas payer et n'est pas aux 35h il fait juste partager les frais et n'a pas de revendications avant chaque vacances scolaires
a écrit le 03/02/2015 à 19:26 :
Les gens se detournent du train, il faudrait peut etre se demander pourquoi.
Réponse de le 03/02/2015 à 19:40 :
le train tout simplement trop cher pour les petits salaires , pour une famille aussi ! et puis les "divers tarifs" des billets irritent d'autres ?
a écrit le 03/02/2015 à 19:20 :
Un tarif abonné, un tarif normal puis un tarif "social" et c'est tout. Tout le monde s'y retrouverait y compris la sncf. Les logiciels qui calcul le tarif en fonction de l'âge du capitaine ne font vivre que ceux qui les vendent!
a écrit le 03/02/2015 à 19:15 :
On gagnera 3 euro sur le trajets? Et il faudra débourser combien pour garer sa voiture, la plupart des parkings proche des gares sont payant. Donc ces trajets resteront toujours plus cher et non utilisé.
Réponse de le 03/02/2015 à 19:34 :
Ben alors va a la gare en transport en commun! il font des bons prix et vous trouver toujours le moyen d’être mécontent.
a écrit le 03/02/2015 à 19:03 :
Trop de risques d'être pris en otage par des grévistes :)
Réponse de le 03/02/2015 à 21:34 :
Je présume que les vrais otages (ceux qui nous sont revenus en vie) apprécieront...
a écrit le 03/02/2015 à 19:02 :
Il me semble que c'est Paris - Rouen - Le Havre qui est rentable pour la SNCF, et non Caen Cherbourg.
Juste pour détail aussi, ne pas oublier de préciser que pour la SNCF toutes les lignes intercités sont rentables : l'État paye plus de 200M€ pour combler les pertes, la SNCF réalisant une mission de service public ici.
Pour avoir déjà testé le 100% éco sur Toulouse - Paris, le train était plein à ras bord ! Donc plutôt un succès, toutefois il faudrait encore estimer si les personnes qui ont pris ce train étaient issus du covoiturage ou plutôt issus des trains avant ou après, plus chers.. En somme, il ne faut pas regarder seulement le train aux tarifs rabaissé mais l'ensemble de la ligne !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :