Air France-KLM  : l'impact des attentats estimé à 50 millions d'euros

 |   |  450  mots
(Crédits : © Jacky Naegelen / Reuters)
L'impact sur le chiffre d'affaires de novembre équivaut à une grosse journée de grève.

«Cela représente l'équivalent d'une grosse journée de grève à l'ensemble du groupe» commente un très bon connaisseur d'Air France-KLM après que le groupe ait estimé ce mardi à 50 millions d'euros environ l'impact des attentats du 13 novembre sur le chiffre d'affaires de novembre. «La croissance du trafic et du coefficient d'occupation ont été sensiblement affectés", précise le groupe.

Le coefficient d'occupation total pour les compagnies Air France, KLM et HOP! "était en baisse de 0,9 point sur la période du 14 au 30 novembre, alors qu'il était en hausse de 2,7 points sur les 13 premiers jours du mois", a indiqué Air France-KLM dans un communiqué. "De et vers Paris, le trafic du mois a été sensiblement affecté par les attaques terroristes du 13 novembre", est-il précisé. Sur l'ensemble du mois, le coefficient d'occupation affiche une légère hausse de 0,6% à 82,4%.

Promotions

Selon Air France-KLM, les "tendances actuelles de réservation sont en ligne avec un scénario de rétablissement progressif incluant un impact limité sur les volumes après la fin décembre". Certains observateurs n'excluent pas des promotions au cours des prochaines semaines. Lundi déjà, une publicité d'Air France mettait en avant un aller-retour Paris-Tokyo à 648 euros TTC pour une réservation à effectuer avant le 10 décembre!.

En dépit des attaques, la hausse du coefficient d'occupation total est en hausse de 0,6% pour l'ensemble du mois et le nombre de passagers est en hausse de 0,3% avec 6 millions de voyageurs.

En données corrigées avec la grève de 2014 et l'impact estimé des attaques sur les recettes du mois, "la recette unitaire au siège kilomètre offert (RSKO) hors change est en baisse comparée à novembre 2014", précise le communiqué.

Le cargo affecté

L'activité cargo du groupe - avec une baisse de 11,3% - "a été principalement affectée par les mesures de sécurité complémentaires mises en oeuvre à l'aéroport de Paris-Charles de Gaulle à la suite des attaques", selon le groupe. Dans le cadre de la poursuite de la restructuration de l'activité cargo, "les capacités tout-cargo sont en baisse de 33% par rapport à novembre 2014", souligne le groupe.

Menace anonyne

Par ailleurs, un appareil d'Air France assurant un vol entre San Francisco et Paris a été dérouté vers Montréal (Canada), "par précaution" sur décision de l'équipage après "une menace anonyme", a indiqué la compagnie aérienne française. "Les autorités locales vont procéder à des vérifications de l'appareil, des passagers et de leurs bagages. Une enquête sera menée par les autorités pour identifier l'origine de l'alerte", a expliqué la compagnie qui "déplore le désagrément et le retard causés à ses clients".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 08/12/2015 à 10:00 :
... il n'y a pas qu' AIR FRANCE qui boit la tasse .... les magasins dans les galeries commerciales, il est probable qu'amazon batte des records !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :