Air France-KLM prêt à participer au rachat d'Air India aux côtés de Jet Airways et Delta ?

 |   |  292  mots
(Crédits : Reuters)
Selon la presse indienne, le groupe français entend se porter candidat à la vente de la compagnie nationale indienne en partenariat avec Delta et la compagnie indienne Jet Airways.

Quelques mois après avoir scellé une alliance d'envergure avec Jet Airways et Delta qui lui ouvre le marché indien, Air France-KLM et ses deux partenaires sont-ils en train de préparer un coup encore plus gros en se portant candidat à l'achat de la compagnie nationale Air India que s'apprête à privatiser le gouvernement?

C'est ce qu'affirmait ce week-end la presse indienne. Interrogé par La Tribune, Air France-KLM n'a pas fait de commentaire.

Le gouvernement a l'intention de privatiser Air India qui accumule les pertes et affiche une perte de plus de 7 milliard de dollars. Depuis l'apparition de nouveaux acteurs privés il y a une quinzaine d'années, la compagnie indienne n'a cessé de perdre des parts de marché, malgré sa fusion il y a une dizaine d'années avec Indian Airlines, l'autre compagnie publique à l'époque.

Sortir Air India de Star Alliance

Sur le papier, cette opération peut néanmoins avoir du sens pour Jet Airways, Air France-KLM et Delta. Elle leur permettrait d'accroître leur emprise sur un marché à fort potentiel. Air India (118 avions) apporterait près de 13% de parts de marché supplémentaires à Jet Airways, laquelle détiendrait ainsi environ un tiers du marché intérieur et se rapprocherait du leader Indigo. Cette opération permettrait en outre de sortir Air India de Star Alliance et de son leader européen Lufthansa. Après la faillite de Kingifisher Airlines qui était membre de Oneworld (British Aiways, American...), un tel scénario entraînerait le leadership incontesté d'Air France-KLM en Inde. De quoi accompagner le souhait d'Emmanuel Macron de voir la France est le partenaire européen de référence de l'Inde. On n'en est pas encore là. On imagine mal Lufthansa rester les bras croisés.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 13/03/2018 à 14:33 :
Ce n'est pas vraiment une bonne nouvelle car une entreprise qui marche de travers ou les cadres se content souvent de percevoir leur salaire sans prendre leurs rersponsabilités ne fera qu'aggraver ces difficultés et qui se lance dans le jeu de Monopoly est très risqué!
Car franchement, ce qui se passait dans cette entreprise et malheureusement pas que dans les centres administratifs ou techniques, mais surtout dans les airs où le personnel naviguant privilégiait les salaréis de la "maison", voire leurs enfants qui bien évidemment ne payaient pas au détriment des CLIENTS qui m'a démontré que ce ne sont pas les CLIENTS qui doivent faire la loi...mais les salariés.
Depuis 20 ans je fuis cette compagnie.
De plus, comme souvent dans les grandes entreprises françaises ce sont certains syndicats qui dictent leurs lois. Quand ce n'est pas une entente cordiale avec les directions pour se partager et le pouvoir et les intérêts financiers, "bonus"/primes non méritées...
Comme on l'a vu avec l'electricien français dont les salariés sont choyés et Orange dont le spectre des tristes suicides révèlent un management totalement inopérant pendant des décennies.
Normal c'était les Citoyens qui casquaient!
Et je ne suis pas antisyndicaliste, j'ai même été l'un d'entre-eux jusqu'au jour où je me suis aperçu que ces "braves" gens ne visaient que l'intérêt personnel (*) comme leurs modèles si on peut dire, les élus de la Nation quasiment TOUS vérolés!
(*) Et surtout ceux qui sont les plus féroces car la technique consistant à montrer ses gros bras, pour impressionner et menacer de façon sous jacente, a bien encore cours dans ces entreprises.
a écrit le 13/03/2018 à 9:40 :
L'inde ultra nationaliste accepter ce rachat.. qui peut le croire.
Au 1er plan social, là les difficultés arriveront, la cgt sera peace&love à côté.
a écrit le 13/03/2018 à 4:46 :
AF-KLM ferrait mieux de ne pas voir partir passivement Alitalia vers LH...
Réponse de le 13/03/2018 à 20:24 :
Je pense qu'un hub en Asie pourrait permettre à AF-KLM, sur les longs courriers, de concurrencer à armes égales (ou presque !?) Turkish, Singapore et autres compagnies du golfe ...
En s'alliant avec Jet Airways et Delta, AF-KLM partagerait les coûts ...
Une même opération sur l'Amérique du sud ferait sens également...
Quand à Alitalia, je pense que ça pourrait devenir le pilier LowCost dont le groupe franco-néerlandais a grand besoin, Transavia étant un nain sur le plan européen ...
Après Alitalia est-elle l'option la plus intéressante pour cela ? Serait-ce plutôt WizzAir ? ...ou autres ??,
Mais Renault a bien réussi sa reprise de Nissan, et ne s'est pas contenter de chercher à reprendre des concurrents en Europe ... ça n'était pas une mauvaise idée !
a écrit le 12/03/2018 à 14:46 :
L’inverse aurait certainement été économiquement plus viable : Air India rachetant Air France. Cette dernière étant à bout de souffle et sa pérennité remise en question à chaque secousse sociale....
a écrit le 12/03/2018 à 10:13 :
Qu'en pensent les ayatollahs du snpl?
Ils vont encore déclencher une grève ?
Réponse de le 12/03/2018 à 10:29 :
Oui une bonne grève la veille des vacances de Pâques. Pour les aventuriers qui voyagent avec AF quand ils ont le choix d'une autre compagnie.
Réponse de le 12/03/2018 à 13:33 :
Patex , je ne serai pas aussi brutal dans votre commentaire , mais on peut le comprendre et l’accepter .
Réponse de le 15/03/2018 à 13:44 :
C’est un peu grossier comme raisonnement et le SNPL n’est pas un syndicat comme les autres. Du coup il est honnis des 2 cotés des classes sociales. Espérons qu’il sera mieux accepté par les castes indiennes !-)

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :