Alstom a signé deux méga-contrats en Inde

 |   |  348  mots
Le réseau ferré indien, énorme mais délabré, est l'objet d'une attention particulière du gouvernement Modi. Le ministre du réseau ferré, Suresh Prabhu, s'est engagé à dépenser quelque 137 milliards de dollars pour moderniser le réseau au cours des cinq prochaines années.
Le réseau ferré indien, énorme mais délabré, est l'objet d'une attention particulière du gouvernement Modi. Le ministre du réseau ferré, Suresh Prabhu, s'est engagé à dépenser quelque 137 milliards de dollars pour moderniser le réseau au cours des cinq prochaines années. (Crédits : Reuters)
Le groupe d'équipements de transport Alstom, retenu pour construire et fournir 800 locomotives électriques aux chemins de fer indiens, a officiellement annoncé la signature de deux méga-contrats pour un montant de 3,7 milliards d'euros.

L'annonce avait été faite le 10 novembre. Mais cette fois, c'est officiel. Le groupe français Alstom a annoncé lundi 30 novembre la signature, en Inde, de deux contrats de plus de 3,7 milliards d'euros.

Le premier contrat prévoit de fournir 800 locomotives électriques à Indian Railways. Le projet sera réalisé par une coentreprise récemment créée dans laquelle Alstom et Indian Railways détiennent respectivement une participation de 74% et de 26%, précise le groupe français dans un communiqué.

Usine de fabrication créée dans l'un des états les plus pauvres

Ce projet inclut également la construction d'une usine de fabrication à Madhepura dans l'Etat du Bihar où la majorité des locomotives seront assemblées pour une livraison prévue entre 2018 et 2028. Le choix de cet état n'est pas neutre : il s'agit d'un des états les pauvres, et les moins industrialisés de la fédération indienne.

Par ailleurs, deux dépôts de maintenance à Saharanpur (dans l'Uttar Pradesh) et Nagpur (Maharashtra) seront également installés.

Le second contrat prévoit la fourniture du système d'électrification, de signalisation et de télécommunications sur une portion de 343 km de long- dédiée au fret. "Ce projet est issu d'un vaste programme mené par le gouvernement indien visant la construction de couloirs dédiés au fret à l'est et à l'ouest du pays. Ces couloirs devraient être achevés en 2019", peut-on lire dans le communiqué du groupe.

Le plan pharaonique de l'Inde pour améliorer son réseau

Ce méga-contrat s'inscrit dans la logique de l'initiative du "Make in India", l'une des politiques emblématiques du Premier ministre indien Narendra Modi pour attirer de gros investissements étrangers dans le pays.

Le réseau ferré indien, énorme mais délabré, est l'objet d'une attention particulière du gouvernement Modi. Le ministre du réseau ferré, Suresh Prabhu, s'est engagé à dépenser quelque 137 milliards de dollars pour moderniser le réseau au cours des cinq prochaines années.

Dans le cadre de cet effort, le gouvernement indien a autorisé des investissements 100% étrangers dans le secteur des chemins de fer.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 01/12/2015 à 1:41 :
que l inde veuille moderniser son reseau de chemin de fer n est vraiment pas un luxe....mais le grand probleme est la maintenance continuelle des installations
Réponse de le 01/12/2015 à 6:10 :
Nous avons le même problème en France, et en Grande Bretagne, n'est il pas ? :((((
Réponse de le 01/12/2015 à 10:06 :
''finalement'' les problemes de maintenance sont infiniment vastes dans le fonctionnement de l indian railways. un seul exemple: il y a des tableaux electroniques dans les halls des gares '' sncf'' indiennes, tres peu fonctionnent. de 2004 a 2009 au total 28 mois de parcours dans le
''sous continent''

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :