Autocars : l'allemand Flixbus s'offre son compatriote Postbus

 |   |  288  mots
Fondée en 2011, l'entreprise a profité à plein de la libéralisation du marché du transport par autocar en Allemagne depuis 2013.
Fondée en 2011, l'entreprise a profité à plein de la libéralisation du marché du transport par autocar en Allemagne depuis 2013. (Crédits : Flixbus)
Un mois seulement après le rachat du groupe britannique Megabus, l'entreprise allemande de bus longue distance a annoncé l'acquisition de son concurrent Postbus. Le montant de la transaction n'a pas été révélé.

Le leader allemand des bus longue distance Flixbus a annoncé mercredi l'acquisition de son concurrent Postbus, qui appartenait au géant allemand de la logistique Deutsche Post.

"A partir du 1er novembre, les premiers services de Postbus seront intégrés à la plateforme internationale de mobilité de Flixbus", a indiqué le repreneur dans un communiqué.

Contacté par l'AFP le groupe basé à Munich n'a pas souhaité préciser le montant de l'opération.

En plus des cars jaunes de Postbus et de leurs 120 destinations en Allemagne et dans les pays voisins, Flixbus pourra vendre ses billets "dans 5.000 points de vente" de Deutsche Post, "d'ici la fin de l'année", grâce à un accord de coopération entre les deux groupes.

Lancement d'un service de livraison de colis

Les deux partenaires envisagent par ailleurs de lancer un service de livraison de colis le jour même par autocar, déjà expérimenté par Deutsche Post (maison-mère de la Poste allemande et de l'enseigne de messagerie DHL) entre Hambourg et Berlin.

Ce rachat accroît encore la prédominance de Flixbus sur son marché national, après le rachat de MeinFernBus début 2015.

Après l'ouverture de filiales en France, en Italie et aux Pays-Bas, Flixbus a repris en juin les activités du britannique Megabus hors du Royaume-Uni.

Le groupe dessert désormais 900 destinations dans 20 pays européens et prévoit de transporter 30 millions de passagers cette année, contre 20 millions l'an dernier.

Flixbus assure en outre que fort de cette acquisition, il va "améliorer ses services vers les régions européennes" d'ici la fin de l'année et que "les petites et moyennes villes bénéficieront d'un meilleur accès à (son) réseau".

(Avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 03/08/2016 à 13:50 :
Daimler qui finance par tous les moyens la société Flixbus s'attaque aux réseaux de trains et donc à la SNCF, via des flux passagers qui pourront ensuite être transférés sur le rail. Par le même moyen elle fait accord avec Deutsche Post, dont elle reprend l'entreprise contre l'engagement du transport de ses colis, elle s'attaque à La Poste française. On se doute que ces deux champions allemands veulent mettre la main sur les pépites françaises pour "faire l'Europe". La poste allemande veut écraser puis reprendre l'établissement français, comme les intérêts allemands, pour l'instant croisés, veulent atteindre et racheter SNCF. Qu'on se le dise.
a écrit le 03/08/2016 à 11:24 :
Après la concurrence dite impitoyable, voilà l'installation des monopoles!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :